Edition du 21-01-2021

H1N1: début de la campagne de vaccination. Roselyne Bachelot montre l’exemple

Publié le jeudi 12 novembre 2009

H1N1: début de la campagne vaccination. Roselyne Bachelot montre l’exemple. C’est ce jeudi que débute la campagne française de vaccination contre la grippe H1N1 pour les populations prioritaires. Face aux réticences du grand-public, Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, a décidé de « montrer l’exemple » en se faisant vacciner dans un centre du XIVème arrondissement. En théorie, près de 6 millions de personnes sont attendues aujourd’hui dans les 1060 centres de vaccination.

Alors que selon la plupart des sondages, seuls 20% des français se déclarent prêts à aller se faire vacciner, la grande campagne de vaccination contre la grippe H1N1 débute ce jeudi. Six millions de personnes ont du recevoir un bon de vaccination les invitant à se rendre dans un des 1060 centres répartis sur le territoire. Parmi les populations concernées : les proches des nourrissons de moins de six mois, les sujets à risque entre six mois et 64 ans ainsi que les personnels de santé non encore vaccinés.

Cette invitation précise les modalités pratiques de la vaccination et notamment le lieu où elle sera effectuée (en règle générale, en centre de vaccination dédié). Elle comporte, au verso, un bon de vaccination à présenter le jour de la vaccination. Ce bon servira à garantir la traçabilité de la campagne vaccinale.

Alors que la campagne de vaccination des personnels médicaux des établissements de santé a remporté un succès mitigé -seuls 10% d’entre eux ont en effet souhaité être vaccinés- la ministre qui rappelle que la vaccination est gratuite et non obligatoire va « montrer l’exemple » en se faisant vacciner dans un centre du XIVème arrondissement.

Un calendrier qui pourrait évoluer
La vaccination contre la grippe H1N1 pour la population générale va être réalisée selon un calendrier qui pourrait évoluer en fonction des livraisons de vaccins, de l’affluence dans les centres et du mode de vaccination (en une ou deux doses).

 Ainsi vers le 20 et 22 novembre, seront attendus les femmes enceintes et les enfants de 6 mois à deux ans sans facteur de risque, public prioritaire en attente d’un vaccin sans adjuvant. Selon le ministère, le vaccin de Sanofi-Pasteur devrait recevoir l’autorisation de mise sur le marché dans les tout prochains jours et devrait être  possible aux alentours du 20 au 22 novembre.

Dès le 25 novembre, débutera la vaccination des 12 millions d’enfants scolarisés en France.  Une vaccination qui ne sera pas obligatoire. Dans un premier temps, la CNAM fera parvenir aux parents d’élèves un bon de vaccination. 6,6 millions d’enfants scolarisés en maternelle et en primaire seront vaccinés sur la base du volontariat dans des centres de vaccination de proximité. La vaccination des 5,3 millions de collégiens et lycéens sera organisée quant à elle dans les établissements scolaires.

Fin novembre, sont attendues les personnels d’accueil des pharmacies et ceux des établissements médico-sociaux ainsi que les personnes de plus de 65 ans avec facteur de risque de complication. Selon la ministre de la santé, la majorité de la population pourra se faire vacciner d’ici la fin de l’année. C’est-à-dire les personnes plus de 18 ans sans facteur de risque, soit près de 39 millions de personnes.








MyPharma Editions

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents