Edition du 11-05-2021

Genfit : contribution significative à l’initiative européenne LITMUS sur les biomarqueurs NASH

Publié le lundi 27 novembre 2017

Genfit : contribution significative à l’initiative européenne LITMUS sur les biomarqueurs NASHGenfit, société biopharmaceutique qui développe des solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires touchant notamment la sphère hépato-gastroentérologique, a annoncé aujourd’hui les détails de son rôle au sein l’initiative européenne LITMUS, au capital de 34 millions d’euros, financée par la European Innovative Medicines Initiative (IMI) Joint Undertaking.

LITMUS (« The Liver Investigation: Testing Marker Utility in Steatohepatitis ») est un consortium européen qui rassemble cliniciens et scientifiques exerçant au sein de centres académiques majeurs à travers l’Europe, ainsi que des entreprises membres de la Fédération Européenne des Associations et Industries Pharmaceutiques (EFPIA) travaillant dans le domaine du traitement et du diagnostic de la NAFLD/NASH. L’objectif de ce projet européen innovant est d’aboutir à de nouveaux tests diagnostics pour identifier les patients atteints de Non-alcoholic Fatty Liver Disease (NAFLD) et rechercher ceux les plus à risque de développer une inflammation sévère et une fibrose hépatique. Les objectifs communs de ces 47 partenaires de recherche internationaux réunis au sein de LITMUS sont de développer, valider et qualifier les meilleurs biomarqueurs pour le diagnostic de la NAFLD.

Genfit à la pointe de la découverte de biomarqueurs

En tant qu’acteur majeur de la NASH engagé dans le développement d’une approche intégrée de prise en charge clinique des patients NASH, Genfit dirige un programme ambitieux de recherche et de développement ayant pour but d’apporter aux patients et aux praticiens un test sanguin de diagnostic de la NASH, non-invasif et facile d’accès. Ce programme de diagnostic in vitro est entré en phase de développement en juin 2017, et devrait être commercialisé en 2020/2021.

Non-invasif et sanguin, ce test diagnostic permettra de contourner les risques et limites connus liés à l’utilisation de la biopsie, et donnera accès, jusqu’au niveau des soins de ville et à la vaste majorité des patients, à un outil de diagnostic de la NASH à risque de progression.

Sur la base d’un programme de découverte permettant d’identifier des miRNAs circulants comme biomarqueurs potentiels de la NASH et de la fibrose dans deux cohortes de patients indépendantes (Professeur Sven Francque, LBP-535, EASL 2017), Genfit a présenté récemment des données concernant l’identification d’un score diagnostique simple permettant d’identifier les patients NASH à traiter (Professeur Stephen A. Harrison, LBP- 534, EASL 2017).

Cette signature unique associant miR34a et 3 biomarqueurs indépendants a été identifiée grâce à des approches biostatistiques avancées, et validée dans des échantillons de plusieurs cohortes, y compris chez des patients sélectionnés pour le recrutement dans l’étude de phase 3 RESOLVE-IT.

A partir de ces données, Genfit est confiant dans sa capacité à développer ce score diagnostique sous forme d’un test  (kit) de diagnostic in vitro (IVD) pour répondre à divers besoins médicaux, à différents stades du parcours du patient, permettant aux professionnels de santé de conforter leur diagnostic.

Genfit au sein de LITMUS

Bien qu’engagé dans un des programmes industriels les plus développés dans le domaine des biomarqueurs de diagnostic de la NASH, Genfit reconnaît le potentiel des approches pan-industrielles pour élargir le champ des recherches et développer ses programmes de collaboration. Genfit souhaite également partager son expérience au sein de cet écosystème, dans l’intérêt des patients et praticiens.

Genfit apporte donc une contribution unique en fournissant à LITMUS des échantillons issus de son essai clinique RESOLVE-IT. GENFIT codirigera également deux programmes de travail prédéfinis : Cohortes de patients et Bio-ressources, avec une orientation Recrutement/Registres et Tests de biomarqueurs spécialisés, avec une orientation Génétique/miRNA et sera membre du Comité Exécutif du projet LITMUS.

Les larges cohortes longitudinales de LITMUS constitueront une opportunité sans précédent de renforcer la démonstration de la performance clinique de la solution diagnostique de Genfit, facilitant ainsi son adoption par la communauté médicale, grâce à la production de publications scientifiques et à une visibilité accrue.

Professeur Quentin Anstee, Institute of Cellular Medicine, Newcastle University, Royaume-Uni, est coordinateur du consortium LITMUS ; il a commenté : « La NAFLD/NASH est considérée comme l’une des épidémies majeures du XXIe siècle. Il n’existe cependant à ce jour aucun test simple ou exact pour diagnostiquer les patients NASH à risque de développer les formes les plus sévères de la maladie. LITMUS rassemble des cliniciens, experts académiques et sociétés pharmaceutiques de pointe dans l’optique de résoudre la problématique du diagnostic de la NAFLD. Menant actuellement un essai clinique de Phase 3 en phase active de recrutement, Genfit est à la tête d’un des programmes de développement de médicament les plus avancés dans le domaine ; leur position dans notre initiative est donc déterminante. Genfit contribuera à nos travaux en partageant non seulement son expérience, mais aussi des données et échantillons cliniques fondamentaux, qui aideront le consortium LITMUS à progresser. »

Jean-François Mouney, Président – Directeur Général de Genfit, a ajouté : « Grâce à son rôle important au sein de l’initiative LITMUS, Genfit renforce son leadership en tant que société biopharmaceutique parmi les plus avancées dans le domaine du diagnostic de la NASH. En tant que contributeur actif de l’initiative LITMUS, Genfit peut idéalement préparer les futures discussions avec la FDA et les instances de régulation dans l’optique d’une autorisation pour ses solutions de diagnostic in vitro, mais aussi avec les payeurs au sujet du remboursement. »

Source :  Genfit








MyPharma Editions

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents