Edition du 18-01-2018

GamaMabs et MedImmune signent un accord de licence pour développer un immunoconjugué contre le cancer

Publié le mardi 10 octobre 2017

GamaMabs et MedImmune signent un accord de licence pour développer un immunoconjugué contre le cancer  GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant AMHR2 pour le traitement du cancer, et MedImmune, la division internationale de R&D biologique d’AstraZeneca, ont annoncé la signature d’un accord de licence pour développer un immunoconjugué (ADC) contre le cancer.

Selon cet accord, GamaMabs utilisera la toxine pyrrolobenzodiazepine (PBD) et la technologie de liaison de MedImmune, pour mettre au point et produire un anticorps immunoconjugué (ADC, antibody drug conjugate) comme potentiel traitement anticancéreux.

GamaMabs aura l’exclusivité des droits d’utilisation de la technologie propriétaire PBD de MedImmune pour développer cet ADC contre une cible unique ayant un potentiel thérapeutique contre un large éventail de tumeurs solides. MedImmune recevra un versement initial, des paiements lors de l’atteinte d’étapes commerciales et de développement, ainsi que des redevances sur les ventes nettes. MedImmune a un premier droit de négociation pour une licence de développement et de commercialisation des produits développés par GamaMabs Pharma avec la technologie PBD.

« Cet accord va renforcer notre pipeline innovant dans le domaine de l’oncologie et améliorer les options thérapeutiques pour les patients souffrant de cancer », indique Stéphane Degove, Directeur Général de GamaMabs Pharma. « Nous poursuivons notre engagement soutenu pour élargir notre portefeuille en oncologie. Des partenariats stratégiques comme celui-ci, avec un leader dans le domaine des ADCs, nous permettent de continuer à élargir notre offre thérapeutique pour un grand nombre de patients. »

Les anticorps innovants de GamaMabs, en combinaison avec la technologie PBD unique de MedImmune, sont assimilables à un système de navigation qui emmènerait la molécule directement à sa cible dans le corps humain ; ils devraient avoir ainsi la capacité de délivrer leur puissante charge cytotoxique PBD aux cellules cancéreuses exprimant la cible choisie.

Pour Ronald Herbst, Vice-Président de la Recherche et Développement Oncologie de MedImmune : « MedImmune continue de développer ses ADCs nouvelle génération, y compris notre technologie PBD propriétaire, à la fois en interne et en externe, dans le but de générer de nouveaux traitements pour améliorer significativement la vie des patients souffrant de cancer. Notre accord de licence avec GamaMabs renforce notre stratégie avec un partenaire qui est aussi investi que nous pour s’appuyer sur les dernières innovations scientifiques et découvrir de nouveaux traitements contre le cancer. »

La technologie PBD de MedImmune a été inventée et développée par Spirogen, une société rachetée par MedImmune en 2013. Les PBDs sont des agents cytotoxiques puissants, ou « warheads ». Une fois couplés à un anticorps spécifique ciblant un cancer, ils forment ensemble un ADC et permettent de détruire de façon sélective les cellules cancéreuses. Pour MedImmune, il s’agit du troisième accord de licence de ce type portant sur sa technologie PBD.

Le portefeuille clinique de GamaMabs en oncologie comprend l’anticorps monoclonal anti-AMHR2 GM102, qui améliore la destruction des cellules cancéreuses en activant des cellules du système immunitaire.

Source : GamaMabs Pharma








MyPharma Editions

Transgene : 1er patient traité en Chine dans l’essai de Phase 1 de T101 contre l’hépatite B chronique

Publié le 18 janvier 2018
Transgene : 1er patient traité en Chine dans l’essai de Phase 1 de T101 contre l’hépatite B chronique

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé le traitement du premier patient de l’essai clinique de Phase 1 en Chine, évaluant T101, un vaccin thérapeutique intégrant la technologie développée par Transgene pour le traitement de l’hépatite B chronique.

TxCell : un financement public pour le développement de son programme CAR-Treg le plus avancé

Publié le 18 janvier 2018
TxCell : un financement public pour le développement de son programme CAR-Treg le plus avancé

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, annonce aujourd’hui avoir obtenu un prêt à taux zéro de Bpifrance pour le développement préclinique de son programme CAR-Treg le plus avancé.

HalioDx lève 18,5 millions d’euros pour accélérer le développement d’Immunoscore®

Publié le 17 janvier 2018
HalioDx lève 18,5 millions d'euros pour accélérer le développement d'Immunoscore®

HalioDx, une société de diagnostic en immuno-oncologie basée à Marseille, experte dans l’analyse du microenvironnement tumoral, a annoncé la clôture d’un tour de financement de Série B de 18,5 millions d’euros, après une première levée de fonds de 8 millions d’euros en mars 2015.

Ipsen / Exelixis : résultats de l’étude de phase 3 CELESTIAL avec le cabozantinib

Publié le 17 janvier 2018
Ipsen / Exelixis : résultats de l’étude de phase 3 CELESTIAL avec le cabozantinib

Ipsen et Exelixis ont annoncé mardi les résultats détaillés de l’étude pivot de phase 3 CELESTIAL chez des patients atteints de carcinome hépatocellulaire (HCC) avancé précédemment traité. Ils seront présentés lors d’une session orale « late-breaking » dans le cadre du Symposium 2018 de l’ASCO-GI qui se tiendra à San Francisco du 18 au 20 janvier 2018.

Transgene : 1er patient traité dans l’essai de Phase 2 avec TG4010 dans le cancer du poumon

Publié le 17 janvier 2018
Transgene : 1er patient traité dans l’essai de Phase 2 avec TG4010 dans le cancer du poumon

Transgene a annoncé le traitement du premier patient de l’essai de Phase 2 combinant TG4010 avec Opdivo® (nivolumab) de Bristol-Myers Squibb et une chimiothérapie standard, en 1ère ligne de traitement du cancer du poumon non épidermoïde, non à petites cellules (NSCLC), au stade avancé, chez des patients dont les tumeurs expriment des niveaux de PD-L1 faibles ou indétectables.

Antibiorésistance : Pherecydes Pharma lève 8,7 millions d’euros

Publié le 16 janvier 2018
Antibiorésistance : Pherecydes Pharma lève 8,7 millions d’euros

Pherecydes Pharma, société de biotechnologies spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies anti-infectieuses basées sur des bactériophages, a annoncé aujourd’hui dans un communiqué avoir levé 8,7 millions d’euros lors d’un second tour de financement.

Recherche: Janssen Horizon lance un appel à projets sur le microbiote intestinal

Publié le 16 janvier 2018
Recherche: Janssen Horizon lance un appel à projets sur le microbiote intestinal

Après un premier appel à projets « Intelligence artificielle et maladies », Janssen Horizon lance du 15 Janvier au 15 mars 2018 un nouvel appel à projets destiné aux jeunes chercheurs basés en France portant sur les « Anomalies du microbiote intestinal ou dysbioses, mécanismes d’évaluation, conséquences sur l’émergence de maladies chroniques, approches diagnostiques et thérapeutiques ».

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Erreur SQL !
Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2)