Edition du 29-07-2021

Genkyotex : efficacité préclinique du GKT831 dans le cancer de la prostate présentée lors du congrès ESUR18

Publié le lundi 8 octobre 2018

Genkyotex : efficacité préclinique du GKT831 dans le cancer de la prostate présentée lors du congrès ESUR18Genkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé aujourd’hui la présentation de données précliniques montrant que le GKT831, l’inhibiteur de NOX1 et NOX4 au stade clinique, cible efficacement les fibroblastes associés au cancer (CAF) dans le cancer de la prostate et annule l’effet pro-tumorigène du microenvironnement tumoral.

Les résultats ont été présentés par le Dr. Natalie Sampson, Division d’Urologie Expérimentale, Département d’Urologie de l’Université de médecine d’Innsbruck en Autriche, lors du 25e Congrès de l’Association Européenne d’Urologie ESUR18, qui s’est tenu du 4 au 6 octobre 2018 à Athènes en Grèce (poster n°P-23 présenté le 5 octobre).

Les CAF sont une composante essentielle du microenvironnement tumoral, un des principaux éléments stimulant la progression du cancer de la prostate. Les nouvelles données précliniques ont mis en évidence une corrélation entre l’expression accrue de NOX4 dans le cancer de la prostate et la récidive de la maladie ainsi que le raccourcissement de la survie sans récidive. Par ailleurs, l’inhibition de NOX4 avec le GKT831 fait régresser les CAF prostatiques issus d’une culture primaire vers un phénotype de type bénin, et annule leurs effets pro-tumorigènes paracrines sur les cellules tumorales prostatiques in vitro & ex vivo. Des récentes données additionnelles suggèrent que des sous-types spécifiques de CAF pourraient avoir des rôles tumorigènes distincts. Ainsi, cette étude a identifié un sous-type dominant de CAF exprimant NOX4, dont la production de dérivés réactifs de l’oxygène a été réduite et dont les marqueurs d’activation ont été supprimés par l’action du GKT831. Le GKT831 a aussi bloqué les effets pro-oncogéniques des CAF, tels que la stimulation de la prolifération et de la migration des cellules cancéreuses prostatiques.

« Ces nouvelles données corroborent nos observations antérieures démontrant que NOX4 joue un rôle clé sur le microenvironnement tumoral, et sur les CAF en particulier, en favorisant la progression vers un cancer de la prostate agressif. De plus, les résultats de cette étude préclinique témoignent du potentiel thérapeutique du GKT831 via le ciblage de NOX4 dans le cancer de la prostate », déclare le Dr. Sampson.

« Ces études, associées aux résultats publiés précédemment, indiquent que le GKT831 peut potentiellement bloquer les multiples effets tumorigènes des CAF, tels que la stimulation de la croissance tumorale, de l’invasion, et de la résistance aux traitements immuno-oncologiques. Par conséquent, nous poursuivons notre évaluation de stratégies potentielles de développement clinique du GKT831 pour répondre à d’importants besoins médicaux non satisfaits chez les patients atteints de cancer », explique le Dr. Philippe Wiesel, Vice-président exécutif et Directeur médical de Genkyotex.

Le rôle de NOX4 dans l’activation des CAF est similaire à son rôle dans l’activation des myofibroblastes, une caractéristique essentielle de la fibrogenèse dans de nombreuses maladies fibrotiques. Le GKT831 a aussi montré sa puissante activité antifibrotique dans de multiples modèles précliniques de fibrose hépatique, pulmonaire, cutanée et rénale. La sécurité et l’efficacité du GKT831 sont actuellement en cours d’évaluation dans deux études de phase 2 chez des patients atteints respectivement de cholangite biliaire primitive (CBP) et de néphropathie diabétique, deux maladies fibrotiques évolutives. Comme précédemment communiqué, les résultats préliminaires de l’étude dans la CBP sont attendus début novembre 2018 et les résultats finaux au printemps 2019. Une troisième étude de phase 2, financée par le National Institutes of Health aux États-Unis et menée chez des patients souffrant d’une fibrose pulmonaire idiopathique, devrait démarrer au premier semestre 2019.

Source : Genkyotex

 








MyPharma Editions

Sanofi nomme deux nouveaux dirigeants au Comité Exécutif et annonce la future Présidente d’EUROAPI

Publié le 29 juillet 2021
Sanofi nomme deux nouveaux dirigeants au Comité Exécutif et annonce la future Présidente d'EUROAPI

Le groupe Sanofi vient d’annoncer que Viviane Monges rejoint Sanofi en tant que Présidente du conseil de surveillance d’EUROAPI. Roy Papatheodorou est nommé Vice-Président Exécutif, General Counsel et Responsable Legal, Ethique et Intégrité des Affaires et Brendan O’Callaghan est nommé Vice-Président Exécutif, Responsable Affaires Industrielles Globales.

Valneva : Peter Buhler nommé au poste de Directeur Financier

Publié le 29 juillet 2021
Valneva : Peter Buhler nommé au poste de Directeur Financier

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé la nomination de Peter Buhler comme directeur financier et membre du directoire.

Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Publié le 28 juillet 2021
Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Ipsen renforce son portefeuille en Oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX TherapeuticsLe groupe Ipsen et et la société américaine BAKX Therapeutics Inc. ont annoncé la signature d’un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du BKX-001 dans le traitement potentiel de la leucémie, des lymphomes et des tumeurs solides.

Abionyx Pharma : avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Publié le 28 juillet 2021
Abionyx Pharma :  avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Abionyx Pharma a annoncé que le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif sur la demande de désignation de médicament orphelin de la société pour son candidat-médicament CER-001, comme traitement potentiel de la déficience en lécithine-cholestérol acyltransférase (LCAT) caractérisée cliniquement par, d’une part, une anémie hémolytique et une insuffisance rénale, menant la plupart du temps à une transplantation rénale, et d’autre part, par des opacités cornéennes.

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents