Edition du 22-08-2018

H1N1: début de la campagne de vaccination. Roselyne Bachelot montre l’exemple

Publié le jeudi 12 novembre 2009

H1N1: début de la campagne vaccination. Roselyne Bachelot montre l’exemple. C’est ce jeudi que débute la campagne française de vaccination contre la grippe H1N1 pour les populations prioritaires. Face aux réticences du grand-public, Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, a décidé de « montrer l’exemple » en se faisant vacciner dans un centre du XIVème arrondissement. En théorie, près de 6 millions de personnes sont attendues aujourd’hui dans les 1060 centres de vaccination.

Alors que selon la plupart des sondages, seuls 20% des français se déclarent prêts à aller se faire vacciner, la grande campagne de vaccination contre la grippe H1N1 débute ce jeudi. Six millions de personnes ont du recevoir un bon de vaccination les invitant à se rendre dans un des 1060 centres répartis sur le territoire. Parmi les populations concernées : les proches des nourrissons de moins de six mois, les sujets à risque entre six mois et 64 ans ainsi que les personnels de santé non encore vaccinés.

Cette invitation précise les modalités pratiques de la vaccination et notamment le lieu où elle sera effectuée (en règle générale, en centre de vaccination dédié). Elle comporte, au verso, un bon de vaccination à présenter le jour de la vaccination. Ce bon servira à garantir la traçabilité de la campagne vaccinale.

Alors que la campagne de vaccination des personnels médicaux des établissements de santé a remporté un succès mitigé -seuls 10% d’entre eux ont en effet souhaité être vaccinés- la ministre qui rappelle que la vaccination est gratuite et non obligatoire va « montrer l’exemple » en se faisant vacciner dans un centre du XIVème arrondissement.

Un calendrier qui pourrait évoluer
La vaccination contre la grippe H1N1 pour la population générale va être réalisée selon un calendrier qui pourrait évoluer en fonction des livraisons de vaccins, de l’affluence dans les centres et du mode de vaccination (en une ou deux doses).

 Ainsi vers le 20 et 22 novembre, seront attendus les femmes enceintes et les enfants de 6 mois à deux ans sans facteur de risque, public prioritaire en attente d’un vaccin sans adjuvant. Selon le ministère, le vaccin de Sanofi-Pasteur devrait recevoir l’autorisation de mise sur le marché dans les tout prochains jours et devrait être  possible aux alentours du 20 au 22 novembre.

Dès le 25 novembre, débutera la vaccination des 12 millions d’enfants scolarisés en France.  Une vaccination qui ne sera pas obligatoire. Dans un premier temps, la CNAM fera parvenir aux parents d’élèves un bon de vaccination. 6,6 millions d’enfants scolarisés en maternelle et en primaire seront vaccinés sur la base du volontariat dans des centres de vaccination de proximité. La vaccination des 5,3 millions de collégiens et lycéens sera organisée quant à elle dans les établissements scolaires.

Fin novembre, sont attendues les personnels d’accueil des pharmacies et ceux des établissements médico-sociaux ainsi que les personnes de plus de 65 ans avec facteur de risque de complication. Selon la ministre de la santé, la majorité de la population pourra se faire vacciner d’ici la fin de l’année. C’est-à-dire les personnes plus de 18 ans sans facteur de risque, soit près de 39 millions de personnes.








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions