Edition du 20-09-2018

Hépatite B: Gilead soumet un dossier d’AMM auprès de FDA pour le ténofovir alafénamide (TAF)

Publié le mercredi 13 janvier 2016

Hépatite B: Gilead soumet un dossier d’AMM auprès de FDA pour le ténofovir alafénamide (TAF) Gilead Sciences a annoncé aujourd’hui la soumission d’un dossier d’autorisation de mise sur le marché (AMM) auprès de la U.S. Food and Drug Administration (FDA) pour le ténofovir alafénamide (TAF) 25 mg, un traitement expérimental à prise unique quotidienne pour les adultes infectés par le virus de l’hépatite B (VHB) chronique.

Le TAF est un nouveau promédicament du ténofovir qui a démontré une forte efficacité antivirale similaire, et à une dose inférieure à un dixième de celle du Viread® (fumarate de ténofovir disoproxil, tenofovir disoproxil fumarate, TDF) de Gilead, et des améliorations des marqueurs cliniques de substitution de l’innocuité rénale et osseuse comparé au Viread.

« L’hépatite B chronique est une maladie mettant potentiellement en jeu le pronostic vital qui touche des millions de personnes dans le monde et requiert souvent un traitement prolongé », a déclaré Norbert Bischofberger, PhD, vice-président directeur chargé de la recherche et du développement et directeur scientifique de Gilead Sciences. « Étant donné son profil de dose inférieure, d’efficacité et d’innocuité, le TAF offre potentiellement aux patients une option thérapeutique améliorée susceptible d’améliorer les soins à long terme du VHB chronique. »

L’AMM pour le TAF est appuyée par des données de 48 semaines de deux études de phase 3 qui ont satisfait leur objectif principal de non infériorité en termes d’efficacité comparé au Viread de Gilead chez des adultes naïfs et non naïfs de traitement infectés par le VHB HBeAg négatif et HBeAg positif. Dans les deux études, les changements au niveau des paramètres d’innocuité rénaux et osseux de laboratoire favorisaient le régime posologique TAF. Dans l’ensemble, les patients recevant le TAF présentaient une diminution moyenne en pourcentage significativement plus faible par rapport aux valeurs initiales en termes de densité minérale osseuse de la hanche et de la colonne vertébrale à la semaine 48 comparé aux patients recevant le Viread. En outre, la variation médiane globale du taux de créatinine sérique de l’inclusion à la semaine 48 favorisait le TAF. Les taux d’abandon attribuables aux effets indésirables et les effets indésirables les plus fréquemment signalés étaient similaires chez les patients recevant le TAF ou le Viread.

Gilead compte soumettre une demande réglementaire pour le TAF dans l’Union européenne au cours du premier trimestre 2016.

Source : Gilead Sciences








MyPharma Editions

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Cellectis : le Dr. Stephan A. Grupp, pionnier des CAR-T, rejoint le conseil scientifique

Publié le 20 septembre 2018
Cellectis : le Dr. Stephan A. Grupp, pionnier des CAR-T, rejoint le conseil scientifique

Cellectis, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé que le Dr. Stephan A. Grupp, MD , Ph.D., un oncologue pédiatrique de premier plan à l’Hôpital pour enfants de Philadelphie et chef du département de thérapie cellulaire et de transplantation à l’Hôpital pour enfants de Philadelphie (CHOP) a rejoint le conseil scientifique de Cellectis.

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions