Edition du 21-01-2022

Genfit: des données précliniques élargissent le potentiel thérapeutique de GFT505

Publié le jeudi 24 janvier 2013

Genfit: des données précliniques élargissent le potentiel thérapeutique de GFT505Genfit, la société biopharmaceutique engagée dans le traitement des maladies cardiométaboliques et des désordres associés, a annoncé jeudi que de nouvelles données précliniques montrent un potentiel thérapeutique de GFT505 couvrant tous les stades de la stéatohépatite non-alcoolique (NASH) jusqu’à la cirrhose et son évolution vers le cancer du foie.

Les études menées jusque là démontraient la supériorité de GFT505 par rapport aux molécules de référence dans des modèles animaux de fibrose hépatique. En particulier, une administration orale quotidienne de GFT505 était non seulement capable de prévenir/bloquer le développement de la fibrose mais surtout favorisait son élimination. Cherchant à comprendre l’origine mécanistique de cette supériorité, GENFIT a mis en place un important programme de recherche portant sur le mécanisme d’action anti-fibrotique de GFT505.

Les premiers résultats apportent un éclairage nouveau sur le potentiel thérapeutique de GFT505 dans des formes avancées de maladies pro-fibrotiques chroniques. En particulier le GFT505 pourrait être un traitement des cirrhoses qu’elles soient d’origine métabolique, virale, biliaire ou liées à l’alcoolisme. En effet, le GFT505 est un puissant inhibiteur de la prolifération et de l’activation des cellules responsables de la production des fibres de collagènes et de la matrice extracellulaire. Le mécanisme d’action moléculaire sous-jacent suggère de plus l’utilisation possible de GFT505 pour traiter certains types de cancer, en particulier les cancers du foie.

Commentant ces résultats, le Dr Rémy Hanf, Directeur Développement Produit à GENFIT, a déclaré : « Ces résultats étendent significativement le champ d’application thérapeutique potentiel de GFT505 aux stades avancés des hépatites chroniques allant jusqu’à la cirrhose. Quand on sait qu’aujourd’hui le pronostic vital des patients peut être engagé même lorsque la cirrhose est dite compensée, on mesure l’intérêt de ces nouvelles données. Avec ces résultats, GENFIT renforce le caractère innovant de GFT505 et vient de déposer une nouvelle demande de brevet portant sur l’utilisation de GFT505 en tant que traitement des maladies pro-fibrotiques et des cancers associés à ce nouveau mécanisme d’action. »

Source : Genfit








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents