Edition du 12-12-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Médecine » Produits

Feu vert de l’UE à Avastin de Roche pour une extension de son champ d’application lors de cancer du sein métastatique

Publié le jeudi 30 juin 2011

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne a étendu le champ d’application actuel d’Avastin (bévacizumab) lors de cancer du sein métastatique à un traitement combiné avec Xeloda (capécitabine).
La Commission européenne avait récemment confirmé l’homologation d’Avastin associé à une chimiothérapie par le paclitaxel dans le traitement de première ligne du cancer du sein métastatique. Cette nouvelle extension offre une option thérapeutique de première ligne supplémentaire aux femmes chez lesquelles d’autres chimiothérapies (y compris les taxanes et les anthracyclines) sont considérées comme étant inappropriées.

L’extension du champ d’application s’est fondée sur les résultats de l’étude de phase III RIBBON1, qui a montré une augmentation significative de la survie sans progression de la maladie (PFS = progression-free survival) chez les femmes ayant reçu Avastin en association avec la capécitabine par comparaison à celles ayant uniquement reçu la capécitabine. Les événements indésirables dans l’étude RIBBON1 ont été similaires à ceux constatés dans de précédentes études pivots sur Avastin utilisé contre différents types de tumeurs.

“La décision de la Commission européenne renforce notre conviction selon laquelle Avastin apporte un bénéfice clinique significatif lorsqu’il est associé à Xeloda. Nous sommes heureux de cette issue car cela signifie que les femmes souffrant de cancer du sein métastatique ainsi que leurs médecins vont désormais avoir accès à cette nouvelle option thérapeutique en Europe.”, déclare Hal Barron M.D., Chief Medical Officer and Head, Global Product Development.

Les données de l’étude pivot E2100 (Avastin et paclitaxel) sont le socle sur lequel repose l’homologation du traitement combiné par Avastin et le paclitaxel lors de cancer du sein métastatique. Elles ont montré que cette association thérapeutique a doublé la survie sans progression médiane (PFS) par rapport à une monothérapie par le paclitaxel. Certaines options chimiothérapiques faisant appel à des taxanes et des anthracyclines n’étant pas toujours appropriées chez les femmes souffrant de cancer du sein métastatique, la confirmation de l’extension du champ d’application d’Avastin au traitement associé avec le paclitaxel permet à ces femmes de bénéficier d’un traitement de première ligne supplémentaire.

Roche indique dans un communiqué que les résultats de l’étude RIBBON1 sur Avastin associé à la capécitabine ont montré:

– une augmentation de 45% de la probabilité que les femmes restent exemptes de progression de la maladie par rapport à celles n’ayant reçu que la capécitabine (hazard ratio = 0,69; p = 0,0002);
– une PFS médiane de 8,6 mois, contre 5,7 mois chez les femmes ayant uniquement reçu la capécitabine; 
– une réduction majeure de la taille de la tumeur chez 35,4% des femmes, contre 23,6% des femmes sous capécitabine seule (p= 0,0097).

Source : Roche








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Publié le 11 décembre 2018
Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Boehringer Ingelheim a annoncé lundi 10 décembre son intention de réorganiser ses activités en France. Présenté aux instances représentatives du personnel, ce projet répond à des enjeux majeurs pour finaliser l’intégration de Merial, deux ans après son acquisition, et pour demeurer compétitif dans un secteur de plus en plus contraint notamment en santé humaine.

genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9

Publié le 11 décembre 2018
genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9

genOway et Merck ont annoncé avoir conclu une alliance stratégique dans le domaine des modèles CRISPR/Cas9 pour le marché des modèles de rongeurs, comprenant une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche. Les deux sociétés vont ainsi collaborer au développement de nouvelles technologies innovantes utilisant CRISPR/Cas9, technique dite des « ciseaux moléculaires » permettant de couper l’ADN à un endroit précis du génome, dans n’importe quelle cellule.

Cellectis : William Monteith nommé Vice-Président Senior U.S. Manufacturing

Publié le 11 décembre 2018
Cellectis : William Monteith nommé Vice-Président Senior U.S. Manufacturing

Cellectis, société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé la nomination de William (Bill) Monteith en qualité de Vice-président senior U.S. manufacturing.

LNC Therapeutics : le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan rejoignent le Conseil d’Administration

Publié le 11 décembre 2018
LNC Therapeutics : le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan rejoignent le Conseil d'Administration

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, élargit son Conseil d’Administration à deux nouveaux membres externes, le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan.

Néovacs et Centurion Pharma poursuivent leur coopération dans le lupus

Publié le 11 décembre 2018
Néovacs et Centurion Pharma poursuivent leur coopération dans le lupus

Néovacs, leader de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a confirmé la volonté de Centurion Pharma de poursuivre le partenariat sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en juillet 2017 pour le développement de l’IFNalpha Kinoïde dans l’indication lupus.

Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Publié le 10 décembre 2018
Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé qu’elle a présenté de nouveaux résultats préliminaires prometteurs lors du congrès Eurogin 2018, manifestation scientifique internationale dédiée au virus HPV (Papilloma Virus Humain) qui s’est déroulée à Lisbonne, du 2 au 5 décembre 2018.

Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Publié le 10 décembre 2018
Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Généthon, le laboratoire de l’AFM-Téléthon, a annoncé le traitement du premier patient atteint du Syndrome de Crigler-Najjar, une maladie rare du foie, en France, dans le cadre de l’essai clinique européen de thérapie génique de phase I/II –CareCN- dont il est le promoteur.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions