Edition du 04-03-2021

GenSight Biologics : résultats prometteurs de phase I/II avec GS010 dans la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber

Publié le mardi 20 décembre 2016

GenSight Biologics : résultats prometteurs de phase I/II avec GS010 dans la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber GenSight Biologics, biotech qui développe des thérapies géniques pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé des résultats complémentaires prometteurs après 78 semaines de suivi de son étude de phase I/II avec GS010 pour le traitement de la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber (NOHL).

« Ces résultats confirment le bon profil de sécurité et de tolérance de GS010, et démontrent le maintien du gain d’acuité visuelle chez les patients atteints de neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL) », indique la société dans un communiqué.

« Chaque groupe de trois patients a reçu une dose croissante de GS010 par injection intra vitréenne unique dans l’œil le plus sévèrement atteint par la pathologie. Le recrutement s’est achevé en avril 2015 et le suivi à long terme est en cours. Avant injection, les yeux traités et non-traités présentaient tous une acuité visuelle médiane dite « off-chart »1″, poursuit GenSight.

« 78 semaines après l’injection, on observe un gain moyen d’acuité visuelle par rapport à la baseline de -0,61 LogMAR (p<0,001) dans l’œil traité de l’ensemble des patients, équivalent à un gain de +30 lettres ETDRS. Dans l’œil non-traité après 78 semaines de suivi, le gain observé est de -0,31 LogMAR (p=0,0866), équivalent à un gain de +15 lettres ETDRS. Il en résulte un effet traitement (différence moyenne entre l’œil traité le plus affecté et l’œil non-traité le moins affecté) de +15 lettres (p=0,11) en faveur de l’œil traité le plus affecté », indique la société.

« Il est intéressant de noter que, chez les patients atteints depuis moins de 2 ans au moment de l’injection, le gain moyen observé dans l’œil traité est de +32 lettres ETDRS (-0,63 LogMAR), comparé à un gain moyen de +12 lettres ETDRS (-0,23 LogMAR) observé dans l’œil non-traité, soit une différence de 20 lettres ETDRS en faveur de l’œil traité », précise-t-elle.

Le groupe de patients atteints d’une perte de vision depuis 2 ans ou moins au moment de l’injection présente un effet traitement en faveur de l’œil traité d’amplitude croissante à partir de la semaine 36.

« Ces derniers résultats sont très encourageants, et ils confirment un bénéfice clinique durable pour les patients dans ce suivi à long terme. Ces données renforcent encore la pertinence du design de nos deux études de phase III avec GS010 dans le traitement de la neuropathie héréditaire de Leber, en cours aux Etats-Unis et en Europe, avec une prise en charge précoce des patients dans leur perte de vision. Nous sommes très reconnaissants envers les patients et leurs familles pour leur implication dans nos études cliniques. C’est grâce à eux que nous parvenons à développer un traitement pour cette terrible maladie invalidante. », commente Bernard Gilly, Directeur Général et cofondateur de GenSight Biologics.

Dr. Catherine Vignal, investigateur de l’étude et Chef de service d’ophtalmologie à la Fondation Ophtalmologique A. de Rothschild, a ajouté : « Les tendances observées à 48 semaines se confirment après un an et demi de suivi, et renforcent l’espoir des patients atteints de NOHL. Les enseignements tirés de ces résultats, et de ceux à venir, seront déterminants dans le développement par GenSight d’une thérapie pour cette maladie très sévère pour laquelle aucun traitement curatif n’existe à ce jour.”

GenSight Biologics conduit actuellement deux études cliniques de phase III (Rescue et Reverse) en Europe et aux États-Unis pour évaluer l’efficacité de GS010 chez des sujets atteints de la NOHL induite par la mutation ND4, et ayant subi une perte d’acuité visuelle depuis moins d’un an. La fin du recrutement est prévue pour Q1 2017 pour les deux études.

(1) Avant injection (baseline), l’œil traité le plus affecté présentait une acuité visuelle médiane de 2,79 LogMAR (approximativement équivalent à un mouvement de la main à 1m) et l’œil non-traité le moins affecté présentait une acuité visuelle médiane de 2,01 LogMAR (approximativement équivalent à compter des doigts à 50cm).

Source : GenSight Biologics








MyPharma Editions

MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Publié le 3 mars 2021
MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Entreprise mondiale consacrée à la recherche indépendante en cancérologie, MEDSIR a lancé l’essai clinique phase II PECATI, qui vise à explorer une nouvelle option de traitement pour les patients atteints de tumeurs thymiques avancées, un cancer peu fréquent. L’étude évaluera l’efficacité et la sécurité de l’association de pembrolizumab et de lenvatinib chez des patients atteints de carcinome thymique ou de thymome B3 métastatique.

CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

Publié le 3 mars 2021
CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

CVasThera, société biopharmaceutique spécialisée dans la R&D de médicaments innovants pour les pathologies cardiovasculaires et intestinales, vient d’annoncer une levée de fonds de 1,3 million d’euros lors d’un tour de table d’amorçage. Cette levée vient tripler l’apport en fonds propres et le capital de la société, sécurisant ainsi le financement nécessaire à la réalisation des études précliniques pour le composé CVT120165, un candidat médicament dans le traitement de la maladie de Crohn.

VIH : les chercheurs d’Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Publié le 3 mars 2021
VIH : les chercheurs d'Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Abbott a annoncé le 2 mars qu’une équipe de scientifiques a découvert en République démocratique du Congo (RDC) un nombre inhabituellement élevé de personnes testées positives en anticorps VIH, mais dont la charge virale est faible ou non détectable et ce, sans aucun traitement antirétroviral. Ces personnes sont appelées contrôleurs d’élite du VIH.

LFB : l’EMA valide le dépôt de la demande d’AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Publié le 2 mars 2021
LFB : l'EMA valide le dépôt de la demande d'AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Le LFB, le groupe biopharmaceutique qui développe, fabrique et commercialise des médicaments dérivés du sang et des protéines recombinantes pour la prise en charge des patients atteints de pathologies graves et souvent rares, vient d’annoncer que l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’autorité réglementaire européenne, a validé le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché d’eptacog beta, un facteur de coagulation VIIa recombinant (rFVIIa).

Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Publié le 2 mars 2021
Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Abionyx Pharma vient d’annoncer les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare qui sont publiés en exclusivité dans la revue scientifique « Annals of Internal Medicine », la revue de médecine interne la plus citée et la mieux classée dans la catégorie Médecine.

Industrie pharmaceutique : accord sur les salaires minima pour l’année 2021

Publié le 2 mars 2021

A l’issue de deux réunions de négociations les 7 janvier et 18 février dernier, le Leem a proposé à la signature un accord collectif revalorisant l’ensemble des salaires minima conventionnels de 0,8 % au 1er janvier 2021.

Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Publié le 2 mars 2021
Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui vise à moduler le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé la nomination du Dr Sophie Biguenet en tant que Directrice Médicale à compter du 1er mars 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents