Edition du 01-10-2020

GenSight Biologics : des données positives supplémentaires de phase III sur GS010

Publié le mardi 12 juin 2018

GenSight Biologics : des données positives supplémentaires de phase III sur GS010GenSight Biologics, société biopharmaceutique qui développe des thérapies géniques pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé des résultats supplémentaires de l’étude clinique de phase III REVERSE évaluant la sécurité et l’efficacité d’une seule injection intra-vitréenne de GS010 (rAAV2/2-ND4) chez 37 patients atteints de neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL) induite par la mutation 11778-ND4, et chez qui la perte d’acuité visuelle a débuté entre 6 et 12 mois avant le traitement.

Les résultats préliminaires rapportés en avril ont non seulement mis en évidence une amélioration cliniquement significative de +11 lettres ETDRS (-0,218 LogMAR) dans les yeux traités par GS010, mais également une amélioration inattendue de +10 lettres ETDRS (-0,211 LogMAR) dans les yeux non traités (traitement simulé ou sham). Le critère d’évaluation principal prédéfini de l’étude, à savoir une différence d’acuité visuelle de +15 lettres ETDRS entre les yeux traités et les yeux non traités, n’a donc pas été atteint.

Parallèlement, les critères d’évaluation secondaires de l’étude définis par les paramètres de la tomographie par cohérence optique dans le domaine spectral (SD-OCT) ont été atteints, particulièrement la variation du volume maculaire des cellules ganglionnaires de la rétine entre la baseline et la semaine 48, et la variation de l’épaisseur du quadrant temporal de la couche de fibres nerveuses rétiniennes entre la baseline et la semaine 48. Ces résultats démontrent un effet biologique et physiologique direct de GS010 sur les structures anatomiques impliquées dans la NOHL.

Des analyses complémentaires montrent que, malgré que certains critères d’évaluation secondaires n’aient pas montré de différence significative, la sensibilité aux contrastes, telle que déterminée par le test de basse vision de Pelli-Robson, a pratiquement doublé dans les yeux traités par GS010, comparée aux yeux non traités. La sensibilité aux contrastes de départ était plus faible dans les yeux traités par GS010 (0,25 LogCS en moyenne) que dans les yeux non traités (0,35 LogCS en moyenne). À la semaine 48, les yeux traités par GS010 avaient gagné en moyenne +0,20 LogCS, tandis que la sensibilité aux contrastes était restée stable dans les yeux non traités (+0,08 LogCS en moyenne).

Conformément au protocole, les 37 patients seront évalués à nouveau à la semaine 96, et les données seront rapportées au premier trimestre 2019.

Par ailleurs, des analyses post hoc ont mis en évidence des tendances suggérant que GS010 pourrait avoir un impact positif important sur l’acuité visuelle chez des patients atteints de la maladie à un stade relativement moins avancé ou moins sévère :

. Les résultats cliniques ont tendance à être meilleurs chez les patients dont l’acuité visuelle était meilleure au départ (patients « on-chart »). À la semaine 48, parmi les yeux présentant la meilleure acuité (on-chart best-seeing eyes), les yeux traités par GS010 avaient gagné en moyenne +12 lettres ETDRS (-0,236 LogMAR), contre +4 lettres ETDRS (-0,075 LogMAR) dans les yeux non traités.

. Les résultats cliniques ont tendance à être meilleurs chez les patients chez qui la perte de vision a débuté depuis moins de 9 mois. Pour 75% des yeux traités par GS010 dont l’acuité visuelle était améliorée à la semaine 48, la perte visuelle était apparue moins de 9 mois avant l’administration du traitement.

. Les résultats cliniques ont tendance à être meilleurs chez les patients plus jeunes au moment de leur recrutement dans l’étude (< 21 ans).

« Prises dans leur ensemble, les données de l’étude REVERSE suggèrent que le traitement pourrait améliorer de façon significative la vision de nos patients, contrairement à ce que l’on pourrait attendre de l’évolution naturelle connue de la maladie. Le suivi des patients prévu dans REVERSE nous permettra de suivre l’évolution continue de l’amélioration bilatérale observée après une année supplémentaire » commente le Dr. Barrett Katz, Directeur Médical de GenSight Biologics. « La probabilité d’obtenir une vision supérieure ou égale à 20/200 était significativement plus élevée pour les yeux traités par GS010 que pour les yeux non traités. Les tendances observées suggèrent également que les bénéfices seraient potentiellement plus importants chez les patients avec une NOHL à un stade précoce. Nous attendons avec impatience les prochaines données de l’étude RESCUE. »

« Si l’amélioration bilatérale d’acuité visuelle cliniquement significative observée chez la plupart des patients reste à expliquer, cela représente sans aucun doute possible un résultat formidable pour les patients et leurs familles » explique Bernard Gilly, Directeur Général de GenSight. « Nous allons désormais discuter les résultats complets avec les autorités réglementaires pour définir ensemble la meilleure approche pour la mise sur le marché de GS010 dans le cadre de notre programme de phase III en cours et dans le respect des délais annoncés. »

L’ensemble des données recueillies et les observations post hoc seront présentées et discutées lors d’une réunion de leaders d’opinion qui se tiendra aujourd’hui à New York de 8h30 à 11h00 EST. Des experts médicaux, notamment des spécialistes investigateurs dans l’étude ainsi que des leaders d’opinion en neuro-ophtalmologie et ophtalmologie, présenteront la NOHL et son évolution naturelle, et débattront ensuite sur les observations de l’étude et leur signification. Lissa Poincenot, une représentante importante des patients, présentera son point de vue sur la portée de ces résultats pour les patients et leurs familles. Cette séance sera clôturée par Bernard Gilly qui présentera la stratégie réglementaire de la Société et les consultations à venir avec la FDA et l’EMA pour atteindre son objectif de soumission des dossiers comme prévu au deuxième trimestre 2019.

La présentation sera retransmise par webcast en direct sur https://www.gensight-biologics.com/fr/2018/05/21/gensight-biologics-kol-evenement-12-juin-2018/. Les participants physiquement présents ou présents via le webcast pourront poser des questions. Pour ceux qui ne pourront pas être présents ou qui ne pourront pas écouter la diffusion en direct, une rediffusion sera disponible pendant 3 mois sur le site Internet de la Société.

Source et visuel : GenSight Biologics








MyPharma Editions

NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Publié le 30 septembre 2020
NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques et LabCorp®, leader international des sciences de la vie focalisée sur l’amélioration de la santé et l’aide décisionnelle à la prise en charge des patients, ont annoncé la signature d’un accord de licence exclusif d’une durée de cinq ans pour la technologie NIS4™ de Genfit visant à faciliter l’identification des patients atteints de NASH à risque.

PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

Publié le 30 septembre 2020
PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anticancéreuses puissantes et facilement industrialisables, vient d’annoncer aujourd’hui que deux nouvelles cohortes de patients ont été ouvertes dans le cadre de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 portant sur son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 ciblant le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) (NCT03970746).

Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Publié le 30 septembre 2020
Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Celyad Oncology, société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (chimeric antigen receptor) pour le traitement du cancer, vient d’annoncer qu’elle avait conclu un accord de collaboration d’essai clinique avec une filiale de MSD (dénomination commerciale de Merck & Co, Inc, Kenilworth, NJ, USA).

Sciences de la vie : Bristol Myers Squibb souscrit au fonds InnoBio 2

Publié le 29 septembre 2020

Bristol Myers Squibb et Bpifrance ont annoncé la participation de Bristol Myers Squibb dans InnoBio 2, fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie et géré par Bpifrance.

LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

Publié le 29 septembre 2020
LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’innovations thérapeutiques basées sur le potentiel de souches bactériennes clés du microbiome intestinal, a annoncé son changement de nom et devient YSOPIA Bioscience.

Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Publié le 29 septembre 2020
Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Kymos et Prolytic viennent d’annoncer la finalisation d’une fusion stratégique par laquelle Prolytic rejoindra le groupe Kymos. Avec l’arrivée du CRO allemand au sein du groupe, Kymos renforce son activité sur le marché des médicaments biologiques et des thérapies innovantes et élargit son portefeuille, offrant ses services depuis trois sites en Europe.

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents