Edition du 21-05-2018

GeNeuro : traitement du 1er patient dans son étude de Phase 2a avec GNbAC1 dans le diabète de type 1

Publié le lundi 19 juin 2017

GeNeuro : traitement du 1er patient dans son étude de Phase 2a avec GNbAC1 dans le diabète de type 1GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies auto-immunes, a annoncé lundi le traitement du premier patient dans son étude australienne de Phase 2a sur GNbAC1 dans le diabète de type 1. Il s’agit de la seconde indication de GNbAC1 après la sclérose en plaques, pour laquelle une étude internationale de Phase 2b est actuellement en cours chez 260 patients.

GNbAC1 est un anticorps monoclonal visant à neutraliser une protéine d’enveloppe virale, codée par un rétrovirus endogène humain (HERV). Les HERV proviennent d’insertions ancestrales d’ADN rétroviral, pouvant, selon les estimations actuelles, représenter jusqu’à 8% du génome humain. GNbAC1 est un anticorps monoclonal IgG4 humanisé dirigé contre la protéine d’enveloppe (Env) codée par un membre de la famille des HERV-W, le rétrovirus endogène associé à la sclérose en plaques (MSRV). Cette protéine a été détectée chez les patients atteints de sclérose en plaques, ainsi que dans le pancréas de patients souffrant de diabète de type 1. Cette protéine pourrait être un facteur causal de la maladie.

« De ce que nous en savons actuellement, cette protéine pathogène pourrait être un facteur déterminant dans d’autres maladies auto-immunes que la sclérose en plaques. L’objectif de cette étude de Phase 2a est de démontrer la bonne tolérance du GNbAC1 et son bénéfice potentiel pour préserver la fonction pancréatique chez les patients atteints de diabète de type 1, » commente François Curtin, Directeur Général Adjoint chez GeNeuro. « En ciblant une cause potentielle du diabète de type 1, GNbAC1 constituerait alors un changement de paradigme pour des millions de patients à travers le monde. »

« Le besoin de nouveaux traitements pour le diabète de type 1 est très important. Sur la base des données générées dans les études précliniques, GNbAC1 constitue une approche innovante et prometteuse à même de répondre à cet important besoin médical. C’est pourquoi, je me réjouis du lancement de cette étude clinique, » ajoute le Pr Richard W. Simpson de l’Eastern Clinical Research Unit à la Monash University (Victoria, Australie) et investigateur national de l’étude.

Cette étude de Phase 2a randomisée contrôlée par placebo vise à évaluer GNbAC1 chez 60 patients adultes, récemment diagnostiqués, dans plus de 10 centres en Australie. Le taux d’incidence du diabète de type 1 en Australie est en effet l’un des plus élevés au monde. Le critère d’évaluation principal est la sécurité d’emploi de GNbAC1 dans cette nouvelle population de patients. Les critères d’évaluation secondaires mesurent le lien entre la réponse au traitement et les biomarqueurs de MSRV-Env liés à la fonction pancréatique, la production d’insuline basée sur les taux de peptide C, ainsi que d’autres biomarqueurs liés au diabète de type 1, tels que la consommation d’insuline, la glycémie et la production d’auto-anticorps liés au diabète. Le recrutement du dernier patient est prévu pour fin 2017 et les premiers résultats de l’étude sont attendus au troisième trimestre 2018.

Jesús Martin-Garcia, Président Directeur Général de GeNeuro conclut : « Nous sommes heureux du traitement du premier patient de notre étude de Phase 2a avec GNbAC1 dans le diabète de type 1, conformément au planning annoncé précédemment. Le lancement de cette étude de Phase 2a est une nouvelle étape significative pour GeNeuro et l’utilisation du GNbAC1 au-delà de la sclérose en plaques, contre de nouvelles maladies auto-immunes dans lesquelles la présence de la protéine MSRV-Env a également été démontrée. »

Source : GeNeuro








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Publié le 17 mai 2018
Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Yannick Jégou a succédé le 17 avril dernier à Matthieu Guéry à la présidence de DASTRI*, l’éco-organisme en charge de la collecte et du traitement des déchets de soins perforants des patients en auto-traitement et des utilisateurs d’autotests de diagnostic de maladies infectieuses transmissibles. Yannick Jégou est Directeur de la qualité au sein du laboratoire Teva Santé, et administrateur de DASTRI depuis 2012.

Ipsen : feu vert de l’UE pour Cabometyx® en traitement de 1ère ligne du cancer du rein avancé

Publié le 17 mai 2018

Le groupe pharmaceutique Ipsen a annoncé jeudi que la Commission européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40 et 60 mg pour le traitement de première ligne des adultes atteints d’un cancer du rein avancé (aRCC) à risque intermédiaire ou élevé.

Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Publié le 17 mai 2018
Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé que de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec seront présentées à la réunion annuelle de l’ASCO (American Society for Clinical Oncology), qui se tiendra à Chicago du 1er au 5 juin 2018.

Gilead : sa société Kite annonce de nouveaux sites industriels mondiaux

Publié le 17 mai 2018

Kite, la société du groupe américain Gilead qui se consacre au développement d’immunothérapies innovantes contre le cancer, vient d’annoncer la mise à disposition d’un nouveau site aux Pays-Bas afin de produire des thérapies cellulaires en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions