Edition du 20-10-2021

Evotec choisit Toulouse pour accélérer l’accès des Européens aux thérapies anti-COVID

Publié le mardi 27 avril 2021

Evotec choisit Toulouse pour accélérer l’accès des Européens aux thérapies anti-COVIDEvotec, le spécialiste allemand des biotechnologies investit 150 millions d’euros pour construire son 1er site de bioproduction en Europe. C’est au coeur de Toulouse Oncopole, le « campus santé du futur », que cette installation high-tech produira dans un premier temps des anticorps monoclonaux COVID-19 à destination de l’Europe.

L’investissement d’Evotec, expert allemand en R&D pharmaceutique, confirme la place de Toulouse comme l’une des villes européennes à la pointe pour la recherche en biotechnologies et de la bioproduction. Le spécialiste des « biotech » a sélectionné le site toulousain pour la construction de sa nouvelle usine de production de biomédicaments, une première en Europe. La construction de cette usine de 12.000 mètres carrés commencera au second semestre 2021 pour une ouverture en 2023.

Ce choix s’explique par la richesse de l’écosystème Santé toulousain qui s’articule sur une fertilisation croisée et une forte synergie entre l’ensemble des acteurs du secteur : des établissements de santé parmi les plus réputés de France (CHU de Toulouse, Clinique Pasteur, IUCT-Oncopole) aux laboratoires de recherche publics et privés à la pointe (Pierre Fabre, CRCT), en passant par les structures de bio-production (Cell Easy, Flash Therapeutics, V-Nano, GTP Technologies, et bientôt Evotec), sans oublier le soutien de la métropole et de la région.

La biomédecine et production de biomédicaments étant presque inexistants en Europe il y a encore quelques années, Toulouse a pris la place de leader du vieux continent dans le domaine de la biotech, avec notamment l’implantation de grands donneurs d’ordre internationaux tel qu’Evotec mais aussi Pierre Fabre ou encore InvivoGen.

Avec son nouveau complexe J.POD® 2 EU – Evotec s’inscrit avec Toulouse parmi les acteurs de la lutte contre la crise sanitaire

Evotec est un groupe pharmaceutique allemand spécialisé dans la recherche, le développement et la production de nouvelles biotechnologies, aussi bien dans les procédés que les produits. Depuis 2015, Evotec a renforcé l’ensemble des acteurs présents sur la filière biotech toulousaine, domaine à fort enjeu dans la lutte contre la COVID-19 actuellement et plus généralement pour la médecine du futur.

Le 20 avril 2021, Evotec a annoncé avoir retenu son site de Toulouse (dédié jusqu’à présent à la R&D) pour la construction, au cours du second semestre 2021, de son usine baptisée « J.POD® 2 EU. » qui produira dans un premier temps des anticorps monoclonaux COVID-19, pour contribuer à résorber la crise sanitaire actuelle. Cette usine du futur sera la 1ère installation de fabrication de biomédicaments de l’expert pharmaceutique en Europe. Son fonctionnement repose sur des technologies de pointes qui permettront une conception & fabrication plus efficace des biothérapies mais également une distribution simplifiée en Europe.

A terme, le site sera dédié à la production de principes actifs, de types anticorps monoclonaux ou exosomes, destinés aux biothérapies de nouvelles générations. Evotec annonce déjà 200 recrutements pour son site de Toulouse à l’horizon 2023.

Toulouse, un atout du plan de renforcement des capacités industrielles en santé mis en oeuvre par l’État

La construction de J.POD® 2 EU s’inscrit dans le cadre d’un vaste plan de renforcement des capacités industrielles en santé mis en oeuvre par l’État français afin de répondre à la crise de la COVID-19. L’Etat et les collectivités locales soutiendront cette construction à hauteur de 50 millions d’euros, suite à un appel à projet « Capacity building » qui a permis de financer 19 projets (dont 5 en Occitanie) en 2020 à hauteur de 229M€, et réouvert en 2021 avec une nouvelle dotation de 300M€.

Toulouse Métropole, avec le soutien de la région Occitanie, souhaite renforcer l’autonomie industrielle française dans le secteur de la santé afin de répondre aux enjeux forts actuels de relocalisation et de souveraineté mis lumière par la crise sanitaire. Pour cela, Toulouse et sa région accompagnent des projets en faveur de la Médecine du Futur, comme celui d’Evotec qui a obtenu un soutien financier de 6 millions d’euros de la région et 2 millions de réduction fiscale annuelle de la part de Toulouse Métropole.

Outre le soutien financier, Invest in Toulouse, une entité de l’Agence d’Attractivité de Toulouse Métropole, joue un rôle clé pour donner vie à des projets innovants en lien avec le territoire et ses filières d’excellences, comme la Santé. Evotec salue d’ailleurs le travail d’Invest in Toulouse :
« Depuis notre arrivée à Toulouse en 2015, Evotec est devenu un membre établi de l’écosystème de la recherche médicale. Ainsi nos excellentes relations avec l’Oncopole nous ont permis de faire progresser nos stratégies de médecine de précision. En outre, le réseau d’excellentes universités locales et biotechs forme un excellent bassin de talents pour soutenir notre croissance. Je suis très reconnaissant envers nos 700 collaborateurs à Toulouse qui ont contribué à ce succès. Notre expérience locale est très positive et a été un facteur important dans notre récente décision d’initier la construction de J.POD® 2 EU.

Un tel investissement stratégique implique de nombreux acteurs. Nous sommes très reconnaissants pour le soutien actif et financier à tous les niveaux des organismes gouvernementaux, départementaux, régionaux et locaux. En particulier l’équipe d’Invest In Toulouse de l’Agence d’Attractivité qui a immédiatement repéré le potentiel du projet. Grâce à un engagement hautement professionnel et énergique, Invest in Toulouse a aidé Evotec à promouvoir le concept dans les bons forums au bon moment et a facilité la rencontre avec de nombreux partenaires au cours des 12 derniers mois.» souligne Craig Johnstone, Chief Operating Officer d’Evotec Toulouse.

Source : Agence d’Attractivité de Toulouse Métropole








MyPharma Editions

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Publié le 19 octobre 2021
Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Chaque année, Qarnot choisit une grande cause en mettant gratuitement de la puissance de calcul à la disposition d’associations ou de laboratoires de recherche. En 2021, Qarnot a choisi de soutenir l’Institut Imagine, premier centre de recherche, d’enseignement et de soins dédié aux maladies génétiques, sur le campus de l’Hôpital Necker-Enfants malades.

Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Publié le 18 octobre 2021
Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Ipsen et Accent Therapeutics ont signé un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme METTL3 d’Accent. Cette collaboration avec Accent Therapeutics complète les partenariats annoncés dernièrement et soutient la stratégie d’expansion d’Ipsen dans les hémopathies malignes, avec un accent particulier sur la leucémie myéloïde aiguë.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents