Edition du 21-08-2019

Erytech présente de nouveaux résultats précliniques avec erymethionase au congrès de l’AACR 2019

Publié le mardi 2 avril 2019

Erytech présente de nouveaux résultats précliniques avec erymethionase au congrès de l'AACR 2019Erytech Pharma, société biopharmaceutique en phase clinique développant des thérapies innovantes par encapsulation de substances médicamenteuses dans les globules rouges, annonce aujourd’hui la présentation de nouveaux résultats précliniques concernant son deuxième produit candidat, erymethionase, lors du Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), à Atlanta, en Géorgie.

Erymethionase, méthionine-gamma-lyase (MGL) encapsulée dans les globules rouges, est en cours de développement comme nouvelle thérapie anti-tumorale ciblant le métabolisme modifié des acides aminés dans les cellules cancéreuses. La MGL dégrade la L-méthionine, un acide aminé nécessaire à la croissance tumorale et aux métastases. Cette enzyme se caractérise par une demi-vie courte et sa dépendance au phosphate de pyridoxal, la forme biologiquement active de la vitamine B6, comme coenzyme. Lorsqu’elle est associée à l’administration orale de vitamine B6, erymethionase a démontré une augmentation de la demi-vie de la MGL par rapport à la MGL en forme libre, une diminution prolongée de la méthionine plasmatique et une régression significative de la croissance tumorale chez des modèles murins de glioblastome et d’adénocarcinome gastrique.12

Les résultats présentés aujourd’hui à la conférence de l’AACR mettent en évidence le potentiel de l’association d’erymethionase avec l’inhibition des points de contrôle immunitaires. En plus des données in vitro démontrant que la MGL régulait l’expression de PD-L1 dans des cellules de cancer du sein triple-négatif, la combinaison d’erymethionase et d’un anticorps monoclonal anti-PD-1 a démontré un effet synergique dans un modèle syngénique murin EMT6 du cancer du sein triple-négatif. Comparativement au traitement en monothérapie, une inhibition de la croissance tumorale de 57 % et une augmentation de 52 % du taux de survie ont été observées.

L’analyse des tumeurs traitées avec erymethionase a révélé des changements métaboliques significatifs permettant de soulever une première hypothèse mécanique sur la façon dont erymethionase sensibilise la tumeur à l’immunothérapie anti-PD-1. De plus, des expériences in vitro mesurant l’augmentation de la stimulation des cellules immunitaires ont également suggéré que d’autres inhibiteurs de points de contrôle immunitaires comme les anticorps monoclonaux CTLA-4 pourraient être de bons candidats pour d’autres études de combinaison.

« En plus du potentiel d’erymethionase déjà démontré en monothérapie, ces nouvelles découvertes pourraient ouvrir la voie à de nouveaux mécanismes thérapeutiques associant le blocage des points de contrôle immunitaires au métabolisme de la méthionine, » déclare le Dr Alexander Scheer, Directeur Scientifique d’ERYTECH. « Nous avons l’intention de continuer à explorer le potentiel de ces nouvelles combinaisons à mesure que nous progressons vers une étude de phase 1 avec erymethionase. »

Le poster (Abstract 2258) est disponible sur www.erytech.com.

____________________
1 Cancer Medicine 2017; 6(6): 1437-1452
2 Cancer Res 2017;77(13 Suppl): Abstract 2134

Source : Erytech








MyPharma Editions

Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Publié le 21 août 2019
Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose, de la surcharge lysosomale et de l’oncologie, a annoncé que le bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO) a approuvé le 20 août 2019 un nouveau brevet qui protège jusqu’en juin 2035 l’utilisation de lanifibranor dans le traitement de maladies fibrotiques.

Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Publié le 20 août 2019
Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie innovante ciblant le système immunitaire pour développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé aujourd’hui l’inclusion du premier patient dans l’essai clinique de Phase 2b de l’ABX464 en une prise orale par jour visant le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère.

Janssen : feu vert de l’UE pour une utilisation élargie d’Imbruvica® dans deux indications

Publié le 19 août 2019
Janssen : feu vert de l'UE pour une utilisation élargie d'Imbruvica® dans deux indications

Janssen vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a approuvé des modifications visant à élargir l’utilisation d’Imbruvica® (ibrutinib) dans deux indications. Ces modifications incluent l’utilisation d’ibrutinib combiné à l’obinutuzumab chez les patients adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traitée et l’utilisation d’ibrutinib plus rituximab pour le traitement des patients adultes atteints de la macroglobulinémie de Waldenström (MW).

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Publié le 7 août 2019
Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pathologies de l’oreille interne, a annoncé que John Furey, dernièrement directeur des opérations chez Spark Therapeutics, l’un des principaux développeurs mondiaux de thérapies géniques, rejoindra le conseil d’administration en tant que membre indépendant du conseil.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents