Edition du 23-02-2019

Genkyotex : une étude de Phase 2 avec GKT831 dans la fibrose pulmonaire idiopathique

Publié le mercredi 1 août 2018

Genkyotex : une étude de Phase 2 avec le GKT831 chez des patients atteints de fibrose pulmonaire idiopathiqueGenkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé que le NIH (National Institutes of Health) aux États-Unis a octroyé une subvention1 de 8,9 M$ au Professeur Victor Thannickal de l’Université d’Alabama à Birmingham (UAB) pour financer un programme de recherche pluriannuel évaluant le rôle des enzymes NOX dans la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI), une maladie pulmonaire chronique entraînant une fibrose des poumons.

L’élément central du programme sera la réalisation d’une étude de phase 2 d’une durée de 24 semaines avec le produit candidat phare de la Société, le GKT831, chez des patients atteints de FPI.

Les autres membres du consortium universitaire sont le Dr Steven Duncan de UAB, le Dr Gerard Criner de Temple University, le Dr Hyun Kim de l’Université du Minnesota, le Dr Kevin Flaherty de l’Université du Michigan, et le Dr Joseph Lasky de Tulane University. Le Professeur Thannickal et ses collègues ont déjà publié une étude majeure dans la revue Nature Medicine, démontrant le rôle déterminant de NOX4 dans le développement de la fibrose pulmonaire2. Dans une publication ultérieure dans la revue Science Translational Medicine, les chercheurs ont démontré que l’inhibition pharmacologique de NOX1/4 avec le GKT831 était associée à des effets antifibrotiques importants et à une survie prolongée dans un modèle rigoureux de fibrose pulmonaire chez des souris âgées3. Plusieurs autres modèles de pathologie pulmonaire ont montré que NOX1 stimulait le remodelage vasculaire, un facteur critique contribuant à la progression de la FPI4,5. Ces modèles précliniques ont aussi montré que le GKT831 réduisait efficacement le remodelage vasculaire et l’insuffisance cardiaque droite secondaire.

Cette étude de Phase 2 à l’initiative de chercheurs sera une étude randomisée, en double aveugle, contre placebo et à groupes parallèles, évaluant la sécurité et l’efficacité du GKT831 administré par voie orale chez des patients souffrant de FPI et recevant des traitements standards. Au total, 60 patients seront randomisés pour recevoir par voie orale le GKT831 ou le placebo pendant 24 semaines. Le critère d’évaluation primaire de l’étude sera la mesure, à la fin de la période de traitement de 24 semaines, des taux plasmatiques de o,o’-dityrosine, un produit d’oxydation covalente de résidus tyrosine des protéines, identifié comme étant un marqueur du stress oxydatif pulmonaire. Ce taux est particulièrement élevé chez les patients atteints de maladie pulmonaire interstitielle6. Les principaux critères d’évaluation secondaires seront les modifications de la distance de marche en 6 minutes, de la capacité vitale forcée, et d’un scanner en haute résolution. Le début du recrutement des patients de l’étude est prévu pour le premier semestre 2019.

« Nous sommes heureux de porter nos travaux sur les enzymes NOX au stade clinique, » déclare le Professeur Thannickal. « Il est important de souligner que l’inhibition de NOX1/4 pourrait avoir un effet modificateur sur l’évolution de la maladie, en s’attaquant au remodelage fibrotique et vasculaire responsable de sa progression. Sur la base des données précliniques recueillies à ce jour, nous estimons que le GKT831 pourrait être un traitement efficace pour la FPI. Une activité antifibrotique marquée du GKT831 a déjà été mise en évidence dans des modèles précliniques, et nous nous réjouissons de pouvoir évaluer plus en profondeur ce candidat prometteur dans une étude clinique de Phase 2. »

« Nous attendons avec impatience le lancement de cette étude programmée de Phase 2 à l’initiative de chercheurs qui étendra l’évaluation clinique de GKT831 à une pathologie fibrotique supplémentaire, » explique le Dr Philippe Wiesel, Directeur Médical chez Genkyotex. « Nous manquons cruellement de traitements efficaces capables de retarder ou d’inverser la progression de la FPI, et ceci avec une bonne tolérance. Étant donné son profil, nous estimons que le GKT831 pourrait devenir une option thérapeutique importante dans cette indication. Nous tenons à remercier le consortium pour son engagement à soutenir et à conduire ce programme de recherche stratégique. »

Par ailleurs, le GKT831 est en cours d’évaluation dans deux autres études cliniques de Phase 2 distinctes, chez des patients atteints respectivement de fibroses hépatique et rénale.

———————————————————————————————

1 Les travaux cités dans cette publication ont bénéficié du soutien du NHLBI (National Heart, Lung, and Blood Institute) du National Institutes of Health, grâce à la subvention n° P01HL114470. Les auteurs assument l’entière responsabilité du contenu, qui ne représente pas nécessairement les positions officielles du National Institutes of Health.
2 Hecker L et al. NADPH Oxidase-4 Mediates Myofibroblast Activation and Fibrogenic Responses to Lung Injury. Nat Med. 2009 September; 15(9): 1077–1081. doi:10.1038/nm.2005
3 Hecker L et al. Reversal of persistent fibrosis in aging by targeting Nox4-Nrf2 redox imbalance. Sci Transl Med. 2014 Apr 9;6(231):231ra47
4 Barman S et al. Nox4 Is Expressed In Pulmonary Artery Adventitia And Contributes To Hypertensive Vascular Remodeling. Arterioscler Thromb Vasc Biol. 2014 August; 34(8): 1704–1715. doi:10.1161/ATVBAHA.114.303848
5 Green DE et al. The nox4 inhibitor, gkt137831, attenuates hypoxia-induced pulmonary vascular cell proliferation. Am J Respir Cell Mol Biol. 2012; 47:718–726. [PubMed: 22904198]
6 Thannickal V et al. Oxidative Modifications of Protein Tyrosyl Residues Are Increased in Plasma of Human Subjects with Interstitial Lung Disease. Am J Respir Crit Care Med. 2016 Apr 15; 193(8): 861–868. PMID: 26575972

Source : Genkyotex

 








MyPharma Editions

Inventiva : de nouvelles avancées dans le développement clinique de lanifibranor pour le traitement de la NASH

Publié le 22 février 2019
Inventiva : de nouvelles avancées dans le développement clinique de lanifibranor pour le traitement de la NASH

Inventiva a annoncé la sélection du premier patient aux États-Unis pour son étude clinique de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy) évaluant lanifibranor, le candidat médicament le plus avancé de la société, dans le traitement de la stéatose hépatique non-alcoolique (« NASH »), une maladie hépatique chronique et progressive pour laquelle il n’existe actuellement aucun traitement approuvé.

Biocorp et DreaMed Diabetes s’allient afin de proposer une solution inédite basée sur l’intelligence artificielle

Publié le 22 février 2019
Biocorp et DreaMed Diabetes s’allient afin de proposer une solution inédite basée sur l’intelligence artificielle

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectés et DreaMed Diabetes, développeur de solutions personnalisées de gestion du diabète, ont annoncé la signature d’un partenariat visant à proposer une solution globale intelligente améliorant l’observance des patients diabétiques.

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions