Edition du 25-05-2022

Evotec choisit Toulouse pour accélérer l’accès des Européens aux thérapies anti-COVID

Publié le mardi 27 avril 2021

Evotec choisit Toulouse pour accélérer l’accès des Européens aux thérapies anti-COVIDEvotec, le spécialiste allemand des biotechnologies investit 150 millions d’euros pour construire son 1er site de bioproduction en Europe. C’est au coeur de Toulouse Oncopole, le « campus santé du futur », que cette installation high-tech produira dans un premier temps des anticorps monoclonaux COVID-19 à destination de l’Europe.

L’investissement d’Evotec, expert allemand en R&D pharmaceutique, confirme la place de Toulouse comme l’une des villes européennes à la pointe pour la recherche en biotechnologies et de la bioproduction. Le spécialiste des « biotech » a sélectionné le site toulousain pour la construction de sa nouvelle usine de production de biomédicaments, une première en Europe. La construction de cette usine de 12.000 mètres carrés commencera au second semestre 2021 pour une ouverture en 2023.

Ce choix s’explique par la richesse de l’écosystème Santé toulousain qui s’articule sur une fertilisation croisée et une forte synergie entre l’ensemble des acteurs du secteur : des établissements de santé parmi les plus réputés de France (CHU de Toulouse, Clinique Pasteur, IUCT-Oncopole) aux laboratoires de recherche publics et privés à la pointe (Pierre Fabre, CRCT), en passant par les structures de bio-production (Cell Easy, Flash Therapeutics, V-Nano, GTP Technologies, et bientôt Evotec), sans oublier le soutien de la métropole et de la région.

La biomédecine et production de biomédicaments étant presque inexistants en Europe il y a encore quelques années, Toulouse a pris la place de leader du vieux continent dans le domaine de la biotech, avec notamment l’implantation de grands donneurs d’ordre internationaux tel qu’Evotec mais aussi Pierre Fabre ou encore InvivoGen.

Avec son nouveau complexe J.POD® 2 EU – Evotec s’inscrit avec Toulouse parmi les acteurs de la lutte contre la crise sanitaire

Evotec est un groupe pharmaceutique allemand spécialisé dans la recherche, le développement et la production de nouvelles biotechnologies, aussi bien dans les procédés que les produits. Depuis 2015, Evotec a renforcé l’ensemble des acteurs présents sur la filière biotech toulousaine, domaine à fort enjeu dans la lutte contre la COVID-19 actuellement et plus généralement pour la médecine du futur.

Le 20 avril 2021, Evotec a annoncé avoir retenu son site de Toulouse (dédié jusqu’à présent à la R&D) pour la construction, au cours du second semestre 2021, de son usine baptisée « J.POD® 2 EU. » qui produira dans un premier temps des anticorps monoclonaux COVID-19, pour contribuer à résorber la crise sanitaire actuelle. Cette usine du futur sera la 1ère installation de fabrication de biomédicaments de l’expert pharmaceutique en Europe. Son fonctionnement repose sur des technologies de pointes qui permettront une conception & fabrication plus efficace des biothérapies mais également une distribution simplifiée en Europe.

A terme, le site sera dédié à la production de principes actifs, de types anticorps monoclonaux ou exosomes, destinés aux biothérapies de nouvelles générations. Evotec annonce déjà 200 recrutements pour son site de Toulouse à l’horizon 2023.

Toulouse, un atout du plan de renforcement des capacités industrielles en santé mis en oeuvre par l’État

La construction de J.POD® 2 EU s’inscrit dans le cadre d’un vaste plan de renforcement des capacités industrielles en santé mis en oeuvre par l’État français afin de répondre à la crise de la COVID-19. L’Etat et les collectivités locales soutiendront cette construction à hauteur de 50 millions d’euros, suite à un appel à projet « Capacity building » qui a permis de financer 19 projets (dont 5 en Occitanie) en 2020 à hauteur de 229M€, et réouvert en 2021 avec une nouvelle dotation de 300M€.

Toulouse Métropole, avec le soutien de la région Occitanie, souhaite renforcer l’autonomie industrielle française dans le secteur de la santé afin de répondre aux enjeux forts actuels de relocalisation et de souveraineté mis lumière par la crise sanitaire. Pour cela, Toulouse et sa région accompagnent des projets en faveur de la Médecine du Futur, comme celui d’Evotec qui a obtenu un soutien financier de 6 millions d’euros de la région et 2 millions de réduction fiscale annuelle de la part de Toulouse Métropole.

Outre le soutien financier, Invest in Toulouse, une entité de l’Agence d’Attractivité de Toulouse Métropole, joue un rôle clé pour donner vie à des projets innovants en lien avec le territoire et ses filières d’excellences, comme la Santé. Evotec salue d’ailleurs le travail d’Invest in Toulouse :
« Depuis notre arrivée à Toulouse en 2015, Evotec est devenu un membre établi de l’écosystème de la recherche médicale. Ainsi nos excellentes relations avec l’Oncopole nous ont permis de faire progresser nos stratégies de médecine de précision. En outre, le réseau d’excellentes universités locales et biotechs forme un excellent bassin de talents pour soutenir notre croissance. Je suis très reconnaissant envers nos 700 collaborateurs à Toulouse qui ont contribué à ce succès. Notre expérience locale est très positive et a été un facteur important dans notre récente décision d’initier la construction de J.POD® 2 EU.

Un tel investissement stratégique implique de nombreux acteurs. Nous sommes très reconnaissants pour le soutien actif et financier à tous les niveaux des organismes gouvernementaux, départementaux, régionaux et locaux. En particulier l’équipe d’Invest In Toulouse de l’Agence d’Attractivité qui a immédiatement repéré le potentiel du projet. Grâce à un engagement hautement professionnel et énergique, Invest in Toulouse a aidé Evotec à promouvoir le concept dans les bons forums au bon moment et a facilité la rencontre avec de nombreux partenaires au cours des 12 derniers mois.» souligne Craig Johnstone, Chief Operating Officer d’Evotec Toulouse.

Source : Agence d’Attractivité de Toulouse Métropole








MyPharma Editions

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents