Edition du 08-04-2020

Genfit : des données sur ses programmes NASH, PBC et Diagnostic présentées au congrès EASL ILC 2019

Publié le jeudi 4 avril 2019

Genfit : des données sur ses programmes NASH, PBC et Diagnostic présentées au congrès EASL ILC 2019Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée focalisée sur la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques innovantes dans le domaine des maladies du foie, notamment d’origine métabolique, a annoncé la présentation de nouvelles données à l’International Liver Congress (ILC) 2019, qui aura lieu du 10 au 14 avril à Vienne, Autriche.

Jean-François Mouney, Président – Directeur Général de GENFIT, a déclaré : «  Cette année est une année-pivot pour GENFIT, notamment avec la publication de nos résultats intermédiaires de phase 3 dans la NASH, attendue en principe pour la fin de l’année, et avec notre IPO récemment conduite sur le Nasdaq. Mais c’est aussi une année essentielle pour l’écosystème de la NASH au regard des annonces récentes dans le domaine. Nous sommes ravis qu’EASL ait accordé à GENFIT le privilège d’une présentation orale en late breaker, nous offrant ainsi une première opportunité de présenter les données positives d’elafibranor dans la PBC dans leur intégralité. Nous sommes également impatients de partager de nouvelles perspectives sur notre programme de diagnostic in vitro NIS4 qui a le potentiel d’apporter à tous les acteurs de la NASH un outil simple et innovant d’identification des patients NASH éligibles à un traitement. Nous continuons par ailleurs de développer nos efforts de pré-commercialisation à une échelle globale, avec un nombre croissant de professionnels expérimentés rejoignant nos équipes aux États-Unis. »

Quatre abstracts de GENFIT feront l’objet de présentations sous forme orale ou de posters, mettant en avant les résultats cliniques d’elafibranor, double agoniste des récepteurs PPAR alpha et delta. GENFIT présentera notamment un « late breaker » sur les résultats positifs complets d’elafibranor dans la cholangite biliaire primitive ou PBC. Cet abstract, sélectionné comme « Best of ILC 2019 », détaillera plus précisément l’essai clinique de Phase 2 conduit sur une durée de 12 semaines sur des patients répondant de manière inadéquate à l’acide ursodésoxycholique (UDCA). Cet essai a atteint l’objectif primaire de réduction de l’alkaline phosphatase (ALP) vs placebo (p>0.0001) et démontré les effets anticholestatiques très significatifs d’elafibranor sur le critère composite utilisé dans les essais cliniques-pivots et accepté pour l’enregistrement de médicaments. Elafibranor a également démontré un effet important et très significatif sur les critères secondaires-clés, tout en présentant un profil de sécurité favorable. GENFIT continuera à évaluer l’efficacité et la sécurité d’emploi d’elafibranor ainsi que son effet anti-pruritique potentiel dans le cadre d’un essai clinique de Phase 3 qui devrait débuter plus tard dans l’année.

D’autres présentations détaillant l’approche de GENFIT évaluant elafibranor dans le domaine des combinaisons thérapeutiques dans la NASH auront lieu, notamment avec le poster « Elafibranor, a drug candidate for first line NASH monotherapy and a universal backbone for drug combination treatment, » et la présentation orale « Elafibranor and nitazoxanide synergize to reduce fibrosis in a NASH model » le 13 avril 2019 de 8:30 à 8:45, qui soulignera les nouveaux résultats sur les actions complémentaires des deux candidats-médicaments de GENFIT, elafibranor et nitazoxanide, dans la réduction de la fibrose associée à la NASH.

Enfin, un dernier poster apportera une perspective utile quant à l’utilisation des valeurs seuil cliniquement significatives de NIS4 pour la sélection non-invasive de patients présentant des facteurs de risque dans la NASH et pour une identification précise des patients devant faire l’objet d’une intervention pharmacologique (NASH avec NAS≥4 et fibrose significative définie comme F≥2).

Les abstracts peuvent être consultés et téléchargés sur le site de l’International Liver Congress.

Source :  GENFIT








MyPharma Editions

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le 1 avril 2020
Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents