Edition du 08-08-2022

Genfit : contribution significative à l’initiative européenne LITMUS sur les biomarqueurs NASH

Publié le lundi 27 novembre 2017

Genfit : contribution significative à l’initiative européenne LITMUS sur les biomarqueurs NASHGenfit, société biopharmaceutique qui développe des solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires touchant notamment la sphère hépato-gastroentérologique, a annoncé aujourd’hui les détails de son rôle au sein l’initiative européenne LITMUS, au capital de 34 millions d’euros, financée par la European Innovative Medicines Initiative (IMI) Joint Undertaking.

LITMUS (« The Liver Investigation: Testing Marker Utility in Steatohepatitis ») est un consortium européen qui rassemble cliniciens et scientifiques exerçant au sein de centres académiques majeurs à travers l’Europe, ainsi que des entreprises membres de la Fédération Européenne des Associations et Industries Pharmaceutiques (EFPIA) travaillant dans le domaine du traitement et du diagnostic de la NAFLD/NASH. L’objectif de ce projet européen innovant est d’aboutir à de nouveaux tests diagnostics pour identifier les patients atteints de Non-alcoholic Fatty Liver Disease (NAFLD) et rechercher ceux les plus à risque de développer une inflammation sévère et une fibrose hépatique. Les objectifs communs de ces 47 partenaires de recherche internationaux réunis au sein de LITMUS sont de développer, valider et qualifier les meilleurs biomarqueurs pour le diagnostic de la NAFLD.

Genfit à la pointe de la découverte de biomarqueurs

En tant qu’acteur majeur de la NASH engagé dans le développement d’une approche intégrée de prise en charge clinique des patients NASH, Genfit dirige un programme ambitieux de recherche et de développement ayant pour but d’apporter aux patients et aux praticiens un test sanguin de diagnostic de la NASH, non-invasif et facile d’accès. Ce programme de diagnostic in vitro est entré en phase de développement en juin 2017, et devrait être commercialisé en 2020/2021.

Non-invasif et sanguin, ce test diagnostic permettra de contourner les risques et limites connus liés à l’utilisation de la biopsie, et donnera accès, jusqu’au niveau des soins de ville et à la vaste majorité des patients, à un outil de diagnostic de la NASH à risque de progression.

Sur la base d’un programme de découverte permettant d’identifier des miRNAs circulants comme biomarqueurs potentiels de la NASH et de la fibrose dans deux cohortes de patients indépendantes (Professeur Sven Francque, LBP-535, EASL 2017), Genfit a présenté récemment des données concernant l’identification d’un score diagnostique simple permettant d’identifier les patients NASH à traiter (Professeur Stephen A. Harrison, LBP- 534, EASL 2017).

Cette signature unique associant miR34a et 3 biomarqueurs indépendants a été identifiée grâce à des approches biostatistiques avancées, et validée dans des échantillons de plusieurs cohortes, y compris chez des patients sélectionnés pour le recrutement dans l’étude de phase 3 RESOLVE-IT.

A partir de ces données, Genfit est confiant dans sa capacité à développer ce score diagnostique sous forme d’un test  (kit) de diagnostic in vitro (IVD) pour répondre à divers besoins médicaux, à différents stades du parcours du patient, permettant aux professionnels de santé de conforter leur diagnostic.

Genfit au sein de LITMUS

Bien qu’engagé dans un des programmes industriels les plus développés dans le domaine des biomarqueurs de diagnostic de la NASH, Genfit reconnaît le potentiel des approches pan-industrielles pour élargir le champ des recherches et développer ses programmes de collaboration. Genfit souhaite également partager son expérience au sein de cet écosystème, dans l’intérêt des patients et praticiens.

Genfit apporte donc une contribution unique en fournissant à LITMUS des échantillons issus de son essai clinique RESOLVE-IT. GENFIT codirigera également deux programmes de travail prédéfinis : Cohortes de patients et Bio-ressources, avec une orientation Recrutement/Registres et Tests de biomarqueurs spécialisés, avec une orientation Génétique/miRNA et sera membre du Comité Exécutif du projet LITMUS.

Les larges cohortes longitudinales de LITMUS constitueront une opportunité sans précédent de renforcer la démonstration de la performance clinique de la solution diagnostique de Genfit, facilitant ainsi son adoption par la communauté médicale, grâce à la production de publications scientifiques et à une visibilité accrue.

Professeur Quentin Anstee, Institute of Cellular Medicine, Newcastle University, Royaume-Uni, est coordinateur du consortium LITMUS ; il a commenté : « La NAFLD/NASH est considérée comme l’une des épidémies majeures du XXIe siècle. Il n’existe cependant à ce jour aucun test simple ou exact pour diagnostiquer les patients NASH à risque de développer les formes les plus sévères de la maladie. LITMUS rassemble des cliniciens, experts académiques et sociétés pharmaceutiques de pointe dans l’optique de résoudre la problématique du diagnostic de la NAFLD. Menant actuellement un essai clinique de Phase 3 en phase active de recrutement, Genfit est à la tête d’un des programmes de développement de médicament les plus avancés dans le domaine ; leur position dans notre initiative est donc déterminante. Genfit contribuera à nos travaux en partageant non seulement son expérience, mais aussi des données et échantillons cliniques fondamentaux, qui aideront le consortium LITMUS à progresser. »

Jean-François Mouney, Président – Directeur Général de Genfit, a ajouté : « Grâce à son rôle important au sein de l’initiative LITMUS, Genfit renforce son leadership en tant que société biopharmaceutique parmi les plus avancées dans le domaine du diagnostic de la NASH. En tant que contributeur actif de l’initiative LITMUS, Genfit peut idéalement préparer les futures discussions avec la FDA et les instances de régulation dans l’optique d’une autorisation pour ses solutions de diagnostic in vitro, mais aussi avec les payeurs au sujet du remboursement. »

Source :  Genfit








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents