Edition du 28-10-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Recherche

Immuno-oncologie : Bristol Myers Squibb France proroge sa Fondation de recherche pour une durée de 3 ans

Publié le jeudi 17 décembre 2020

Immuno-oncologie : Bristol Myers Squibb France proroge sa Fondation de recherche pour une durée de 3 ans A l’issue des 5 années statutairement prévues, Bristol Myers Squibb France annonce la prorogation de sa Fondation pour une durée de 3 ans. Depuis sa création en 2015, la Fondation Bristol Myers Squibb pour la recherche en immuno-oncologie soutient le travail de chercheurs français dans le domaine de l’immuno-oncologie. 84 projets de recherche ont ainsi été soutenus, pour un montant de près de 8 millions d’euros. La Fondation Bristol Myers Squibb allouera 1 million d’euros par an à la recherche publique française dans le domaine du cancer.

Les appels à projets de la Fondation Bristol Myers Squibb pour la recherche en immuno-oncologie (un appel à projets par an) sont centrés sur quatre axes prioritaires : la recherche en onco-pédiatrie, la recherche fondamentale, la recherche clinique et translationnelle et la recherche en santé publique. La prorogation de la Fondation contribuera également à l’amélioration de la qualité de vie et du parcours de soins des patients atteints de cancer.

Les membres du Comité Scientifique et du Conseil d’Administration ont renouvelé leur engagement et vont poursuivre leur mission avec un objectif commun : allier les forces publiques-privées au service de la science, des patients, et plus largement de l’innovation en santé.

• Membres externes du Conseil d’administration
– Frédérique PENAULT-LLORCA, directrice du Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand
– Guy BOUGUET, co-fondateur et président de l’association France Lymphome Espoir
– Philippe COLOMBAT, professeur d’hématologie, directeur du Centre Oncologie – Urologie, CHU de Tours
– Isabelle DURAND-ZALESKI, professeur de médecine à l’Université Paris-XIII, chef du service de santé publique à l’hôpital Henri Mondor, Paris

• Membres du Comité scientifique
– Sebastian AMIGORENA, immunologiste, Centre d’Immunothérapie des cancers, Institut Curie, Paris
– Daniel OLIVE, professeur des universités et praticien hospitalier, Aix-Marseille Université, Institut Paoli-Calmettes, Marseille
– Christophe CAUX, oncologue, Centre Léon Bérard, Lyon
– Anne SIRVENT, pédiatre, service d’onco-hématologie pédiatrique, CHU Montpellier
– Jean-Yves BLAY, oncologue médical, Directeur du Centre Léon Bérard, Lyon et Président d’Unicancer
– Laurence ALBIGES, oncologue médicale, Responsable du Comité de Cancérologie Génito-Urinaire, Gustave Roussy, Villejuif
– Jean-Pierre DELORD, directeur de la recherche clinique Oncopole, Toulouse
– Gérard DE POUVOURVILLE, professeur d’économie et de management de la santé, à l’Essec, titulaire de la Chaire Essec Santé, Paris
– Pascale GROSCLAUDE, directrice du registre des cancers du Tarn
– Christophe BORG, oncologue médical, INSERM-CHU Besançon
– Nicolas GIRARD, oncologue thoracique Institut Curie, Institut du Thorax Curie Montsouris, Paris
– Laurent MORTIER, onco-dermatologue, chef de service, CHRU de Lille
– Dominique VALTEAU-COUANET, chef du département cancérologie de l’enfant et de l’adolescent, Gustave Roussy, Villejuif

« En 5 ans, le Comité scientifique a analysé plus de 500 projets, tous de grande qualité, reçus au cours de 9 appels à projets. En raison du contexte Covid-19, nous avons retardé la date de clôture de l’appel à projets 2020 et octroyé une dotation exceptionnelle à la Société Française de Lutte contre les Cancers et leucémies de l’Enfant et l’adolescent, pour l’achat de masques pour les patients et leurs familles. Nous tenons à remercier tous les chercheurs qui nous témoignent leur confiance, ainsi que les membres du Comité scientifique et du Conseil d’administration. Nous sommes impatients de continuer à soutenir de nombreux nouveaux travaux de recherche publique contre le cancer en France dans les 3 ans à venir », a déclaré Christophe Durand, General Manager de Bristol Myers Squibb France et Président du Conseil d’administration de la Fondation.

Source : Fondation Bristol Myers Squibb








MyPharma Editions

Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Publié le 28 octobre 2021
Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Takeda a annoncé son intention d’exercer son option d’achat de GammaDelta Therapeutics, une société axée sur l’exploitation des propriétés exceptionnelles que présentent les cellules T gamma delta (γδ) pour l’immunothérapie. Grâce à cette acquisition, Takeda disposera des plateformes de thérapie cellulaire T gamma-delta (γδ) à variable allogénique delta 1 (Vδ1) de GammaDelta qui incluent des plateformes dérivées du sang et des tissus en plus de programmes de thérapie cellulaire à un stade précoce.

Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Publié le 28 octobre 2021
Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la nomination de Bryan Jennings au poste de Directeur Financier de NOXXON à compter du 1er novembre 2021.

Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Publié le 28 octobre 2021
Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, a annoncé que 115 patients ont été recrutés afin d’être traités dans le cadre d’AUDIBLE-S, l’étude de la société portant sur SENS-401, petite molécule first-in-class, chez des patients souffrant de perte auditive neurosensorielle soudaine […]

Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Publié le 27 octobre 2021
Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Atamyo Therapeutics, une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies géniques de nouvelle génération ciblant des maladies neuromusculaires, vient d’annoncer le dépôt d’une demande d’autorisation d’essai clinique (CTA) en Europe pour ATA-100, sa thérapie génique pour le traitement de la dystrophie musculaire des ceintures de type 2I/R9 (LGMD2I/R9) liée à la protéine FKRP (Fukutin-Related Protein).

Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Publié le 27 octobre 2021
Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Neuf biotechs innovantes sont lauréates de Gene.IO, nouveau programme d’accélération de Genopole : un an d’accompagnement focalisé sur l’obtention d’un premier financement ou accord commercial, étape décisive pour une startup en phase d’amorçage.

Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Publié le 27 octobre 2021
Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Stallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé la conclusion d’un partenariat exclusif avec Aptar Pharma, un leader mondial dans les systèmes d’administration de médicaments, les services et les solutions des sciences des matériaux actifs. L’accord porte sur le développement d’un dispositif d’administration connecté pionnier et de son application mobile destinés aux patients de Stallergenes Greer suivant un traitement d’immunothérapie allergénique (ITA) sublinguale.

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents