Edition du 16-01-2021

Immunologie : Effimune et In-Cell-Art collaborent sur une nouvelle approche thérapeutique

Publié le jeudi 11 février 2016

Immunologie : Effimune et In-Cell-Art collaborent pour une nouvelle approche thérapeutiqueLes deux sociétés de biotechnologies nantaises, Effimune et In-Cell-Art, vont collaborer pour mener à bien le projet « EFFICACE » qui vise à développer une stratégie innovante d’immunothérapie du cancer via une nouvelle cible thérapeutique et utilisant une approche de vectorisation intracellulaire synthétique d’ARNm (Acide Ribonucléique messager) codant pour des anticorps monoclonaux validés et vectorisés.

Il s’agit de développer une nouvelle approche visant à la production d’anticorps thérapeutiques directement par l’organisme du patient et non plus, comme c’est le cas actuellement, par injection d’anticorps produits en bioréacteurs (approche dite « classique »). Ce projet de 12 mois va permettre de faire la preuve de concept préclinique et d’amorcer les études cliniques à venir. L’efficacité de cette approche de production des anticorps à l’aide des Nanotaxi® sera comparée à celle de l’approche classique dans des modèles pertinents de cancer.

Chacune des deux start-up bénéficie d’une aide attribuée dans le cadre du Fonds Pays de la Loire Territoires d’Innovation – Programme des Investissements d’Avenir (FTI-PIA), financé à parité par l’Etat et la Région des Pays de la Loire, et mis en oeuvre par Bpifrance. La région des Pays de la Loire est ainsi l’une des 4 régions françaises à expérimenter ce partenariat régional afin de soutenir fortement l’investissement en R&D des PME.

« Cet ambitieux projet a été labellisé par le pôle de compétitivité Atlanpole Biotherapies » explique son Délégué Général, Jean-François Balducchi, qui précise : « Il est en parfaite adéquation avec deux priorités thématiques du pôle : l’Immunobiothérapie et les Technologies innovantes pour les biothérapies, ainsi qu’avec le schéma régional de la recherche et de l’innovation des Pays de la Loire. Nous sommes ravis de voir ainsi collaborer deux entreprises innovantes adhérentes du pôle. Ces deux sociétés nantaises disposent d’un savoir-faire reconnu et complémentaire, Effimune dans le domaine de la régulation immunitaire et In-Cell-Art dans l’expertise du développement de nouvelles générations de vaccins et biothérapies utilisant sa technologie Nanotaxi® ».

L’objectif du projet est de faire produire un anticorps directement par l’organisme grâce à la technologie Nanotaxi® mise au point par la société In-Cell-Art. Cette technologie constitue une alternative crédible et performante aux bioréacteurs pour la production d’anticorps thérapeutiques. Une fois l’anticorps thérapeutique sélectionné, il s’agit d’utiliser la séquence ARN de cet anticorps vectorisé par la technologie Nanotaxi® pour le faire fabriquer directement par l’organisme du patient afin d’obtenir l’activité pharmacologique anti-tumorale désirée.

Permettre à l’organisme de produire ses propres anticorps thérapeutiques présente un double avantage : améliorer l’efficacité potentielle des traitements en oncologie en réduisant fortement le risque d’intolérance, car l’organisme produira les anticorps/médicaments de manière similaire à ses
propres anticorps et entraîner de substantielles économies d’échelle en termes de procédés, de temps, nombre d’injections et de coûts de production, avec un effet positif sur les dépenses de santé publique.

« L’intérêt pour Effimune est de diversifier nos produits et de disposer, à terme, d’un nouveau produitanticorps à injecter » se félicite Bernard Vanhove, DG d’Effimune qui précise : « Il s’agit de prendre un tournant avec une nouvelle approche thérapeutique d’anticorps. L’ARN messager sera le produit à injecter chez le patient ce qui permettra de diminuer les coûts de production avec une approche qui sera peut-être encore plus efficace. »

« In-Cell-Art, par sa technologie Nanotaxi®, lève le verrou technologique de la délivrance intracellulaire des acides nucléiques pour permettre enfin leur utilisation comme principe actif pour le développement de vaccins et biotherapeutics» affirme Bruno Pitard, CEO d’In-Cell-Art qui explique : « Nous sommes ravis, dans ce projet, d’explorer notre technologie pour la production d’un anticorps impliqué dans la réponse immune des cancers et d’évaluer en plus la synergie potentielle avec notre vaccin HEPAVAC en cours de développement préclinique et clinique contre l’Hépatocarcinome cellulaire. »

Source : Effimune /In-Cell-Art








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents