Edition du 07-04-2020

GSK inaugure une nouvelle unité de production sur son site d’Evreux en France

Publié le vendredi 13 juillet 2018

GSK inaugure une nouvelle unité de production sur son site d’Evreux en FranceA l’occasion de son 50ème anniversaire, le site GSK d’Evreux (27) vient d’inaugurer une unité de production dédiée aux nouveaux médicaments inhalés à visée respiratoire Ellipta. Cette nouvelle unité de production Ellipta, fruit d’un investissement de 90 millions d’euros sur 3 ans, permettra au site d’Evreux de renforcer ses capacités de production actuelles de 16 millions d’unités par an.

L’investissement de GSK sur son site ébroïcien répond à une demande mondiale croissante de ses nouveaux et futurs médicaments inhalés à visée respiratoire, développés avec le dispositif Ellipta. Les premiers équipements industriels ont été accueillis au cours du premier trimestre 2018 et la fabrication commerciale commencera dès le début de l’année 2020. Evreux devient ainsi le troisième site de production d’Ellipta du Groupe GSK au plan mondial. Les deux autres sites sont localisés à Zebulon aux Etats-Unis et à Ware en Angleterre.

Créé en 1968, le site d’Evreux qui fête cette année ses 50 ans, est spécialisé dans la production de médicaments inhalés destinés à soigner l’asthme et la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Au fil de son développement, le site s’est imposé comme un acteur économique majeur de la région et un site industriel compétitif à l’international, avec 86% de sa production exportée vers plus de 120 pays. En 2017, 172 millions d’unités ont été produites. Chaque minute, plus de 40 000 doses fabriquées par le site d’Evreux sont utilisées par des patients à travers le monde.

Au cours des 5 dernières décennies, le site d’Evreux a renforcé ses capacités de production au travers de plan d’investissements successifs, pour accueillir les dernières innovations. Il a ainsi acquis une expertise dédiée aux procédés, composants et dispositifs médicaux des médicaments respiratoires inhalés, notamment dans trois technologies : Diskus, Aérosol et Rotadisk. Dernier né des dispositifs d’inhalation issus de la recherche GSK, l’Ellipta vient compléter cette offre à partir de l’expérience et des connaissances acquises avec le système d’inhalation Diskus. Ce système d’inhalation unique, particulièrement facile d’utilisation, offre aux patients une administration quotidienne, avec 24 heures d’efficacité, en une seule prise.

« Nous sommes engagés à répondre à l’augmentation rapide de la demande mondiale de nouveaux traitements contre les maladies respiratoires. Et, dans le même temps, nous nous engageons pour la France et pour les patients français, en localisant sur ce territoire la fabrication de nos médicaments innovants. Je suis convaincue que ce nouvel investissement que nous célébrons aujourd’hui démontre notre capacité à tenir nos engagements ; il illustre la confiance que nos partenaires ont placée en nous » a déclaré Emma Walmsley, CEO du Groupe GSK.

« Depuis 50 ans, nos collaborateurs du site d’Evreux ont démontré leur engagement à produire des produits innovants et de qualité pour nos patients. Nous sommes fiers des réalisations historiques du site et ravis de pouvoir renforcer notre capacité à fournir des produits respiratoires aux patients à travers le monde » a déclaré Regis Simard, Senior Vice President, Global Pharmaceuticals Manufacturing. « Cet investissement traduit la volonté de notre entreprise de consolider sa présence dans l’écosystème français, pour faire reconnaitre par les autorités la valeur de sa contribution au développement économique et social de notre pays. D’ici à 2020, GSK planifie d’investir plus de 300 millions d’euros en France » a déclaré Josephine Comiskey, Présidente de GSK France.

GSK est engagé dans une démarche de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE). Cet engagement se traduit notamment par une politique environnementale forte avec un objectif d’empreinte carbone neutre à horizon 2050. Sur le site d’Evreux, des actions concrètes ont été mises en place, parmi lesquelles : la réduction de la consommation d’eau de 70% ces 10 dernières années, ainsi que la réduction de la consommation d’énergie avec 60% d’émissions de CO2 en moins entre 2010 et 2017. Les collaborateurs d’Evreux sont formés continuellement aux nouvelles technologies pour fabriquer et délivrer le nouveau dispositif médical Ellipta, certifié « carbon trust » qui possède un impact moindre sur notre environnement et qui contribue à améliorer la santé et la qualité de vie des patients

Source et visuel : GSK








MyPharma Editions

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le 1 avril 2020
Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents