Edition du 25-03-2017

Gilead : résultats d’une étude préclinique évaluant des inhibiteurs de la capside du VIH

Publié le mardi 14 février 2017

Gilead : résultats d’une étude préclinique évaluant des inhibiteurs de la capside du VIHGilead Sciences vient de présenter les résultats d’une étude préclinique (*) évaluant des inhibiteurs de la capside du VIH (CAIs) pour une utilisation potentielle en tant que traitement antirétroviral (ARV) à longue durée d’action. L’étude a identifié de nouveaux inhibiteurs de la capside du VIH-1, dotés d’une activité antivirale très puissante et d’un profil de résistance aux ARV actuels favorable in vitro.

Ces données ont été révélées lors d’une présentation orale (Session O-4) à l’occasion de la CROI 2017 (Conférence sur les Rétrovirus et les Infections Opportunistes) qui se tient actuellement à Seattle.

« L’inhibition de la capside constitue une voie thérapeutique qui n’avait encore jamais été explorée en vue d’un traitement antiviral. Nous sommes heureux de partager ces résultats précliniques qui montrent le rôle potentiel de cette classe de médicaments, sous la forme de composés injectables à longue durée d’action, pour le traitement des personnes infectées par le VIH, voire dans le futur pour la prévention de l’infection,” déclare Norbert Bischofberger, PhD, Vice-président exécutif, Recherche et Développement, et Directeur scientifique chez Gilead Sciences. « Cette étude témoigne de l’engagement continu de Gilead dans le domaine de l’innovation concernant le VIH, ainsi que dans l’amélioration des traitements pour les personnes vivant avec la maladie. »

L’étude préclinique a montré que GS-CA1, un des membres de cette nouvelle classe d’inhibiteurs de la capside, est un inhibiteur très puissant de la réplication du VIH-1 dans des lignées de lymphocytes T (EC50 = 0,24 nM), et qu’il possède une efficacité similaire sur de nombreux isolats cliniques du VIH-1 issus de tous les principaux sous-types de cellules mononucléées du sang périphérique (CMSP) humain.

L’étude a aussi montré que les inhibiteurs de la capside identifiés ici se fixent sur un site largement conservé à l’interface de deux monomères adjacents au sein d’un hexamère de la capside, et qu’ils accélèrent l’assemblage de la capside in vitro.

Les CAIs étudiés ici conservaient toute leur activité in vitro contre des souches mutées du VIH-1 résistantes aux ARV autorisés et visant les variants des protéines capsidiques L56I, M66I, Q67H ou N74D, ainsi qu’un phénotype de réplication atténué in vitro. Des études précliniques mécanistiques ont mis en évidence un mode d’action double, ciblant à la fois le stade de maturation tardif du virion et les fonctions de la capside après pénétration dans la cellule hôte. GS-CA1 a montré une stabilité métabolique in vitro élevée, ainsi qu’un profil pharmacocinétique préclinique caractérisé par une libération prolongée, les concentrations plasmatiques ciblées étant maintenues plus de 10 semaines suite à une seule administration par voie sous-cutanée.

Gilead prévoit de réaliser des études toxicologiques sur un composé candidat sélectionné pour pouvoir déposer un dossier pour un nouveau médicament expérimental (NME), et démarrer des essais cliniques de phase I en 2018.

* Winston C et al, Discovery of novel potent HIV Capsid inhibitors with long-acting potential. [Session poster CROI O-4 ; Date : 13 février 2017 ; heure : 10:00 PT]

Source : Gilead Sciences








MyPharma Editions

Erytech collabore avec le Fox Chase Cancer Center dans le domaine des maladies métaboliques rares

Publié le 24 mars 2017
Erytech collabore avec le Fox Chase Cancer Center dans le domaine des maladies métaboliques rares

Erytech Pharma, la société biopharmaceutique lyonnaise, a annoncé la conclusion d’un accord de recherche avec le Fox Chase Cancer Center (FCCC) de Philadelphie, dans le but de conduire le développement préclinique de erymethionase (ERY-MET) pour le traitement de l’homocystinurie – maladie métabolique grave et rare, due à un trouble du métabolisme de la méthionine.

Nanobiotix : la poursuite de l’essai de phase II/III avec NBTXR3 recommandée par le comité d’experts

Publié le 24 mars 2017
Nanobiotix : la poursuite de l’essai de phase II/III avec NBTXR3 recommandée par le comité d'experts

Nanobiotix, société française de nanomédecine qui développe de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement local du cancer, a annoncé que le comité d’experts indépendants (IDMC) a terminé son évaluation fondée sur l’analyse des résultats intermédiaires de la phase II/III de l’étude portant sur son produit NBTXR3 dans l’indication du traitement des Sarcomes des Tissus Mous (étude « Act.In.Sarc »).

Pierre Fabre et la biotech Setbio signent un partenariat dans le cadre du programme Nature Open Library

Publié le 23 mars 2017
Pierre Fabre et la biotech Setbio signent un partenariat dans le cadre du programme Nature Open Library

Les laboratoires Pierre Fabre et la biotech auvergnate Setbio, spécialiste des biotechnologies microbiennes, ont annoncé la signature d’un accord de partenariat dans le cadre de Nature Open Library. Setbio explorera la collection de plantes mises à disposition par Pierre Fabre afin de développer de nouveaux actifs en santé humaine ou animale.

Netris Pharma démarre l’inclusion de patients dans son essai clinique de Phase I avec le NP137

Publié le 23 mars 2017
Netris Pharma démarre l’inclusion de patients dans son essai clinique de Phase I avec le NP137

Netris Pharma , société qui développe des médicaments anticancéreux ciblant les récepteurs à dépendance, vient d’annoncer le démarrage des inclusions de patients porteurs de tumeurs solides au stade avancé/métastatique dans son essai clinique de Phase I avec le NP137, un anticorps monoclonal humanisé ciblant la Netrin-1 (NCT02977195). Cet essai représente le premier candidat médicament ciblant les récepteurs à dépendance évalué chez l’Homme.

Immuno-oncologie : Stimunity signe un contrat de licence exclusive avec l’Institut Curie et l’Inserm

Publié le 23 mars 2017
Immuno-oncologie : Stimunity signe un contrat de licence exclusive avec l'Institut Curie et l'Inserm

Stimunity, l’Institut Curie et l’Inserm ont annoncé la signature d’un accord de licence mondiale et exclusive sur deux brevets clés qui couvrent la technologie VLP-cGAMP de Stimunity pour développer de nouveaux médicaments en immuno-oncologie.

Vect-Horus lève 2,5 M€ pour financer ses projets dans le domaine de la « thérapie ciblée »

Publié le 22 mars 2017
Vect-Horus lève 2,5 M€ pour financer ses projets dans le domaine de la « thérapie ciblée »

Vect-Horus, la start-up française spécialisée dans la conception de vecteurs facilitant la délivrance de médicaments dans le cerveau et autres organes ou tumeurs, a annoncé avoir effectué un nouveau tour de table, à hauteur de 2,5 millions d’euros, pour financer ses projets de développement dans le domaine de la « thérapie ciblée ».

France Biotech salue la création du label « French Healthcare »

Publié le 22 mars 2017
France Biotech salue la création du label « French Healthcare »

France Biotech, l’association des entrepreneurs en Biotechnologie et Sciences de la vie, s’est félicitée dans un communiqué du lancement du label « French Healthcare » par le ministère des Affaires étrangères le 15 mars dernier, visant à promouvoir à l’international le savoir-faire français dans le domaine de la santé.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Inscrivez-vous aux alertes emploi Déposer votre cv


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions