Edition du 20-09-2021

GENFIT met en place des groupes d’experts pour les développements cliniques de GFT505

Publié le mercredi 26 octobre 2011

GENFIT, société biopharmaceutique engagée dans la découverte et le développement de médicaments qui intervient sur le diagnostic précoce, la prévention et le traitement des maladies cardiométaboliques et des désordres associés, a annoncé hier la mise en place des groupes d’experts pour les développements cliniques à venir de GFT505 dans NAFLD/NASH.

Fort des résultats cliniques de GFT505 déjà enregistrés dans les études de preuve d’efficacité au sein de différentes populations de patients et sur différents objectifs cliniques du NASH, GENFIT met en place un comité scientifique dédié (SAB-505-NAFLD/NASH), constitué des meilleurs experts internationaux (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Italie).

Celui-ci inclut des hépatologues, diabétologues, lipidologues et pathologistes reconnus pour leurs travaux dans le NASH, qui totalisent plus de 1.000 publications scientifiques. Membres des plus grandes sociétés savantes (IAS, EASL, AASLD, ADA, EASD, NASH-CRN du NIH), ces experts sont les investigateurs principaux des plus grands essais cliniques réalisés à ce jour sur le NASH. Le rôle de ce comité est d’assister GENFIT dans la mise en place de l’étude pivot de phase 2b et de préciser le plan de développement jusqu’à l’autorisation de mise sur le marché en concertation avec les agences (EMA et FDA).

A cet égard, GENFIT a initié des discussions avec l’agence Européenne du Médicament pour définir très précisément le design des études pivots de phase IIb et de Phase III qui seront requises pour une autorisation de mise sur le marché de GFT505 dans le NASH.

En parallèle, dans le but d’anticiper les exigences réglementaires de pharmacovigilance et de sécurité, GENFIT annonce également la mise en place d’un DSMB (Data and Safety Monitoring Board), lequel sera chargé d’évaluer la sécurité du produit tout au long de la phase IIb et du développement Phase III. Ce DSMB international est constitué de cardiologues, hépatologues et méthodologistes indépendants du Comité Scientifique NAFLD-NASH et ses décisions seront prises en toute indépendance du sponsor des études.

« S’entourant des experts les plus pointus du NASH et du développement, GENFIT structure son organisation pour optimiser la Phase IIb et la Phase III de GFT505. Ce faisant, GENFIT s’assure de la parfaite adéquation du plan de développement du produit avec les exigences des agences jusqu’à la demande d’AMM, que ce soit en terme d’efficacité ou de sécurité d’emploi.» a déclaré Jean-François Mouney, Président du Directoire.

Source : GENFIT








MyPharma Editions

Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Publié le 20 septembre 2021
Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy a nommé Sylvain Ducroz directeur général adjoint de l’Institut, après avis favorable du Conseil d’Administration. Il prend ses fonctions le 20 septembre et appuiera le Pr Barlesi aux côtés du directeur de la recherche et de la directrice médicale.

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

Publié le 20 septembre 2021
AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l'étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation du Ministère de la Santé russe (MoH) de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19 (AB20001).

Innate Pharma : présentation de données issues de l’essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l’ESMO 2021

Publié le 20 septembre 2021
Innate Pharma : présentation de données issues de l'essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l'ESMO 2021

Innate Pharma a annoncé la présentation par AstraZeneca des résultats de l’essai randomisé de Phase 2 COAST au congrès annuel de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) le 17 septembre 2021.

Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Publié le 20 septembre 2021
Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé une série de recrutements afin d’accélérer le développement de son principal candidat médicament lanifibranor pour le traitement de la NASH.

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents