Edition du 12-12-2018

Hépatite B: Gilead soumet un dossier d’AMM auprès de FDA pour le ténofovir alafénamide (TAF)

Publié le mercredi 13 janvier 2016

Hépatite B: Gilead soumet un dossier d’AMM auprès de FDA pour le ténofovir alafénamide (TAF) Gilead Sciences a annoncé aujourd’hui la soumission d’un dossier d’autorisation de mise sur le marché (AMM) auprès de la U.S. Food and Drug Administration (FDA) pour le ténofovir alafénamide (TAF) 25 mg, un traitement expérimental à prise unique quotidienne pour les adultes infectés par le virus de l’hépatite B (VHB) chronique.

Le TAF est un nouveau promédicament du ténofovir qui a démontré une forte efficacité antivirale similaire, et à une dose inférieure à un dixième de celle du Viread® (fumarate de ténofovir disoproxil, tenofovir disoproxil fumarate, TDF) de Gilead, et des améliorations des marqueurs cliniques de substitution de l’innocuité rénale et osseuse comparé au Viread.

« L’hépatite B chronique est une maladie mettant potentiellement en jeu le pronostic vital qui touche des millions de personnes dans le monde et requiert souvent un traitement prolongé », a déclaré Norbert Bischofberger, PhD, vice-président directeur chargé de la recherche et du développement et directeur scientifique de Gilead Sciences. « Étant donné son profil de dose inférieure, d’efficacité et d’innocuité, le TAF offre potentiellement aux patients une option thérapeutique améliorée susceptible d’améliorer les soins à long terme du VHB chronique. »

L’AMM pour le TAF est appuyée par des données de 48 semaines de deux études de phase 3 qui ont satisfait leur objectif principal de non infériorité en termes d’efficacité comparé au Viread de Gilead chez des adultes naïfs et non naïfs de traitement infectés par le VHB HBeAg négatif et HBeAg positif. Dans les deux études, les changements au niveau des paramètres d’innocuité rénaux et osseux de laboratoire favorisaient le régime posologique TAF. Dans l’ensemble, les patients recevant le TAF présentaient une diminution moyenne en pourcentage significativement plus faible par rapport aux valeurs initiales en termes de densité minérale osseuse de la hanche et de la colonne vertébrale à la semaine 48 comparé aux patients recevant le Viread. En outre, la variation médiane globale du taux de créatinine sérique de l’inclusion à la semaine 48 favorisait le TAF. Les taux d’abandon attribuables aux effets indésirables et les effets indésirables les plus fréquemment signalés étaient similaires chez les patients recevant le TAF ou le Viread.

Gilead compte soumettre une demande réglementaire pour le TAF dans l’Union européenne au cours du premier trimestre 2016.

Source : Gilead Sciences








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Publié le 11 décembre 2018
Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Boehringer Ingelheim a annoncé lundi 10 décembre son intention de réorganiser ses activités en France. Présenté aux instances représentatives du personnel, ce projet répond à des enjeux majeurs pour finaliser l’intégration de Merial, deux ans après son acquisition, et pour demeurer compétitif dans un secteur de plus en plus contraint notamment en santé humaine.

genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9

Publié le 11 décembre 2018
genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9

genOway et Merck ont annoncé avoir conclu une alliance stratégique dans le domaine des modèles CRISPR/Cas9 pour le marché des modèles de rongeurs, comprenant une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche. Les deux sociétés vont ainsi collaborer au développement de nouvelles technologies innovantes utilisant CRISPR/Cas9, technique dite des « ciseaux moléculaires » permettant de couper l’ADN à un endroit précis du génome, dans n’importe quelle cellule.

Cellectis : William Monteith nommé Vice-Président Senior U.S. Manufacturing

Publié le 11 décembre 2018
Cellectis : William Monteith nommé Vice-Président Senior U.S. Manufacturing

Cellectis, société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé la nomination de William (Bill) Monteith en qualité de Vice-président senior U.S. manufacturing.

LNC Therapeutics : le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan rejoignent le Conseil d’Administration

Publié le 11 décembre 2018
LNC Therapeutics : le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan rejoignent le Conseil d'Administration

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, élargit son Conseil d’Administration à deux nouveaux membres externes, le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan.

Néovacs et Centurion Pharma poursuivent leur coopération dans le lupus

Publié le 11 décembre 2018
Néovacs et Centurion Pharma poursuivent leur coopération dans le lupus

Néovacs, leader de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a confirmé la volonté de Centurion Pharma de poursuivre le partenariat sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en juillet 2017 pour le développement de l’IFNalpha Kinoïde dans l’indication lupus.

Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Publié le 10 décembre 2018
Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé qu’elle a présenté de nouveaux résultats préliminaires prometteurs lors du congrès Eurogin 2018, manifestation scientifique internationale dédiée au virus HPV (Papilloma Virus Humain) qui s’est déroulée à Lisbonne, du 2 au 5 décembre 2018.

Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Publié le 10 décembre 2018
Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Généthon, le laboratoire de l’AFM-Téléthon, a annoncé le traitement du premier patient atteint du Syndrome de Crigler-Najjar, une maladie rare du foie, en France, dans le cadre de l’essai clinique européen de thérapie génique de phase I/II –CareCN- dont il est le promoteur.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions