Edition du 25-04-2018

Hybrigenics agrandit son portefeuille de brevets sur les inhibiteurs de protéases spécifiques de l’ubiquitine

Publié le vendredi 27 janvier 2017

Hybrigenics agrandit son portefeuille de brevets sur les inhibiteurs de protéases spécifiques de l’ubiquitine Hybrigenics, groupe biopharmaceutique focalisé dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre les maladies prolifératives, a annoncé la délivrance de brevets couvrant une cinquième famille d’inhibiteurs de protéases spécifiques de l’ubiquitine (« USP », pour « ubiquitin-specific proteases ») en Europe, au Japon et aux Etats-Unis.

Ces brevets protègent une série chimique d’inhibiteurs réversibles spécifiques de l’USP7 jusqu’au 29 août 2032. Hybrigenics a déjà breveté une série chimique d’inhibiteurs irréversibles, dits « suicide », spécifiques de l’USP7, et trois autres séries d’inhibiteurs de l’USP8 ou pan-USP. Au total, la propriété intellectuelle d’Hybrigenics sur les inhibiteurs d’USP comporte 72 brevets délivrés et 22 autres encore en cours d’examen, protège cinq familles chimiques et couvre plus de trente pays.

Les protéases jouent un rôle-clé dans un grand nombre de processus pathologiques et plusieurs inhibiteurs de protéases sont déjà des médicaments très importants comme par exemple : les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine pour soigner l’hypertension, les inhibiteurs de thrombine comme anticoagulants, les inhibiteurs de la protéase du VIH-1 contre le SIDA ou encore les inhibiteurs de la protéase du virus HCV contre l’hépatite C.

Les protéases spécifiques de l’ubiquitine appartiennent au groupe des enzymes de dé-ubiquitination responsables du recyclage des protéines en général. Inhiber le recyclage des onco-protéines, qui sont des protéines impliquées dans le développement de certains cancers, de protéines du système nerveux qui peuvent s’accumuler, ou de protéines virales, devrait permettre de ralentir respectivement la progression de certains cancers, maladies neurodégénératives ou infections virales. Hybrigenics se concentre prioritairement sur le potentiel anti-cancéreux des inhibiteurs d’USP.

« La recherche pionnière d’Hybrigenics, en pointe sur les inhibiteurs d’USP, a produit le portefeuille de brevets délivrés le plus étoffé de ce domaine prometteur. Hybrigenics continue ainsi de capitaliser sur ses acquis pour faire progresser ses projets de recherche en oncologie, » conclut Rémi Delansorne, directeur général d’Hybrigenics.

Source : Hybrigenics








MyPharma Editions

Acticor Biotech : l’EMA confirme l’entrée en phase II de son produit ACT017 dans l’AVC

Publié le 25 avril 2018
Acticor Biotech : l'EMA confirme l'entrée en phase II de son produit ACT017 dans l'AVC

Acticor Biotech, société de biotechnologie en développement clinique spécialisée dans la phase aiguë des maladies thrombotiques, y compris l’accident vasculaire cérébral et l’embolie pulmonaire, a présenté à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA), le plan de développement de son candidat médicament, ACT017.

Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Publié le 25 avril 2018
Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation, a annoncé la nomination de Christophe Durand au poste de Président Directeur général depuis le 12 avril 2018.

Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Publié le 25 avril 2018
Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Onxeo, société de biotechnologie spécialisée en oncologie, a annoncé avoir démarré l’étude clinique de phase I DRIIV (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) avec AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral. Cette étude est destinée à évaluer la tolérance et la dose clinique optimale ainsi qu’à déterminer sa dose active au niveau tumoral, chez des patients atteints d’un cancer solide avancé.

Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Publié le 25 avril 2018
Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, vient d’ouvrir un bureau de développement aux Etats-Unis, à Research Triangle Park (RTP) en Caroline du Nord. La décision de transférer son précédent bureau de développement de Fort Worth (Texas) à RTP et de renforcer sa présence aux Etats-Unis est motivée par l’avancement attendu vers des études cliniques de phase 2 de NCX 470 pour les patients atteints de glaucome et de NCX 4251 pour les patients atteints de blépharite.

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions