Edition du 03-03-2021

Erytech signe un accord de recherche avec la Queen’s University au Canada

Publié le mercredi 12 juillet 2017

Erytech signe un accord de recherche avec la Queen’s University au CanadaErytech Pharma, la société biopharmaceutique française qui développe des traitements innovants en « affamant les tumeurs » contre la leucémie aiguë et d’autres indications en oncologie, vient de signer un accord de recherche avec la Queen’s University au Canada pour développer son programme préclinique avec eryminase dans le traitement du déficit en arginase, une maladie métabolique rare et sévère liée au métabolisme de l’arginine.

Cette collaboration bénéficiera d’une part de l’expertise de la Queen’s University et d’autre part de la plateforme technologique ERYCAPS d’Erytech, avec pour objectif de générer des données de preuve de concept in vivo avec eryminase dans un modèle animal du déficit en arginase.

Le déficit en arginase est une maladie héréditaire rare du cycle de l’urée. Elle est due à une mutation du gène codant pour l’arginase, responsable d’une accumulation de taux toxiques de l’acide aminé arginine dans le sang. Les symptômes, qui apparaissent généralement dans la petite enfance, sont une déficience intellectuelle, une rigidité musculaire et des convulsions. C’est une maladie invalidante et progressive pour laquelle les options thérapeutiques actuelles sont très limitées.

La collaboration entre Erytech et la Queen’s University a pour objectif de démontrer le potentiel d’eryminase pour réduire les taux d’arginine dans un modèle murin de déficit en arginase développé par le laboratoire du Professeur Colin Funk de la Queen’s University. Le produit candidat eryminase développé par Erytech est constitué de l’enzyme arginine déiminase encapsulée dans des globules rouges grâce à la technologie de la plateforme propriétaire ERYCAPS d’Erytech. Erytech estime que l’encapsulation de l’enzyme dans les globules rouges permettra de délivrer une activité thérapeutique efficace et prolongée avec une toxicité réduite.

Le Prof. Colin Funk, PhD, Queen’s University, commente : « Le déficit en arginase est une maladie rare sévère qui touche la voie métabolique qui assure l’élimination de l’ammoniac toxique. En temps normal notre organisme est capable d’éliminer très efficacement l’ammoniac qui s’accumule après un repas riche en protéines. Cependant, chez les patients atteints d’un déficit en arginase, l’ammoniac n’est que « partiellement détoxifié » ce qui entraîne une accumulation importante de l’acide aminé arginine dans le sang et le cerveau du patient. Eryminase, le produit candidat d’Erytech, vise à réduire les taux d’arginine dans le sang, ce qui lui confère un potentiel significatif pour réduire les conséquences négatives de cette maladie. Nous nous réjouissons de pouvoir collaborer avec Erytech sur le développement de leur programme préclinique. »

Le Dr. Alexander Scheer, PhD – Directeur Scientifique d’Erytech, ajoute : « Cette deuxième collaboration dans le domaine des maladies métaboliques rares témoigne de l’extension du champ d’action de notre plateforme et de son applicabilité à des maladies rares et hautement spécifiques, en plus de l’oncologie. Nous sommes très heureux de cet accord conclu avec Queen’s University et nous nous réjouissons de pouvoir travailler en étroite collaboration sur ce programme important avec le Prof. Funk, spécialiste de la recherche sur les maladies liées au cycle de l’urée. »

Source : Erytech








MyPharma Editions

MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Publié le 3 mars 2021
MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Entreprise mondiale consacrée à la recherche indépendante en cancérologie, MEDSIR a lancé l’essai clinique phase II PECATI, qui vise à explorer une nouvelle option de traitement pour les patients atteints de tumeurs thymiques avancées, un cancer peu fréquent. L’étude évaluera l’efficacité et la sécurité de l’association de pembrolizumab et de lenvatinib chez des patients atteints de carcinome thymique ou de thymome B3 métastatique.

CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

Publié le 3 mars 2021
CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

CVasThera, société biopharmaceutique spécialisée dans la R&D de médicaments innovants pour les pathologies cardiovasculaires et intestinales, vient d’annoncer une levée de fonds de 1,3 million d’euros lors d’un tour de table d’amorçage. Cette levée vient tripler l’apport en fonds propres et le capital de la société, sécurisant ainsi le financement nécessaire à la réalisation des études précliniques pour le composé CVT120165, un candidat médicament dans le traitement de la maladie de Crohn.

VIH : les chercheurs d’Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Publié le 3 mars 2021
VIH : les chercheurs d'Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Abbott a annoncé le 2 mars qu’une équipe de scientifiques a découvert en République démocratique du Congo (RDC) un nombre inhabituellement élevé de personnes testées positives en anticorps VIH, mais dont la charge virale est faible ou non détectable et ce, sans aucun traitement antirétroviral. Ces personnes sont appelées contrôleurs d’élite du VIH.

LFB : l’EMA valide le dépôt de la demande d’AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Publié le 2 mars 2021
LFB : l'EMA valide le dépôt de la demande d'AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Le LFB, le groupe biopharmaceutique qui développe, fabrique et commercialise des médicaments dérivés du sang et des protéines recombinantes pour la prise en charge des patients atteints de pathologies graves et souvent rares, vient d’annoncer que l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’autorité réglementaire européenne, a validé le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché d’eptacog beta, un facteur de coagulation VIIa recombinant (rFVIIa).

Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Publié le 2 mars 2021
Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Abionyx Pharma vient d’annoncer les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare qui sont publiés en exclusivité dans la revue scientifique « Annals of Internal Medicine », la revue de médecine interne la plus citée et la mieux classée dans la catégorie Médecine.

Industrie pharmaceutique : accord sur les salaires minima pour l’année 2021

Publié le 2 mars 2021

A l’issue de deux réunions de négociations les 7 janvier et 18 février dernier, le Leem a proposé à la signature un accord collectif revalorisant l’ensemble des salaires minima conventionnels de 0,8 % au 1er janvier 2021.

Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Publié le 2 mars 2021
Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui vise à moduler le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé la nomination du Dr Sophie Biguenet en tant que Directrice Médicale à compter du 1er mars 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents