Edition du 27-10-2020

Immunologie : accord de collaboration global entre Chugai et l’Université d’Osaka

Publié le lundi 23 mai 2016

Immunologie : accord de collaboration global entre Chugai et l'Université d'OsakaL’Université d’Osaka et Chugai, la filiale japonaise du groupe pharmaceutique Roche, viennent d’annoncer la conclusion d’un accord de collaboration global portant sur des recherches avancées en immunologie entre l’Immunology Frontier Research Center (IFReC) de l’Université d’Osaka et Chugai.

L’IFReC a été sélectionné pour le programme d’initiative du Centre de recherche World Premier International (WPI) initié par le Ministère de l’éducation, de la culture, des sports, des sciences et de la technologie (MEXT) en 2007 et lancé à l’Université d’Osaka en octobre 2007. Dirigé par son directeur, Shizuo Akira, un immunologiste éminent, l’IFReC réunit environ 30 des principaux investigateurs les plus éminents au monde venus du Japon et de l’étranger dans les domaines de l’immunologie, de l’imagerie en temps réel et de la bio-informatique, pour mener des recherches immunologiques innovantes. En mars 2011, un nouveau bâtiment de recherche a été complété sur le campus Suita de l’Université d’Osaka pour fournir des installations de recherche de premier ordre et un environnement international focalisé sur la recherche. Les recherches menées par l’IFReC sont du plus haut niveau et reconnues sur la scène internationale par le biais de communications publiées dans des journaux internationaux majeurs et l’octroi de prix internationaux prestigieux à ses chercheurs.

Chugai est un leader dans le domaine des produits biopharmaceutiques et des produits pharmaceutiques anticorps au Japon. En 2005, la société a réussi à développer Actemra, le premier médicament anticorps élaboré dans le pays. Aujourd’hui, Chugai développe ACE910 (emicizumab) et CIM331 (némolizumab) à l’aide de ses technologies d’ingénierie anticorps exclusives. À l’avenir, Chugai a pour objectif d’utiliser des technologies de molécules de taille moyenne, susceptibles de devenir une autre technologie majeure pour le développement de nouveaux médicaments, pour mettre l’accent sur la recherche et le développement de produits pharmaceutiques de première classe et les meilleurs de leur catégorie.

Cette collaboration globale maintiendra un environnement universitaire permettant aux chercheurs d’IFReC de se focaliser sur une recherche fondamentale émanant de leurs propres idées, dans le but de contribuer en retour les résultats d’une recherche immunologique avancée à la société. En outre, en combinant la recherche mondiale en immunologie de haut niveau d’IFReC et les résultats de recherches innovantes sur les médicaments accumulées par Chugai grâce à ses technologies exclusives, les obstacles entre la recherche fondamentale et la recherche à application clinique seront éliminés. Ceci devrait entraîner la découverte sans précédent de nouveaux médicaments innovants dans le domaine de l’immunologie.

Aux termes de l’accord, Chugai fournira un milliard de yens sur 10 ans moyennant un accès à des informations sur les résultats de projets de recherche fondamentale indépendants à l’IFReC1) et le droit de premier refus pour une recherche conjointe. Un laboratoire de promotion de la collaboration sera également établi à IFReC pour mettre en œuvre une recherche collaborative menant à une application clinique.

L’objectif de l’IFReC et de Chugai est d’avoir cinq à dix projets de recherche conjointe en cours simultanément. La collaboration des deux organisations au plus haut niveau de la recherche et de la technologie dans le monde cherchera à obtenir des résultats significatifs dont bénéficieront la communauté médicale et la santé humaine partout dans le monde.

Source : Chugai Pharmaceutical








MyPharma Editions

Janssen : avis favorable du CHMP pour une utilisation élargie du TREMFYA® dans l’arthrite psoriasique active dans l’UE

Publié le 26 octobre 2020
Janssen : avis favorable du CHMP pour une utilisation élargie du TREMFYA® dans l’arthrite psoriasique active dans l’UE

Janssen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable recommandant l’utilisation élargie du TREMFYA® (guselkumab) pour le traitement des patients adultes atteints d’arthrite psoriasique (AP) active dans l’UE. Actuellement, le guselkumab est autorisé dans l’UE pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère chez les adultes candidats à une thérapie systémique.1

COVID-19 : IAVI, Merck et Serum Institute of India unissent leurs forces pour développer des anticorps monoclonaux

Publié le 26 octobre 2020
COVID-19 : IAVI, Merck et Serum Institute of India unissent leurs forces pour développer des anticorps monoclonaux

IAVI, une organisation de recherche scientifique à but non lucratif, et Serum Institute of India, un chef de file de la fabrication des vaccins et agents biologiques, ont annoncé avoir signé un accord avec le groupe Merck, en vue de développer des anticorps monoclonaux neutralisants (AMN) du SARS-CoV-2 coinventés par IAVI et Scripps Research en tant qu’interventions innovantes pour riposter contre la pandémie de COVID-19.

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents