Edition du 05-12-2021

Accueil » Médecine » Recherche

Hépatite C : enfin un modèle au plus proche des cellules du foie humain

Publié le mardi 13 juillet 2010

600 000 à 800 000 cas d’hépatite C sont recensés en France, faisant de cette maladie du foie un problème de santé publique majeur. Pour la première fois, l’équipe de recherche « Virologie de l’Hépatite C » de l’Université Paris Descartes, dirigée par Arielle Rosenberg, a réussi à cultiver le virus de l’hépatite C dans des cellules hôtes correspondant au modèle le plus proche des cellules du foie humain. Ces résultats ouvrent la voie à la mise au point de nouveaux médicaments prenant en compte le métabolisme particulier du foie.

Le virus de l’hépatite C a été découvert en 1989 par une approche de biologie moléculaire, impliquant des étapes de clonage et de séquençage. Ce n’est qu’en 2005 que les scientifiques ont enfin cultivé le virus, dans une lignée de cellules cancéreuses du foie appelée Huh7. Ces travaux ont permis une meilleure compréhension des différentes étapes du cycle de multiplication du virus de l’hépatite C. Cependant ce modèle reste imparfait car il est loin de reproduire la physiologie normale des cellules hépatiques. En particulier, les cellules Huh7 métabolisent peu l’alcool et de nombreux produits (drogues, médicaments).
Conséquence des imperfections de ce modèle, plusieurs nouveaux médicaments antiviraux, a priori prometteurs, ont dû être retirés des essais cliniques en raison d’une toxicité qui n’avait pu être révélée en culture de cellules.

Afin d’obtenir un modèle cellulaire plus pertinent de la situation réelle, Philippe Podevin et Arnaud Carpentier de l’équipe « Virologie de l’Hépatite C » de l’Université Paris Descartes ont utilisé des cellules hépatiques humaines prélevées à l’occasion d’interventions chirurgicales. Après infection de la culture cellulaire par le virus de l’hépatite C, les scientifiques ont observé le cycle complet du virus et démontré l’importance de ce modèle par rapport à celui de la lignée cellulaire Huh7. En effet, des composants du sang qui sont normalement produits par le foie, tels que l’albumine et les transporteurs du cholestérol ou VLDL (lipoprotéines de très basse densité), sont sécrétés par les hépatocytes humains primaires mais peu ou pas par les cellules Huh7. De plus, « contrairement aux particules virales sortant des cellules Huh7, celles issues des hépatocytes humains primaires sont associées aux VLDL comme cela est le cas chez les malades atteints d’hépatite C », explique Arielle Rosenberg, maître de conférences à l’Université Paris Descartes et médecin virologiste à l’hôpital Cochin.

Grâce à ces recherches, il sera possible de réaliser une ultime validation in vitro des médicaments contre l’hépatite C avant les essais cliniques. Les effets pathologiques couplés de l’hépatite C et de l’alcool pourront également être étudiés ; ce phénomène fréquent dans la population française aboutit souvent à des complications sévères. Enfin, ce modèle pourra être utilisé afin de tester des « promédicaments », c’est-à-dire des molécules inactives qui, une fois métabolisées par le foie, libéreront le produit actif in situ. Deux avantages à cette technique : un meilleur ciblage des cellules infectées et la réduction des effets secondaires, puisque la molécule ne devient active que dans le foie.
Ces travaux ont pu être réalisés grâce au soutien de l’Agence nationale de recherches sur le Sida et les hépatites virales (ANRS).

Production of infectious hepatitis C virus in primary cultures of human adult hepatocytes
Gastroenterology ; doi:10.1053/j.gastro.2010.06.058

Source : Université Paris Descartes








MyPharma Editions

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Publié le 3 décembre 2021
Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Aqemia, start-up spécialisée dans la découverte de médicament accélérée par l’intelligence artificielle (IA) et la physique quantique, et Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, ont annoncé avoir conclu un accord de partenariat pour accélérer la découverte de candidats-médicaments petites molécules pour une cible non divulguée, dans le domaine de l’immuno-oncologie.

Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Publié le 3 décembre 2021
Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la conformité du lot clinique destiné à la réalisation de l’étude de bioéquivalence de ZENEO® Midazolam 10mg (crises d’épilepsie).

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents