Edition du 25-10-2020

Nanobiotix obtient le marquage CE pour son radioenhancer Hensify®

Publié le vendredi 5 avril 2019

Nanobiotix obtient le marquage CE pour son radioenhancer Hensify®Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé que Hensify® (NBTXR3) a obtenu le marquage CE pour son traitement sur les Sarcomes des Tissus Mous (« STM ») localement avancés. Hensify® est le nom commercial du NBTXR3 tel qu’autorisé pour le traitement des STM localement avancés.

Hensify® est un produit premier de sa classe avec un nouveau mécanisme d’action physique. Ce produit innovant a été conçu par Nanobiotix pour détruire physiquement les cellules cancéreuses et activer le système immunitaire, pour le contrôle local et systémique de la maladie lorsqu’il est activé par la radiothérapie (RT). En complément d’Hensify®, NBTXR3 est actuellement en cours d’essai cliniques pour différentes indications telles que, le cancer du Poumon, le cancer de la Tête et du Cou, le cancer du Foie et le cancer de la Prostate.

Hensify® est une suspension aqueuse de nanoparticules d’oxyde d’Hafnium (Hf02) cristallisé développées pour être directement injectées dans la tumeur du patient, en amont de sa première séance de radiothérapie. Une fois exposé aux radiations ionisantes, Hensify® amplifie l’effet localisé de destruction des cellules tumorales par radiothérapie. La dose de rayon X délivrée à la tumeur est augmentée, alors que la dose reçue par les tissues sains environnants demeure inchangée. Hensify® nécessite une unique administration avant le traitement complet de radiothérapie et a la capacité de s’intégrer dans les standards internationaux de radiothérapie.

Les STM sont des cancers rares qui se développent dans différents types de tissus tels que les cellules adipeuses, les muscles, les articulations et les vaisseaux. La radiothérapie suivie de la chirurgie fait partie des traitements les plus fréquents des STM en Europe. L’étude de phase II/III Act.In.Sarc était une étude prospective, randomisée avec un ratio 1:1, multinationale, ouverte et contrôlée avec deux bras comptant 180 patients atteints de STM localement avancés au niveau d’une extrémité ou du tronc. L’objectif de l’étude était de démontrer l’efficacité et la sécurité d’Hensify® activé par radiothérapie comparé au standard de soin (radiothérapie seule).

L’étude positive Act.In.Sarc a été présentée lors des congrès annuels de l’ASTRO et de l’ESMO 2018. L’étude a atteint son objectif principal avec un taux de réponse complète (<5% des cellules tumorales viables) de 16,1% dans le bras de Hensify® contre 7,9% dans le bras contrôle (p=0,0448). De plus, dans le sous-groupe de patients ayant une maladie plus avancée (grade histologique 2 et 3), une réponse pathologique complète a été observée chez 4 fois plus de patients dans le bras Hensify® que dans le bras contrôle (17,1% vs 3,9%).

Des profils de sécurité similaires ont été observés dans le bras Hensify® ainsi que le bras traité par radiothérapie seule. Hensify® n’a pas eu d’impact sur la capacité des patients à recevoir la dose de radiothérapie planifiée et le profil de sécurité liée à la radiothérapie était similaire dans les deux bras, y compris le taux de complications post-opératoires de la plaie. Hensify® a été associé à des réactions immunes aigues de grade 3-4 chez 7,9% des patients, ces dernières étaient gérables et de courte durée. Hensify® a démontré une bonne tolérance locale et aucun impact sur la sévérité de l’incidence des événements indésirables liés à la radiothérapie.

Des études post-aprobation sont prévues en Europe et des discussions sur les prochaines étapes concernant de potentiels développements futurs sont en cours.

Source : Nanobiotix








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO&#x2122; afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents