Edition du 21-10-2020

Erytech collabore avec le Fox Chase Cancer Center dans le domaine des maladies métaboliques rares

Publié le vendredi 24 mars 2017

Erytech collabore avec le Fox Chase Cancer Center dans le domaine des maladies métaboliques raresErytech Pharma, la société biopharmaceutique lyonnaise, a annoncé la conclusion d’un accord de recherche avec le Fox Chase Cancer Center (FCCC) de Philadelphie, dans le but de conduire le développement préclinique de erymethionase (ERY-MET) pour le traitement de l’homocystinurie – maladie métabolique grave et rare, due à un trouble du métabolisme de la méthionine.

Cette collaboration bénéficiera de l’expertise mondiale du FCCC pour générer des données de preuve de concept in vivo sur erymethionase dans un modèle animal de l’homocystinurie. L’homocystinurie classique est une maladie génétique héréditaire rare due à un déficit de l’enzyme cystathionine bêta synthase (CBS), qui joue un rôle essentiel dans le métabolisme de la méthionine. Les patients étant incapables de métaboliser entièrement la méthionine, un acide aminé essentiel présent dans les aliments, l’homocystéine et la méthionine s’accumulent dans le sang et l’urine. Il existe un lien direct entre des taux élevés de ces deux acides aminés et la morbidité et la mortalité de cette maladie, souvent dès le jeune âge. Les principaux symptômes de la maladie sont une déficience intellectuelle grave, une luxation du cristallin, des thromboembolies, une ostéoporose, et des convulsions.

La collaboration entre Erytech et le FCCC a pour objectif de démontrer le potentiel de l’erymethionase d’Erytech pour réduire les taux d’homocystéine et de méthionine dans le modèle murin d’homocystinurie (souris déficientes en CBS) développé par le laboratoire du Professeur Warren Kruger au FCCC. Erymethionase encapsule l’enzyme méthionine gamma-lyase (MGL, méthioninase) dans des globules rouges grâce à la technologie de la plateforme propriétaire ERYCAPS d’Erytech, pour offrir une activité thérapeutique efficace et prolongée avec une toxicité réduite. En parallèle de ce programme dans l’homocystinurie, Erytech développe également le produit candidat erymethionase pour des applications dans le métabolisme du cancer. De nouvelles données précliniques venant appuyer le rôle potentiel de erymethionase dans une approche thérapeutique pour les cancers dépendant du métabolisme de la méthionine, seront d’ailleurs présentées au prochain congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui se tiendra du 1er au 5 avril 2017 à Washington, DC.

Le Pr. Warren Kruger, PhD, du Fox Chase Cancer Center, commente : « L’approche d’Erytech avec erymethionase présente un potentiel significatif dans cette maladie car elle est capable de réduire à la fois les taux d’homocystéine et de méthionine dans le plasma sanguin, ce qui est essentiel pour rétablir l’équilibre métabolique chez les patients atteints d’homocystinurie classique. Nous nous réjouissons de travailler avec Erytech pour avancer ce programme préclinique et évaluer son potentiel comme option thérapeutique pour les patients souffrant d’homocystinurie. »

Le Dr. Alexander Scheer, Directeur Scientifique d’Erytech, ajoute : « L’homocystinurie demeure une maladie génétique très complexe sur laquelle le mécanisme d’action unique de erymethionase pourrait avoir un impact direct et significatif. Nous sommes très heureux d’avoir conclu cet accord avec le FCCC et nous nous réjouissons de pouvoir travailler en étroite collaboration avec le Pr. Kruger sur ce programme, au moment où nous élargissons le développement de notre plateforme technologique pour inclure des pathologies spécifiques et rares, au-delà de l’oncologie. Cette collaboration est le reflet de la stratégie globale d’Erytech de développer de nouvelles thérapies, moins toxiques, pour répondre à d’importants besoins médicaux non satisfaits. »

Source : Erytech








MyPharma Editions

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 20 octobre 2020
Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le début de sa collaboration avec trois sites cliniques additionnels dans le but d’accroître ses capacités de recrutement pour l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau. Avec l’inclusion de ces nouveaux centres cliniques, la société entend assurer la finalisation rapide de l’étude malgré les conditions difficiles actuelles imposées par la pandémie de COVID-19.

Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Publié le 20 octobre 2020
Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, a annoncé avoir traité la moitié des patients prévus dans son étude de Phase III évaluant le viscosupplément amélioré, JTA-004, chez des patients souffrant d’arthrose du genou.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents