Edition du 19-06-2019

Erytech présente de nouveaux résultats précliniques avec erymethionase au congrès de l’AACR 2019

Publié le mardi 2 avril 2019

Erytech présente de nouveaux résultats précliniques avec erymethionase au congrès de l'AACR 2019Erytech Pharma, société biopharmaceutique en phase clinique développant des thérapies innovantes par encapsulation de substances médicamenteuses dans les globules rouges, annonce aujourd’hui la présentation de nouveaux résultats précliniques concernant son deuxième produit candidat, erymethionase, lors du Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), à Atlanta, en Géorgie.

Erymethionase, méthionine-gamma-lyase (MGL) encapsulée dans les globules rouges, est en cours de développement comme nouvelle thérapie anti-tumorale ciblant le métabolisme modifié des acides aminés dans les cellules cancéreuses. La MGL dégrade la L-méthionine, un acide aminé nécessaire à la croissance tumorale et aux métastases. Cette enzyme se caractérise par une demi-vie courte et sa dépendance au phosphate de pyridoxal, la forme biologiquement active de la vitamine B6, comme coenzyme. Lorsqu’elle est associée à l’administration orale de vitamine B6, erymethionase a démontré une augmentation de la demi-vie de la MGL par rapport à la MGL en forme libre, une diminution prolongée de la méthionine plasmatique et une régression significative de la croissance tumorale chez des modèles murins de glioblastome et d’adénocarcinome gastrique.12

Les résultats présentés aujourd’hui à la conférence de l’AACR mettent en évidence le potentiel de l’association d’erymethionase avec l’inhibition des points de contrôle immunitaires. En plus des données in vitro démontrant que la MGL régulait l’expression de PD-L1 dans des cellules de cancer du sein triple-négatif, la combinaison d’erymethionase et d’un anticorps monoclonal anti-PD-1 a démontré un effet synergique dans un modèle syngénique murin EMT6 du cancer du sein triple-négatif. Comparativement au traitement en monothérapie, une inhibition de la croissance tumorale de 57 % et une augmentation de 52 % du taux de survie ont été observées.

L’analyse des tumeurs traitées avec erymethionase a révélé des changements métaboliques significatifs permettant de soulever une première hypothèse mécanique sur la façon dont erymethionase sensibilise la tumeur à l’immunothérapie anti-PD-1. De plus, des expériences in vitro mesurant l’augmentation de la stimulation des cellules immunitaires ont également suggéré que d’autres inhibiteurs de points de contrôle immunitaires comme les anticorps monoclonaux CTLA-4 pourraient être de bons candidats pour d’autres études de combinaison.

« En plus du potentiel d’erymethionase déjà démontré en monothérapie, ces nouvelles découvertes pourraient ouvrir la voie à de nouveaux mécanismes thérapeutiques associant le blocage des points de contrôle immunitaires au métabolisme de la méthionine, » déclare le Dr Alexander Scheer, Directeur Scientifique d’ERYTECH. « Nous avons l’intention de continuer à explorer le potentiel de ces nouvelles combinaisons à mesure que nous progressons vers une étude de phase 1 avec erymethionase. »

Le poster (Abstract 2258) est disponible sur www.erytech.com.

____________________
1 Cancer Medicine 2017; 6(6): 1437-1452
2 Cancer Res 2017;77(13 Suppl): Abstract 2134

Source : Erytech








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Boehringer Ingelheim et Gubra, une société de biotechnologie basée au Danemark, ont annoncé un deuxième accord de collaboration et de licence pour le développement de nouveaux poly-agonistes peptidiques pour traiter l’obésité et des maladies associées.

Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Publié le 18 juin 2019
Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Imcyse, société basée en Belgique qui développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et guérir des maladies chroniques sévères, a annoncé avoir levé 35M€ via un tour de table de série B et par d’autres biais. Ce financement va permettre le développement clinique de sa technologie dans le diabète de type 1, la sclérose en plaques et dans d’autres indications.

LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

Publié le 18 juin 2019
LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

LEO Pharma, l’un des leaders mondiaux de la dermatologie médicale, vient d’annoncer que Gitte Aabo allait quitter ses fonctions de Président et CEO après 27 années passées au sein de la société, dont 11 en tant que CEO. Le Conseil d’administration a nommé Catherine Mazzacco pour prendre sa relève à compter du 1er août 2019.

Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Publié le 18 juin 2019
Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Sanofi et Google vont créer un nouveau laboratoire d’innovation avec l’ambition de transformer radicalement le développement des futurs médicaments et services de santé en tirant parti de la puissance des nouvelles technologies de données.

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics annoncent qu’un premier patient a été traité dans l’étude de phase 1 évaluant BI 765063, précédemment nommé OSE-172, un anticorps monoclonal first-in-class antagoniste sélectif de SIRPα, évalué dans les tumeurs solides avancées.

Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Publié le 17 juin 2019
Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Le conseil d’administration du groupe pharmaceutique Sanofi a désigné à l’unanimité, le 6 juin dernier, Paul Hudson comme Directeur Général du Groupe afin de succéder à Olivier Brandicourt qui fait valoir ses droits à la retraite.

Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Publié le 17 juin 2019
Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies liées à l’âge, a annoncé avoir conclu un accord de collaboration avec l’AFM-Téléthon. Cet accord entre en vigueur à compter du 3 juin 2019 et porte sur le développement de Sarconeos (BIO101), le principal candidat médicament de Biophytis, pour le traitement de la Dystrophie Musculaire de Duchenne (DMD) dans le cadre de son programme clinique MYODA.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents