Edition du 24-05-2018

Accueil » Diabète » Industrie » Produits

Sanofi : des résultats positifs pour Praluent® présentés lors des sessions scientifiques de l’American Diabetes Association

Publié le lundi 12 juin 2017

Sanofi : des résultats positifs pour Praluent® présentées lors des sessions scientifiques de l'American Diabetes AssociationSanofi et Regeneron ont annoncé dimanche les résultats positifs de deux essais de phase 3b/4 ODYSSEY-DM menés chez des patients atteints de diabète. Les essais ont montré que Praluent® (alirocumab), en association avec des statines à la dose maximale tolérée, réduit significativement le cholestérol à lipoprotéines de faible densité (LDL-C), le critère d’évaluation principal de l’étude ODYSSEY DM-INSULIN.

De même, l’effet sur la réduction du taux de cholestérol à lipoprotéines non de haute densité (non-HDL-C), le critère d’évaluation principal de l’étude ODYSSEY DM-DYSLIPIDEMIA, est supérieur au traitement habituel. Les deux études ont également montré qu’une majorité de patients ont atteint leurs objectifs lipidiques avec Praluent 75 mg administré toutes les deux semaines, avec un profil global de tolérance comparable à celui observé dans le cadre du programme ODYSSEY de phase 3.

Ces résultats ont été révélés sous le titre « Inhibition de PCSK9 chez des patients dyslipidémiques atteints de diabète » (Inhibition of PCSK9 in Dyslipidemia Patients with Diabetes) dans le cadre d’un symposium officiel des 77èmes sessions scientifiques de l’American Diabetes Association (ADA) qui se tiennent à San Diego, Californie. Ils faisaient également partie du programme officiel de l’ADA.

« Les patients atteints de diabète depuis longtemps, notamment les patients traités par insuline ont un risque cardiovasculaire important,», explique le Dr Lawrence Leiter, président du Comité de pilotage ODYSSEY DM et directeur de la Clinique des dyslipidémies à l’Institut Li Ka Shing de l’Hôpital St. Michael’s de l’Université deToronto, au Canada. « Les résultats positifs de l’essai ODYSSEY DM-Insulin fournissent des informations précieuses sur l’efficacité et la tolérance de Praluent dans cette population de patients à haut risque cardiovasculaire. »

De nombreuses personnes diabétiques souffrent également de maladie cardiovasculaire artérioscléreuse. Malgré les traitements de référence actuels, près de 70 pourcent des personnes diabétiques de plus de 65 ans  meurent d’une maladie cardiaque et 16 pourcent d’un accident vasculaire cérébral.

« La dyslipidémie mixte est fréquente chez les personnes atteintes de diabète de type 2 et majore leur risque cardiovasculaire. Elle reste difficile à traiter au moyen des médicaments actuellement disponibles », déclare le Dr Robert Henry, membre du Comité de pilotage ODYSSEY DM, ancien président de l’ADA, chef de la Section Diabète, Endocrinologie et Métabolisme et Directeur du Centre de recherche métabolique du VA San Diego Healthcare System. « Les résultats de l’étude ODYSSEY DM-Dyslipidemia montrent qu’en situation réelle, Praluent administré avec des statines à la dose maximale tolérée réduit significativement le taux de cholestérol non-HDL, une des mesures du mauvais cholestérol, et qu’il est supérieur au traitement habituel. ». Praluent représente une alternative pour les médecins qui ont besoin d’apporter à leurs patients atteints de diabète et de maladies cardio-vasculaires artérioscléreuses une aide supplémentaire pour réguler leurs profils lipidiques.

Pour consulter le communiqué de Sanofi

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Publié le 23 mai 2018
Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Le ministère des Solidarités et de la Santé, suite à la publication au Journal officiel de deux arrêtés modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux, vient de confirmer la prise en charge par l’Assurance maladie de deux traitements de substitution nicotinique.

ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

Publié le 23 mai 2018
ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

GamaMabs Pharma, société française d’immuno-oncologie, a annoncé la présentation de données cliniques de l’étude C101 de phase Ia/Ib de son anticorps GM102 à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le 4 juin à Chicago, aux États-Unis.

Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Publié le 23 mai 2018
Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Cellectis, société spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé l’approbation d’un amendement au protocole de l’essai clinique de Phase I pour UCART123, un produit candidat exclusivement détenu par Cellectis, évalué chez des patients atteints de leucémie aiguë myéloblastique (LAM).

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Publié le 22 mai 2018
Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l’occasion du 54ème congrès mondial de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions