Edition du 26-09-2021

Diaccurate acquiert auprès de Merck une thérapie anticancéreuse ciblée « sole-in-class » en phase clinique

Publié le mercredi 8 septembre 2021

Diaccurate acquiert auprès de Merck une thérapie anticancéreuse ciblée « sole-in-class » en phase cliniqueDiaccurate, une société française de biotechnologie qui développe des candidats médicaments « sole-in-class » en oncologie et en immunothérapie, annonce la signature d’un accord de licence mondiale exclusive avec Merck portant sur M2698, désormais DIACC3010, un inhibiteur bifonctionnel de la voie PAM. Cet accord transforme Diaccurate en une société de stade clinique.

DIACC3010 est une petite molécule chimique administrée par voie orale qui inhibe la voie de signalisation PAM[*]. La voie PAM est l’un des circuits moléculaires les plus fréquemment dérégulés dans les cancers. Elle est impliquée à la fois dans la progression tumorale et la résistance aux traitements. En inhibant simultanément deux étapes clés de cette voie, les molécules AKT1/3 et p70S6, DIACC3010 devrait présenter un profil d’efficacité et de sécurité plus favorable que les autres inhibiteurs de PAM. Les études précliniques et de Phase I ont démontré que DIACC3010 peut traverser la barrière hémato-encéphalique, une frontière physique qui protège le cerveau des toxines et des pathogènes présents dans la circulation sanguine mais empêche aussi la plupart des médicaments de l’atteindre.

Merck a conduit avec succès un essai de Phase I multicentrique supervisé par le Prof. Apostolia-Maria Tsimberidou, du prestigieux MD Anderson Cancer Center, Houston, Texas (Département des traitements anticancéreux expérimentaux). L’essai évaluait la sécurité et l’efficacité de DIACC3010 en monothérapie, chez des patients atteints de tumeurs solides avancées et réfractaires n’ayant pas répondu aux traitements standards, et en combinaison avec le trastuzumab et/ou le tamoxifène chez des patientes atteintes d’un cancer du sein avancé[†]. DIACC3010 a été bien toléré en monothérapie. Associé au trastuzumab ou au tamoxifène, il a montré des signaux précoces d’activité antitumorale. Des biomarqueurs potentiels de l’activité pharmacologique de DIACC3010 ont été observés dans les cellules mononucléées périphériques sanguines et dans les tissus tumoraux. Diaccurate continuera à caractériser cet actif « sole-in-class » dans des essais cliniques de Phase II à visée de preuve de concept dans des tumeurs solides porteuses de mutations de la voie PAM et des lymphomes agressifs. Le lancement de ces essais est prévu au second semestre 2022.

« Nous sommes convaincus que l’expérience scientifique de Diaccurate dans le développement de produits aux mécanismes d’action nouveaux en fait le partenaire idéal pour mener le développement avancé de M2698 dans des cancers où le besoin de nouvelles solutions thérapeutique est majeur, » explique Andreas Stickler, Directeur financier et de la Stratégie et du Business Développement, en charge du portefeuille santé de Merck.

« Nous sommes très fiers qu’à l’issue d’un processus de sélection compétitif, Merck ait choisi Diaccurate pour mener DIACC3010 vers un stade de développement clinique avancé, » commente Dr. Dominique Bridon, Ph.D., Directeur Général de Diaccurate « Avec cet inhibiteur de PAM bifonctionnel nous pourrions dépasser les limites des thérapies ciblées actuelles. En cas de succès, ce composé constituerait une avancée majeure puisqu’il offrirait un espoir à des patients en impasse thérapeutique. »

Dans le cadre du plan de développement de DIACC3010, Diaccurate a conçu un vaste programme clinique à visée de preuve de concept qui explore e à la fois des tumeurs solides incurables et des cancers du sang réfractaires. La partie du programme portant sur l’étude de DIACC3010 dans les tumeurs solides se concentrera d’abord sur des cancers associés à une forte prévalence de mutations PAM : le cancer du sein triple négatif et le cancer gastrique. Le programme d’hémato-oncologie portera sur les cancers dans lesquels la voie PI3K joue un rôle majeur : les lymphomes agressifs à cellules B ou T en rechute ou réfractaires. Les deux essais de Phase II devraient être initiés au second semestre 2022. Des détails supplémentaires sur le programme clinique seront fournis ultérieurement.

« Diaccurate établit les fondements d’une société de biotechnologie moderne et prospère grâce à une nouvelle approche « de portefeuille » hautement spécialisée. Avec cet accord, la Société passe à la vitesse supérieure afin de transférer rapidement aux patients le meilleur de la recherche et de l’innovation biomédicale », conclut le Dr. Philippe Pouletty, co-fondateur et Président de Diaccurate, co-fondateur et Directeur Général de Truffle Capital.

______________________________

[*] PAM, en référence aux trois composants principaux conditionnant l’activité de la voie : PI3K, AKT et mTOR

[†] Tsimberidou, AM., Shaw, J.V., Juric, D. et al. Phase 1 study of M2698, a p70S6K/AKT dual inhibitor, in patients with advanced cancer. J Hematol Oncol 14, 127 (2021). https://doi.org/10.1186/s13045-021-01132-z

[‡] Tsimberidou, AM., Shaw, J.V., Juric, D. et al. Phase 1 study of M2698, a p70S6K/AKT dual inhibitor, in patients with advanced cancer. J Hematol Oncol 14, 127 (2021). https://doi.org/10.1186/s13045-021-01132-z

Source et visuel : Diaccurate








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents