Edition du 21-02-2019

Erytech signe un accord de recherche avec la Queen’s University au Canada

Publié le mercredi 12 juillet 2017

Erytech signe un accord de recherche avec la Queen’s University au CanadaErytech Pharma, la société biopharmaceutique française qui développe des traitements innovants en « affamant les tumeurs » contre la leucémie aiguë et d’autres indications en oncologie, vient de signer un accord de recherche avec la Queen’s University au Canada pour développer son programme préclinique avec eryminase dans le traitement du déficit en arginase, une maladie métabolique rare et sévère liée au métabolisme de l’arginine.

Cette collaboration bénéficiera d’une part de l’expertise de la Queen’s University et d’autre part de la plateforme technologique ERYCAPS d’Erytech, avec pour objectif de générer des données de preuve de concept in vivo avec eryminase dans un modèle animal du déficit en arginase.

Le déficit en arginase est une maladie héréditaire rare du cycle de l’urée. Elle est due à une mutation du gène codant pour l’arginase, responsable d’une accumulation de taux toxiques de l’acide aminé arginine dans le sang. Les symptômes, qui apparaissent généralement dans la petite enfance, sont une déficience intellectuelle, une rigidité musculaire et des convulsions. C’est une maladie invalidante et progressive pour laquelle les options thérapeutiques actuelles sont très limitées.

La collaboration entre Erytech et la Queen’s University a pour objectif de démontrer le potentiel d’eryminase pour réduire les taux d’arginine dans un modèle murin de déficit en arginase développé par le laboratoire du Professeur Colin Funk de la Queen’s University. Le produit candidat eryminase développé par Erytech est constitué de l’enzyme arginine déiminase encapsulée dans des globules rouges grâce à la technologie de la plateforme propriétaire ERYCAPS d’Erytech. Erytech estime que l’encapsulation de l’enzyme dans les globules rouges permettra de délivrer une activité thérapeutique efficace et prolongée avec une toxicité réduite.

Le Prof. Colin Funk, PhD, Queen’s University, commente : « Le déficit en arginase est une maladie rare sévère qui touche la voie métabolique qui assure l’élimination de l’ammoniac toxique. En temps normal notre organisme est capable d’éliminer très efficacement l’ammoniac qui s’accumule après un repas riche en protéines. Cependant, chez les patients atteints d’un déficit en arginase, l’ammoniac n’est que « partiellement détoxifié » ce qui entraîne une accumulation importante de l’acide aminé arginine dans le sang et le cerveau du patient. Eryminase, le produit candidat d’Erytech, vise à réduire les taux d’arginine dans le sang, ce qui lui confère un potentiel significatif pour réduire les conséquences négatives de cette maladie. Nous nous réjouissons de pouvoir collaborer avec Erytech sur le développement de leur programme préclinique. »

Le Dr. Alexander Scheer, PhD – Directeur Scientifique d’Erytech, ajoute : « Cette deuxième collaboration dans le domaine des maladies métaboliques rares témoigne de l’extension du champ d’action de notre plateforme et de son applicabilité à des maladies rares et hautement spécifiques, en plus de l’oncologie. Nous sommes très heureux de cet accord conclu avec Queen’s University et nous nous réjouissons de pouvoir travailler en étroite collaboration sur ce programme important avec le Prof. Funk, spécialiste de la recherche sur les maladies liées au cycle de l’urée. »

Source : Erytech








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions