Edition du 07-12-2022

Gilead : Yescarta®, 1ère thérapie cellulaire CAR T à recevoir une AMM en 2ème ligne de traitement dans certains lymphomes

Publié le mercredi 19 octobre 2022

Gilead : Yescarta®, 1ère thérapie cellulaire CAR T à recevoir une AMM en 2ème ligne de traitement dans certains lymphomesKite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Commission européenne (CE) a autorisé l’utilisation de Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) pour le traitement des patients adultes atteints de lymphome diffus à grandes cellules B (DLBCL) et de lymphome à cellules B de haut grade (HGBL) réfractaire à la chimio-immunothérapie de première ligne ou ayant rechuté dans les 12 mois suivant la fin de ce traitement de première ligne.
Cette autorisation repose sur les résultats de l’étude pivot de phase 3 ZUMA-7, qui est l’essai le plus important et le plus long d’une thérapie cellulaire CAR T comparée au standard de traitement (SOC) dans cette population de patients. L’axicabtagene ciloleucel est désormais la première thérapie cellulaire CAR (Chimeric Antigen Receptor) T autorisée en Europe pour les patients qui ne répondent pas au traitement de première ligne. Ceci représente une importante option thérapeutique supplémentaire pour la forme la plus fréquente de lymphome non-hodgkinien. Bien que 60% des patients atteints de lymphome à grandes cellules B (LBCL) et nouvellement diagnostiqués, dont ceux présentant un DLBCL, seront répondeurs à leur traitement initial, 40% rechuteront ou ne répondront pas au traitement et auront besoin d’un traitement de deuxième ligne.1,2

« Nous sommes très fiers d’annoncer la cinquième autorisation de mise sur le marché pour un traitement de Kite en Europe, illustrant notre engagement continu dans la recherche et la mise à disposition de thérapies cellulaires à potentiel curatif pour les patients qui pourraient en bénéficier dans le monde entier », a déclaré Christi Shaw, CEO, Kite. « L’autorisation annoncée aujourd’hui marque une étape importante vers cet objectif, en apportant aux patients de l’Union Européenne cette option d’une thérapie cellulaire CAR T à un stade plus précoce dans leur parcours thérapeutique. »

La prise en charge thérapeutique standard pour cette population de patients est historiquement une stratégie en plusieurs étapes aboutissant en général à une greffe de cellules souches hématopoïétiques. Le schéma thérapeutique commence par une chimio-immunothérapie, et si le patient est répondeur et peut tolérer la poursuite du traitement, il reçoit alors une chimiothérapie à hautes doses suivie d’une greffe de cellules souches hématopoïétiques.

Cette autorisation de mise sur le marché marque un changement majeur dans le traitement du LBCL en cas d’échec du traitement initial. Dans ZUMA-7, le traitement par axicabtagene ciloleucel a permis d’obtenir globalement de meilleurs résultats pour les patients que le traitement standard, particulièrement en termes de survie sans événement, marquant une nouvelle étape vers un traitement plus précoce dans la maladie pour davantage de patients », a déclaré le Pr John Gribben, Professeur d’Oncologie Médicale au Cancer Research UK Barts Centre, à Londres. « Les données de ZUMA-7 ont également permis d’approfondir notre compréhension de cette thérapie cellulaire CAR T, nous permettant ainsi de mieux prendre en charge et prévenir les effets indésirables, ce qui est important puisqu’elle est instaurée plus précocémment dans le parcours thérapeutique et chez des patients âgés et ceux dont l’état de santé permet difficilement de recevoir le standard de traitement. »

L’étude ZUMA-7 a démontré, après une durée de suivi médiane de deux ans, que les patients traités par axicabtagene ciloleucel présentaient une amélioration du critère principal, avec une survie sans événement quatre fois plus longue (EFS ; hazard ratio [HR] 0,40 ; IC 95 % : 0,31-0,51, p < 0,001), par rapport au SOC (8,3 mois vs 2,0 mois). De plus, l’axicabtagene ciloleucel a multiplié par 2,5 le nombre de patients toujours vivants à deux ans sans progression de la maladie ni besoin d’un traitement anticancéreux additionnel, vs SOC (41 % vs 16 %). Les améliorations de l’EFS avec l’axicabtagene ciloleucel étaient homogènes dans les principaux sous-groupes de patients, y compris les patients âgés (HR : 0,28 [IC 95 % : 0,16 – 0,46]), les patients réfractaires primaires (HR : 0,43 [IC 95 % : 0,32 – 0,57]), les patients avec un lymphome B de haut grade (HR : 0,28 [IC 95 % : 0,1 4- 0,59]) et les patients doubles expresseurs (HR : 0,42 [IC 95 % : 0,27-0,67]).3

Dans l’essai ZUMA-7, l’axicabtagene ciloleucel avait un profil de tolérance cohérent avec celui observé dans les études précédentes. Parmi les 170 patients traités par axicabtagene ciloleucel évaluables pour la tolérance, un syndrome de relargage cytokinique (CRS) de grade ≥ 3 et des événements indésirables neurologiques de grade ≥ 3 ont été observés chez 6 % et 21 % des patients, respectivement. Aucun CRS ou événement indésirable neurologique de grade 5 n’est survenu. Dans le bras SOC, 83 % des patients ont présenté des événements de grade ≥ 3, principalement des cytopénies (faible nombre de cellules des lignées sanguines).3

____________________

1 Leukemia & Lymphoma Society. NHL subtypes. Disponible sur : https://www.lls.org/lymphoma/non-hodgkin-lymphoma/nhl-subtypes Consulté en septembre 2022.
2 Crump M, Neelapu SS, Farooq U, et al. Outcomes in refractory diffuse large B-cell lymphoma: results from the international SCHOLAR-1 study [published correction appears in Blood. 2018 Feb 1;131(5):587-588]. Blood. 2017;130(16):1800-1808. doi:10.1182/blood-2017-03-769620.
3 Locke, F.L., Miklos, D.B. et al. (2022) ‘Axicabtagene Ciloleucel as Second-Line Therapy for Large B-Cell Lymphoma’, N Eng J Med, 386(7), 640-654.
4 Elsawy, M., Chavez, J.C., Avivi I., et al. (2022) ‘Patient-reported outcomes in ZUMA-7, a phase 3 study of axicabtagene ciloleucel in second-line large B-cell lymphoma’, Blood, 2022015478. doi: 10.1182/blood.2022015478. Epub ahead of print. PMID: 35839452.
5 European Medicines Agency, Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) SmPC. Disponible sur : https://www.ema.europa.eu/documents/product-information/yescarta-epar-product-information_en.pdf (Consulté en septembre 2022).

Source : Gilead / Kite








MyPharma Editions

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Publié le 7 décembre 2022
Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, annonce aujourd’hui qu’elle a reçu l’autorisation 510(K) de la FDA (Food & Drug Administration) pour la commercialisation aux Etats-Unis de Mallya, son dispositif médical intelligent rendant les stylos à insuline connectés.

France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Publié le 6 décembre 2022
France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Aujourd’hui plus de 60% des acteurs des sciences de la vie considèrent que le manque d’immobilier dédié est le principal frein à leur développement en France[1] et, de plus, les premiers retours de l’enquête préliminaire du Panorama France 2022 confirment que 30% des entreprises healthtech rencontrent des difficultés à trouver des locaux.

Acticor Biotech : approbation de l’EMA sur les paramètres clés d’ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l’AVC

Publié le 6 décembre 2022
Acticor Biotech : approbation de l'EMA sur les paramètres clés d'ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l'AVC

Acticor Biotech, entreprise de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement d’un médicament innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires, en particulier l’accident vasculaire cérébral, a discuté avec l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) du design de son étude pivot de phase 2/3 pour soutenir une potentielle future demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour son médicament first-in-class, le glenzocimab.

Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

Publié le 6 décembre 2022
Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

L’association Campus Biotech Digital a annoncé la nomination de Christian Deleuze au poste de Président du Conseil d’Administration du Campus. Christian Deleuze représente Sanofi Winthrop industrie dans l’association dont les membres fondateurs sont pour mémoire : bioMérieux, Sanofi, Servier.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents