Edition du 29-05-2022

Gilead annonce des résultats de phase 2 sur Idelalisib dans la leucémie lymphoblastique chronique

Publié le vendredi 17 mai 2013

Gilead Sciences a annoncé les résultats d’une étude de phase 2 (l’étude 101-08) évaluant l’Idelalisib (anciennement GS-1101), un inhibiteur oral expérimental ciblé de la PI3K delta, combiné à Rituximab pour les patients plus âgés naïfs de traitement atteints de leucémie lymphoblastique chronique (LLC).

Ce schéma a obtenu un taux de réponse complète de 19 % et un taux de réponse globale de 97 %, avec une survie estimée sans progression à 24 mois de 93 %. Des résultats détaillés seront présentés au cours de la session orale lors de la conférence annuelle 2013 de la Société américaine d’oncologie clinique (ASCO, American Society of Clinical Oncology) à Chicago (Extrait N°7005).

La LLC est un cancer à croissance lente qui induit la production en excès de globules blancs matures. Il s’agit du second type de leucémie le plus courant aux États-Unis, qui peut entraîner des complications potentiellement mortelles, notamment une infection grave. À l’heure actuelle, les patients atteints de LLC sont généralement d’abord traités au Rituximab combiné à un ou plusieurs agents de chimiothérapie.

« De nouvelles thérapies capables d’induire la rémission de la LLC tout en évitant ou en retardant potentiellement la nécessité d’une chimiothérapie, représenteraient un progrès clinique essentiel », a déclaré Susan M. O’Brien, MD, professeure de médecine Ashbel Smith dans le département de leucémie du MD Anderson Cancer Center de l’Université du Texas, à Houston, et chercheuse principale de l’étude. « Le taux de réponse globale et le contrôle durable de la maladie élevés observés lors de l’étude de phase 2, suggèrent que l’Idelalisib, combiné au Rituximab, pourrait devenir une option thérapeutique importante pour les patients naïfs de traitement atteints de LLC ».

Sur les 64 patients objets de l’étude, Kaplan-Meier a estimé que la survie sans progression à 24 mois était de 93 %. Le temps moyen de traitement a été de 14 mois, 33 patients étant toujours en traitement. Le temps moyen de réponse a été de deux mois. Aucune rechute n’a été signalée durant l’étude. Les neuf patients présentant une suppression d’un bras du chromosome 17p (del 17p) (n=6) ou une mutation du gène TP53 (n=3) et qui ont été liés à un pronostic plutôt sombre, ont tous répondu à la thérapie, trois d’entre eux avec une réponse complète. Quatre-vingt-quatorze pour cent des patients atteints de thrombocytopénie au départ ont répondu au traitement (16/17), tout comme l’ensemble des patients atteints d’anémie au départ (17/17). Parmi les patients présentant des symptômes systémiques tels qu’une fatigue extrême, de la fièvre, des sueurs nocturnes ou une perte de poids (connus comme « symptômes B ») au départ, 77 % (20/26) étaient asymptomatiques au bout de huit semaines.

Les patients ayant suivi les 48 semaines de thérapie sans progression, pouvaient continuer à recevoir Idelalisib lors d’une étude de prolongation. Quarante-trois patients ont suivi 48 semaines de traitement (21 l’ont interrompu – 17 en raison d’événements indésirables, trois par décès et un pour d’autres raisons) ; 40 patients sont entrés dans l’étude de prolongation et 33 sont toujours en traitement.

Au cours de l’étude principale et de l’étude de prolongation, des diarrhées et/ou des colites de degré 3 ont été signalées chez 33 % des patients, une pneumonie de degré ≥3 chez 17 % d’entre eux et des élévations des transaminases de degré ≥3 (mesure de la fonction hépatique) chez 23 % des patients.

« Ces résultats démontrent pour la première fois le bénéfice potentiel de l’Idelalisib chez les patients souffrant d’une tumeur maligne hématologique non traitée jusque là », a affirmé Roy D. Baynes, MD, PhD, vice-président directeur des traitements thérapeutiques en matière d’oncologie et d’inflammation chez Gilead Sciences. « Au vu de ces données prometteuses, nous sommes désormais en cours d’évaluation de modèles d’étude de phase 3 pour Idelalisib, dans le cadre d’un schéma thérapeutique de première ligne pour les patients atteints de LLC ».

Le profil clinique et la marge d’innocuité d’Idelalisib pour un certain nombre de cancers du sang seront décrits lors de six présentations supplémentaires orales ou sous forme de posters lors de l’ASCO 2013.

Source : UCB








MyPharma Editions

Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l’azacitidine

Publié le 27 mai 2022
Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l'azacitidine

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé aujourd’hui que la FDA (agence américaine du médicament) a approuvé TIBSOVO (comprimés d’ivosidenib) en association avec l’azacitidine pour le traitement des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) nouvellement diagnostiquée et porteurs d’une mutation du gène IDH1. Cette approbation cible les adultes de 75 ans et plus, ou présentant […]

AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

Publié le 27 mai 2022
AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

AB Science a annoncé que l’autorité de santé canadienne (Health Canada) a émis un avis favorable à l’issue de l’examen préliminaire du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), ce qui signifie que le dossier soumis par AB Science a été examiné et jugé acceptable pour revue.

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents