Edition du 25-03-2019

Gilead : résultats d’une étude préclinique évaluant des inhibiteurs de la capside du VIH

Publié le mardi 14 février 2017

Gilead : résultats d’une étude préclinique évaluant des inhibiteurs de la capside du VIHGilead Sciences vient de présenter les résultats d’une étude préclinique (*) évaluant des inhibiteurs de la capside du VIH (CAIs) pour une utilisation potentielle en tant que traitement antirétroviral (ARV) à longue durée d’action. L’étude a identifié de nouveaux inhibiteurs de la capside du VIH-1, dotés d’une activité antivirale très puissante et d’un profil de résistance aux ARV actuels favorable in vitro.

Ces données ont été révélées lors d’une présentation orale (Session O-4) à l’occasion de la CROI 2017 (Conférence sur les Rétrovirus et les Infections Opportunistes) qui se tient actuellement à Seattle.

« L’inhibition de la capside constitue une voie thérapeutique qui n’avait encore jamais été explorée en vue d’un traitement antiviral. Nous sommes heureux de partager ces résultats précliniques qui montrent le rôle potentiel de cette classe de médicaments, sous la forme de composés injectables à longue durée d’action, pour le traitement des personnes infectées par le VIH, voire dans le futur pour la prévention de l’infection,” déclare Norbert Bischofberger, PhD, Vice-président exécutif, Recherche et Développement, et Directeur scientifique chez Gilead Sciences. « Cette étude témoigne de l’engagement continu de Gilead dans le domaine de l’innovation concernant le VIH, ainsi que dans l’amélioration des traitements pour les personnes vivant avec la maladie. »

L’étude préclinique a montré que GS-CA1, un des membres de cette nouvelle classe d’inhibiteurs de la capside, est un inhibiteur très puissant de la réplication du VIH-1 dans des lignées de lymphocytes T (EC50 = 0,24 nM), et qu’il possède une efficacité similaire sur de nombreux isolats cliniques du VIH-1 issus de tous les principaux sous-types de cellules mononucléées du sang périphérique (CMSP) humain.

L’étude a aussi montré que les inhibiteurs de la capside identifiés ici se fixent sur un site largement conservé à l’interface de deux monomères adjacents au sein d’un hexamère de la capside, et qu’ils accélèrent l’assemblage de la capside in vitro.

Les CAIs étudiés ici conservaient toute leur activité in vitro contre des souches mutées du VIH-1 résistantes aux ARV autorisés et visant les variants des protéines capsidiques L56I, M66I, Q67H ou N74D, ainsi qu’un phénotype de réplication atténué in vitro. Des études précliniques mécanistiques ont mis en évidence un mode d’action double, ciblant à la fois le stade de maturation tardif du virion et les fonctions de la capside après pénétration dans la cellule hôte. GS-CA1 a montré une stabilité métabolique in vitro élevée, ainsi qu’un profil pharmacocinétique préclinique caractérisé par une libération prolongée, les concentrations plasmatiques ciblées étant maintenues plus de 10 semaines suite à une seule administration par voie sous-cutanée.

Gilead prévoit de réaliser des études toxicologiques sur un composé candidat sélectionné pour pouvoir déposer un dossier pour un nouveau médicament expérimental (NME), et démarrer des essais cliniques de phase I en 2018.

* Winston C et al, Discovery of novel potent HIV Capsid inhibitors with long-acting potential. [Session poster CROI O-4 ; Date : 13 février 2017 ; heure : 10:00 PT]

Source : Gilead Sciences








MyPharma Editions

Le Fonds de dotation AbbVie Santé & Perspectives lance deux appels à projets pour 2019

Publié le 25 mars 2019
Le Fonds de dotation AbbVie Santé & Perspectives lance deux appels à projets pour 2019

AbbVie France vient de créer le fonds de dotation AbbVie Santé & Perspectives pour favoriser et soutenir l’émergence de projets concrets et de travaux de recherche, scientifique ou dans les sciences sociales, afin de développer des solutions de santé innovantes sur l’ensemble du territoire dans les aires thérapeutiques de l’hépatite C, de l’onco-hématologie, de l’immunologie et des neurosciences.

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019
Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions