Edition du 18-05-2021

Genfit : des données sur ses programmes NASH, PBC et Diagnostic présentées au congrès EASL ILC 2019

Publié le jeudi 4 avril 2019

Genfit : des données sur ses programmes NASH, PBC et Diagnostic présentées au congrès EASL ILC 2019Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée focalisée sur la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques innovantes dans le domaine des maladies du foie, notamment d’origine métabolique, a annoncé la présentation de nouvelles données à l’International Liver Congress (ILC) 2019, qui aura lieu du 10 au 14 avril à Vienne, Autriche.

Jean-François Mouney, Président – Directeur Général de GENFIT, a déclaré : «  Cette année est une année-pivot pour GENFIT, notamment avec la publication de nos résultats intermédiaires de phase 3 dans la NASH, attendue en principe pour la fin de l’année, et avec notre IPO récemment conduite sur le Nasdaq. Mais c’est aussi une année essentielle pour l’écosystème de la NASH au regard des annonces récentes dans le domaine. Nous sommes ravis qu’EASL ait accordé à GENFIT le privilège d’une présentation orale en late breaker, nous offrant ainsi une première opportunité de présenter les données positives d’elafibranor dans la PBC dans leur intégralité. Nous sommes également impatients de partager de nouvelles perspectives sur notre programme de diagnostic in vitro NIS4 qui a le potentiel d’apporter à tous les acteurs de la NASH un outil simple et innovant d’identification des patients NASH éligibles à un traitement. Nous continuons par ailleurs de développer nos efforts de pré-commercialisation à une échelle globale, avec un nombre croissant de professionnels expérimentés rejoignant nos équipes aux États-Unis. »

Quatre abstracts de GENFIT feront l’objet de présentations sous forme orale ou de posters, mettant en avant les résultats cliniques d’elafibranor, double agoniste des récepteurs PPAR alpha et delta. GENFIT présentera notamment un « late breaker » sur les résultats positifs complets d’elafibranor dans la cholangite biliaire primitive ou PBC. Cet abstract, sélectionné comme « Best of ILC 2019 », détaillera plus précisément l’essai clinique de Phase 2 conduit sur une durée de 12 semaines sur des patients répondant de manière inadéquate à l’acide ursodésoxycholique (UDCA). Cet essai a atteint l’objectif primaire de réduction de l’alkaline phosphatase (ALP) vs placebo (p>0.0001) et démontré les effets anticholestatiques très significatifs d’elafibranor sur le critère composite utilisé dans les essais cliniques-pivots et accepté pour l’enregistrement de médicaments. Elafibranor a également démontré un effet important et très significatif sur les critères secondaires-clés, tout en présentant un profil de sécurité favorable. GENFIT continuera à évaluer l’efficacité et la sécurité d’emploi d’elafibranor ainsi que son effet anti-pruritique potentiel dans le cadre d’un essai clinique de Phase 3 qui devrait débuter plus tard dans l’année.

D’autres présentations détaillant l’approche de GENFIT évaluant elafibranor dans le domaine des combinaisons thérapeutiques dans la NASH auront lieu, notamment avec le poster « Elafibranor, a drug candidate for first line NASH monotherapy and a universal backbone for drug combination treatment, » et la présentation orale « Elafibranor and nitazoxanide synergize to reduce fibrosis in a NASH model » le 13 avril 2019 de 8:30 à 8:45, qui soulignera les nouveaux résultats sur les actions complémentaires des deux candidats-médicaments de GENFIT, elafibranor et nitazoxanide, dans la réduction de la fibrose associée à la NASH.

Enfin, un dernier poster apportera une perspective utile quant à l’utilisation des valeurs seuil cliniquement significatives de NIS4 pour la sélection non-invasive de patients présentant des facteurs de risque dans la NASH et pour une identification précise des patients devant faire l’objet d’une intervention pharmacologique (NASH avec NAS≥4 et fibrose significative définie comme F≥2).

Les abstracts peuvent être consultés et téléchargés sur le site de l’International Liver Congress.

Source :  GENFIT








MyPharma Editions

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics obtient un nouveau financement public de 10,7 millions d’euros pour le développement de son vaccin multi-cibles et multi-variants

Publié le 18 mai 2021
COVID-19 : OSE Immunotherapeutics obtient un nouveau financement public de 10,7 millions d’euros pour le développement de son vaccin multi-cibles et multi-variants

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir obtenu un financement public de 10,7 millions d’euros dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Capacity Building », opéré pour le compte de l’état par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA) et du plan France Relance afin de soutenir le programme de développement de CoVepiT, son vaccin multi-variants contre la COVID-19 en cours de Phase 1 clinique.

Advicenne : la FDA accepte le protocole modifié de l’étude de phase III pour son traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd)

Publié le 18 mai 2021
Advicenne : la FDA accepte le protocole modifié de l'étude de phase III pour son traitement de l'acidose tubulaire rénale distale (ATRd)

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’acceptation par la Food and Drug Administration (FDA – autorité de santé américaine) du protocole modifié de l’essai pivot de phase III mené aux États-Unis avec ADV7103 (Sibnayal™) dans l’acidose tubulaire rénale distale primaire (ATRd).

COVID-19 : l’essai de phase II du candidat-vaccin de Sanofi et GSK induit une forte réponse immunitaire chez les adultes

Publié le 17 mai 2021
COVID-19 : l’essai de phase II du candidat-vaccin de Sanofi et GSK induit une forte réponse immunitaire chez les adultes

Dans le cadre d’une étude de phase II menée auprès de 722 volontaires, le candidat-vaccin recombinant avec adjuvant contre la COVID-19 de Sanofi et GSK a induit la production de concentrations élevées d’anticorps neutralisants chez les adultes, toutes tranches d’âge confondues, à des niveaux comparables à ceux observés chez des personnes qui s’étaient rétablies d’une infection COVID-19. Une étude pivot internationale de phase III devrait débuter dans les prochaines semaines.

GenSight Biologics : Françoise de Craecker nommée à son Conseil d’administration

Publié le 17 mai 2021
GenSight Biologics : Françoise de Craecker nommée à son Conseil d’administration

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée au développement et à la commercialisation de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la nomination de Françoise de Craecker à son Conseil d’administration, en remplacement de Natalie Mount. Mme de Craecker rejoint le Conseil en qualité d’administrateur indépendant.

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents