Edition du 20-02-2019

Stallergenes Greer : résultats positifs d’une étude sur les bénéfices à long terme de l’immunothérapie sublinguale

Publié le lundi 19 juin 2017

Stallergenes Greer Stallergenes Greer, société spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé lundi dans un communiqué les résultats positifs d’une étude fondée sur des données en vie réelle (RWE) concernant l’efficacité à long terme du traitement par immunothérapie sublinguale aux pollens de graminées, comparé aux médicaments symptomatiques.

Il s’agit de la première étude, fondée sur huit ans de données, à démontrer l’efficacité à long terme des comprimés d’immunothérapie sublinguale, dont le comprimé ORALAIR® de Stallergenes Greer. Il ressort des résultats de l’étude que les comprimés d’immunothérapie sublinguale aux pollens de graminées (SLIT) améliorent notablement le contrôle de la rhinite allergique après l’arrêt du traitement, et peuvent avoir un effet préventif sur la survenue et l’aggravation de l’asthme allergique, en comparaison avec les médicaments symptomatiques. En particulier, le traitement par immunothérapie sublinguale (SLIT) est associé à une réduction relative d’environ 30 % du risque de développer de l’asthme tout au long de la durée du traitement et à une réduction relative du risque d’environ 40 % après l’arrêt de celui-ci.

Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Allergy en mai 2017* et présentés cette semaine au congrès European of Allergy and Clinical Immunotherapy (EAACI), organisé à Helsinki (Finlande). L’étude, une analyse rétrospective menée sur une base de données de 74 126 patients en Allemagne, est la première dans le domaine du traitement de l’allergie aux graminées par immunothérapie sublinguale (SLIT) et vient confirmer les bénéfices de l’immunothérapie allergénique dans le contrôle de la rhinite allergique et dans la prévention potentielle de l’asthme allergique. L’immunothérapie allergénique (ITA) est un traitement qui modifie le cours de la maladie allergique en agissant sur le système immunitaire du patient en renforçant sa tolérance aux allergènes, et peut être administré par un médecin par injection (sous-cutanée) ou pris à domicile sous forme liquide ou de comprimés (par voie sublinguale).

« Ces données confirment les bénéfices à long terme de l’immunothérapie allergénique par rapport aux médicaments symptomatiques tels que les antihistaminiques et les corticostéroïdes, qui ne soulagent que temporairement les patients souffrant d’allergies », indique le professeur Ulrich Wahn, du service de pneumologie et d’immunologie pédiatrique de la faculté de médecine de la Charité à Berlin, qui a présenté les résultats de l’étude lors de la conférence EAACI. « Les effets de la rhinite allergique sur la santé sont souvent sous-estimés et peuvent conduire à de l’asthme allergique. Choisir d’emblée le bon traitement peut potentiellement éviter la survenue et l’évolution de la maladie ».

« Les données de cette étude démontrent que la formulation en comprimé est une option d’immunothérapie efficace pour les patients allergiques qui préfèrent l’administration par voie orale aux injections », déclare Fereydoun Firouz, Président-directeur général de Stallergenes Greer. « En tant que leader mondial dans ce domaine, nous avons lancé un programme mondial de collecte de données en vie réelle provenant de différents pays, afin de mieux connaître et mieux comprendre comment diverses pratiques cliniques peuvent impacter la santé des patients. »

« Avec plus de 74 000 patients inclus dans ces données, le modèle de cette analyse rétrospective est suffisamment solide pour en tirer des conclusions significatives quant à l’utilisation des traitements par immunothérapie allergénique comparés aux médicaments symptomatiques », ajoute le professeur Stefan Zielen, du service enfants et adolescents du pôle allergologie, pneumologie et mucoviscidose de l’hôpital universitaire Goethe de Francfort, qui a coprésenté les résultats avec le Pr Wahn lors de la conférence EACCI. « L’Allemagne est en avance sur de nombreux autres pays concernant l’utilisation de l’immunothérapie allergénique et son accès pour les patients. Nous sommes impatients d’intégrer de nouvelles données d’autres pays afin de pouvoir affiner nos conclusions. »

* Zielen S., Devillier P., Heinrich J., Richter H. et Wahn, U. « Sublingual immunotherapy provides long-term relief in allergic rhinitis and reduces the risk of asthma: a retrospective, real-world database analysis ». Allergy, 2017 (31 mai): doi:10.1111/all.13213.

Source : Stallergenes Greer








MyPharma Editions

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d’une nanoparticule innovante

Publié le 18 février 2019
Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d'une nanoparticule innovante

AGuIX® est une nanoparticule innovante qui est issue de la découverte de NH TherAGuIX, une start-up française basée à Lyon et créée en 2015 par deux chercheurs, Géraldine Le Duc et Olivier Tillement. Ce médicament radiosensibilisant est en cours de développement clinique dans le traitement des tumeurs solides par radiothérapie, avec une entrée en Phase 2 prochaine sur l’indication des métastases cérébrales.

Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Publié le 15 février 2019
Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), et Sarepta Therapeutics, , société leader dans la médecine de précision génétique pour les maladies rares, ont annoncé le traitement du premier patient dans l’étude clinique internationale de Phase 2/3 (AAVance), évaluant LYS-SAF302, une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

Publié le 14 février 2019
Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

A l’occasion du premier comité de suivi de Ma Santé 2022 à la fin de l’année 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a nommé Dominique Pon responsable stratégique et Laura Létourneau déléguée opérationnelle d’une task force

Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Publié le 14 février 2019
Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Onxeo a annoncé la présentation des résultats de cinq études précliniques démontrant le profil différencié d’AsiDNA™, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l’ADN, renforçant son potentiel en clinique et mettant en évidence son mécanisme d’action unique, lors du prochain Congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research), qui se tiendra du 29 mars au 3 avril 2019 à Atlanta (Géorgie), États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions