Edition du 24-01-2019

Diabète : Sanofi et Medtronic concluent une alliance stratégique

Publié le dimanche 15 juin 2014

Le groupe pharmaceutique Sanofi et Medtronic, une société américaine de technologies médicales, ont annoncé la signature d’un accord de principe en vue de la mise en place d’une alliance stratégique mondiale dans le diabète.

Cette alliance se concentrera dans un premier temps sur deux grandes priorités : le développement d’associations médicaments-dispositifs médicaux et la fourniture de services de gestion des soins pour améliorer l’observance thérapeutique, simplifier l’insulinothérapie et aider les personnes atteintes de diabète à mieux prendre en charge leur maladie.

L’alliance sera structurée sur un modèle d’innovation ouverte et exploitera les capacités ainsi que les ressources humaines et financières des deux partenaires. Selon le succès des deux priorités initiales, les entreprises pourront par la suite explorer d’autres domaines de collaboration potentielle.

« Nous savons que l’insuline et les autres antidiabétiques ne représentent qu’un aspect du traitement. La prise en charge du diabète ne connaît aucun répit et la non-observance du traitement est l’un des principaux obstacles à une prise en charge optimale de cette maladie. C’est pour cette raison que Sanofi s’engage à développer des solutions de soins intégrés qui cherchent à faciliter la vie des diabétiques et à améliorer leurs résultats cliniques pour contribuer à alléger la charge financière pesant sur les systèmes de santé », a indiqué Pascale Witz, Vice-Président Exécutif, Divisions Globales et Développement Stratégique de Sanofi. « Grâce à cette importante collaboration, Sanofi pourra exploiter les progrès de la technologie en vue de développer des solutions thérapeutiques globales qui tiennent compte des besoins individuels des patients. »

« La prévalence du diabète dans le monde ne cesse malheureusement d’augmenter. Cette maladie fait peser une lourde charge financière sur les systèmes de santé et elle a surtout un impact très négatif sur la vie de millions de personnes. Comme Sanofi, nous pensons que les technologies et les stratégies de prise en charge des patients peuvent être mieux alignées pour mieux tenir compte du continuum de la prise en charge du diabète », a indiqué Omar Ishrak, Président et Directeur Général de Medtronic. « Medtronic s’engage à adopter une démarche plus large qui dépasse le cadre de sa principale spécialité dans le traitement du diabète de type 1 pour co-développer un éventail de technologies et de services pour les patients en vue d’améliorer leurs résultats cliniques à des prix abordables. Nous savons également que nous ne pouvons agir seuls, aussi sommes-nous particulièrement enthousiasmés à l’idée de nous associer à Sanofi qui, comme nous, s’engage à explorer de nouvelles méthodes et techniques pour trouver des solutions aux enjeux que soulève le diabète. »

Cette alliance permettra à Sanofi et à Medtronic de mettre en commun leur vaste expérience, respectivement des insulines et du développement de médicaments, et des pompes à insuline et dispositifs de surveillance continue de la glycémie. L’une des priorités de l’alliance est de concevoir des associations médicaments-dispositifs médicaux et notamment de nouvelles économiquement abordables, pratiques et faciles d’emploi pour améliorer l’observance thérapeutique et permettre aux patients d’obtenir de meilleurs résultats cliniques.

Ces efforts se concentreront sur l’amélioration de la prise en charge du diabète de type 2, notamment chez les personnes qui ne peuvent contrôler leur glycémie malgré plusieurs injections journalières d’insuline.
Des services de gestion des soins, autre priorité de la collaboration, seront proposés dans le cadre d’un programme conçu pour aider les patients atteints de diabète de type 2 qui ne parviennent pas à contrôler leur glycémie au moyen d’antidiabétiques oraux à débuter une insulinothérapie. L’instauration d’une insulinothérapie peut être difficile car un grand nombre de patients abandonnent très rapidement leur traitement.

En tant que leaders mondiaux dans des domaines complémentaires de la prise en charge du diabète, Sanofi et Medtronic ont déjà signé un accord qui concerne les patients atteints de diabète de type 1 en Europe et porte sur un dispositif d’administration d’insuline implantable ; elles entendent ajouter ce projet et d’autres projets innovants à l’alliance qu’elles viennent de conclure. La mise en oeuvre de cette alliance est soumise à la négociation et à la signature d’un accord définitif entre les deux entreprises.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Advicenne : feu vert belge pour initier l’étude pivot de phase II/III CORAL avec ADV7103 dans la cystinurie

Publié le 24 janvier 2019
Advicenne : feu vert belge pour initier l'étude pivot de phase II/III CORAL avec ADV7103 dans la cystinurie

Advicenne, société pharmaceutique spécialiste du développement de produits thérapeutiques adaptés à l’enfant et à l’adulte pour le traitement de maladies orphelines néphrologiques et neurologiques, a annoncé avoir obtenu de l’agence de santé belge (FAMHP – Federal Agency for Medicines and Health Products) l’autorisation d’initier un essai clinique pivot de phase II/III (étude CORAL) avec son candidat médicament phare, ADV7103, dans la cystinurie et fait un point sur sa visibilité financière au 31 décembre 2018.

Elsalys Biotech : résultats positifs de phase III pour l’inolimomab dans le traitement de la SR-aGvHD

Publié le 24 janvier 2019
Elsalys Biotech : résultats positifs de phase III pour l'inolimomab dans le traitement de la SR-aGvHD

Elsalys Biotech, nouvel acteur de l’immuno-oncologie, a présenté les résultats du suivi à long terme des patients de l’étude de phase III INO-107 et ce jusqu’à 8,5 ans. Ces résultats ont été publiés dans une lettre à Blood Advances signée par les investigateurs démontrant le bénéfice clinique de l’inolimomab (LEUKOTAC®) dans le traitement de la maladie du greffon contre l’hôte résistante aux stéroïdes (SR-aGvHD).

Epidémiologie des produits de santé : l ’ANSM et la Cnam créent la structure Epi-Phare

Publié le 24 janvier 2019
Epidémiologie des produits de santé : l ’ANSM et la Cnam créent la structure Epi-Phare

Fin décembre 2018, Dominique Martin, directeur général de l’ANSM, et Nicolas Revel, directeur général de la Cnam ont signé une convention afin de créer un groupement d’intérêt scientifique (GIS), regroupant les équipes d’épidémiologie des produits de santé des deux établissements. Appelé Epi-Phare, ce GIS est une structure publique d’expertise en pharmaco-épidémiologie et en épidémiologie des dispositifs médicaux.

AlzProtect renforce son conseil stratégique

Publié le 24 janvier 2019
AlzProtect renforce son conseil stratégique

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Jacqueline Lecourtier et Pierre Le Sourd, membre du Conseil de Surveillance Xerys Gestion France, ont rejoint le Conseil d’Administration d’Alzprotect.

Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l’étude de Phase 3 BEACON CRC

Publié le 23 janvier 2019
Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l'étude de Phase 3 BEACON CRC

Pierre Fabre et Array BioPharma ont annoncé les résultats actualisés d’innocuité et d’efficacité, dont les données matures de survie globale, issues de la partie « Safety-Lead in » (évaluation de la sécurité d’administration) de l’étude de phase 3 BEACON CRC qui a évalué la triple association de BRAFTOVI® (encorafenib), un inhibiteur de BRAF, MEKTOVI® (binimetinib), […]

Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Publié le 22 janvier 2019
Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Le conseil d’administration de Polepharma a élu, jeudi 17 janvier 2019, Stéphane Calmar à la vice-présidence Affaires Publiques du cluster pharmaceutique. Stéphane Calmar occupe aujourd’hui le poste de Directeur des Affaires Corporate des Laboratoires Novo Nordisk.

Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Publié le 22 janvier 2019
Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Samsung Bioepis a annoncé que l’agence américaine des médicaments (FDA) avait approuvé l’Ontruzant® (trastuzumab-dttb), un biosimilaire référençant le Herceptin® 1 (trastuzumab), pour toutes les indications éligibles, à savoir le traitement adjuvant du cancer du sein surexprimant HER2, du cancer du sein métastatique, et de l’adénocarcinome de la jonction œso-gastrique, ou du cancer gastrique métastatique, chez des patients qui n’ont pas reçu de traitement préalable pour une maladie métastatique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions