Edition du 24-09-2020

Gilead annonce des résultats de phase 2 sur Idelalisib dans la leucémie lymphoblastique chronique

Publié le vendredi 17 mai 2013

Gilead Sciences a annoncé les résultats d’une étude de phase 2 (l’étude 101-08) évaluant l’Idelalisib (anciennement GS-1101), un inhibiteur oral expérimental ciblé de la PI3K delta, combiné à Rituximab pour les patients plus âgés naïfs de traitement atteints de leucémie lymphoblastique chronique (LLC).

Ce schéma a obtenu un taux de réponse complète de 19 % et un taux de réponse globale de 97 %, avec une survie estimée sans progression à 24 mois de 93 %. Des résultats détaillés seront présentés au cours de la session orale lors de la conférence annuelle 2013 de la Société américaine d’oncologie clinique (ASCO, American Society of Clinical Oncology) à Chicago (Extrait N°7005).

La LLC est un cancer à croissance lente qui induit la production en excès de globules blancs matures. Il s’agit du second type de leucémie le plus courant aux États-Unis, qui peut entraîner des complications potentiellement mortelles, notamment une infection grave. À l’heure actuelle, les patients atteints de LLC sont généralement d’abord traités au Rituximab combiné à un ou plusieurs agents de chimiothérapie.

« De nouvelles thérapies capables d’induire la rémission de la LLC tout en évitant ou en retardant potentiellement la nécessité d’une chimiothérapie, représenteraient un progrès clinique essentiel », a déclaré Susan M. O’Brien, MD, professeure de médecine Ashbel Smith dans le département de leucémie du MD Anderson Cancer Center de l’Université du Texas, à Houston, et chercheuse principale de l’étude. « Le taux de réponse globale et le contrôle durable de la maladie élevés observés lors de l’étude de phase 2, suggèrent que l’Idelalisib, combiné au Rituximab, pourrait devenir une option thérapeutique importante pour les patients naïfs de traitement atteints de LLC ».

Sur les 64 patients objets de l’étude, Kaplan-Meier a estimé que la survie sans progression à 24 mois était de 93 %. Le temps moyen de traitement a été de 14 mois, 33 patients étant toujours en traitement. Le temps moyen de réponse a été de deux mois. Aucune rechute n’a été signalée durant l’étude. Les neuf patients présentant une suppression d’un bras du chromosome 17p (del 17p) (n=6) ou une mutation du gène TP53 (n=3) et qui ont été liés à un pronostic plutôt sombre, ont tous répondu à la thérapie, trois d’entre eux avec une réponse complète. Quatre-vingt-quatorze pour cent des patients atteints de thrombocytopénie au départ ont répondu au traitement (16/17), tout comme l’ensemble des patients atteints d’anémie au départ (17/17). Parmi les patients présentant des symptômes systémiques tels qu’une fatigue extrême, de la fièvre, des sueurs nocturnes ou une perte de poids (connus comme « symptômes B ») au départ, 77 % (20/26) étaient asymptomatiques au bout de huit semaines.

Les patients ayant suivi les 48 semaines de thérapie sans progression, pouvaient continuer à recevoir Idelalisib lors d’une étude de prolongation. Quarante-trois patients ont suivi 48 semaines de traitement (21 l’ont interrompu – 17 en raison d’événements indésirables, trois par décès et un pour d’autres raisons) ; 40 patients sont entrés dans l’étude de prolongation et 33 sont toujours en traitement.

Au cours de l’étude principale et de l’étude de prolongation, des diarrhées et/ou des colites de degré 3 ont été signalées chez 33 % des patients, une pneumonie de degré ≥3 chez 17 % d’entre eux et des élévations des transaminases de degré ≥3 (mesure de la fonction hépatique) chez 23 % des patients.

« Ces résultats démontrent pour la première fois le bénéfice potentiel de l’Idelalisib chez les patients souffrant d’une tumeur maligne hématologique non traitée jusque là », a affirmé Roy D. Baynes, MD, PhD, vice-président directeur des traitements thérapeutiques en matière d’oncologie et d’inflammation chez Gilead Sciences. « Au vu de ces données prometteuses, nous sommes désormais en cours d’évaluation de modèles d’étude de phase 3 pour Idelalisib, dans le cadre d’un schéma thérapeutique de première ligne pour les patients atteints de LLC ».

Le profil clinique et la marge d’innocuité d’Idelalisib pour un certain nombre de cancers du sang seront décrits lors de six présentations supplémentaires orales ou sous forme de posters lors de l’ASCO 2013.

Source : UCB








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents