Edition du 19-05-2019

Erytech Pharma annonce deux avis positifs du comité d’experts

Publié le mercredi 24 juin 2015

Erytech Pharma annonce deux avis positifs du comité d'expertsErytech Pharma, la biotech française qui conçoit des traitements ‘affameur de tumeurs’ innovants contre les leucémies aiguës et autres cancers, a annoncé mardi deux avis positifs sur la tolérance du produit ERY-ASP pour la première cohorte de patients traités atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) dans l’étude de phase I aux Etats-Unis et pour les trois premiers patients traités en combinaison avec Folfox dans l’étude de Phase II dans le cancer du pancréas.

La première étude d’ERYTECH avec ERY-ASP aux Etats-Unis est une étude de phase I sur des patients atteints de LAL âgés de 40 ans ou plus nouvellement diagnostiqués. L’objectif de l’étude est d’évaluer le profil de tolérance au traitement en escaladant des doses. L’étude prévoit une revue de la tolérance du produit après chaque cohorte de patients traités et nécessite l’autorisation de l’agence américaine du médicament (FDA) pour passer à la dose suivante.

Les données de tolérance de la première cohorte de patients traités à la dose de 50 IU/kg ont été revues par le comité de pilotage regroupant les membres du DSMB et les médecins investigateurs de l’étude. Aucun problème de tolérance n’a été identifié. Le comité de pilotage a ainsi recommandé le passage à la dose supérieure de 100 IU/kg. Les médecins investigateurs ont également affiché leur détermination à accélérer la poursuite de l’étude.

Pour mémoire, GRASPA, la version européenne d’ERY-ASP, a récemment fait l’objet de résultats positifs de phase III chez les patients atteints de LAL en rechute.

L’étude avec ERY-ASP dans le cancer du pancréas est une étude multicentrique, randomisée et contrôlée de phase II en deuxième ligne de traitement pour les patients atteints de cancer du pancréas métastatique progressif. L’étude inclura environ 90 patients. Dans l’étude, ERY-ASP en combinaison avec le traitement de référence (Gemcitabine ou Folfox) est comparé au traitement de référence seul dans une randomisation de 2 à 1. Le critère principal de l’étude est l’évaluation de la survie sans progression (PFS) à 4 mois après le début du traitement.

L’étude prévoit l’analyse par un DSMB de la tolérance d’ERY-ASP en combinaison avec les deux traitements de référence (Gemcitabine ou Folfox). Un précédent DSMB avait déjà confirmé la bonne tolérance de la combinaison entre ERY-ASP et Gemcitabine. Un deuxième DSMB analysant les données de tolérance des trois premiers patients traités avec la combinaison entre ERY-ASP et Folfox vient de se tenir. Aucun problème de tolérance n’a été identifié et la poursuite du recrutement dans ce bras a été recommandée. Enfin, une troisième revue portant sur les données de tolérance des 24 premiers patients traités est attendue prochainement.

Source : Erytech








MyPharma Editions

Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Publié le 17 mai 2019
Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Servier Pharmaceuticals, la filiale américaine du laboratoire pharmaceutique Servier, a annoncé le 9 mai l’ouverture officielle de son siège américain. L’entreprise étend ainsi sa présence mondiale et franchit une étape supplémentaire pour confirmer sa place d’acteur reconnu de l’industrie pharmaceutique. Aux États-Unis, l’oncologie sera une priorité pour Servier ; d’autres aires thérapeutiques et besoins médicaux seront ciblés par la suite.

Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Publié le 17 mai 2019
Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé que toutes les conditions sont réunies pour le démarrage prochain de l’essai de Phase II testant le candidat-antibiotique DNV3837 dans le traitement des infections à Clostridioides (1) difficile.

Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

Publié le 16 mai 2019
Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’asthme, AstraZeneca a lancé une grande campagne de sensibilisation et d’information pour aider les patients à « prendre ou reprendre le contrôle de leur asthme ». Parce que l’asthme touche 6,7% de la population française et qu’il tue encore près de 900 personnes par an en France…

PEP-Therapy : résultats positifs de l’étude de toxicité réglementaire de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 16 mai 2019

PEP-Therapy, société de biotechnologie qui développe des peptides comme thérapies ciblées en oncologie, a annoncé que son candidat médicament first-in-class, PEP-010, a conclu avec succès l’étude de toxicité réglementaire (GLP toxicity study), progressant ainsi vers son essai clinique de phase I.

Ixaltis : succès de la phase 2 de son produit phare la Litoxetine dans l’incontinence urinaire

Publié le 16 mai 2019

Ixaltis, start-up pharmaceutique spécialisée dans les maladies urogénitales, vient d’annoncer les résultats positifs de la phase 2 du développement clinique pour l’incontinence urinaire de son composé principal la litoxetine.

Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

Publié le 16 mai 2019
Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

En signant l’an passé un partenariat avec l’Institut national du cancer (INCa), Roche s’est engagé pour la première fois à mettre à disposition trois molécules innovantes de son pipeline associées aux tests génomiques tumoraux de dernière génération de Foundation Medicine pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce conduits par la communauté de xacadémique en oncologie et financés par l’INCa et la Fondation ARC pour la recherche contre le cancer.

DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

Publié le 16 mai 2019
DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

DNA Script a annoncé la clôture d’un tour de table de Série B, sursouscrit, de 35 millions d’euros. Le montant ainsi levé permettra à la start-up française d’accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux, basés sur sa technologie propriétaire de synthèse d’acides nucléiques par voie enzymatique, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents