Edition du 17-01-2022

Industrie pharmaceutique : le Leem et des partenaires sociaux signent un accord de branche en faveur de l’emploi des jeunes

Publié le mardi 20 juillet 2021

Industrie pharmaceutique : le Leem et des partenaires sociaux signent un accord de branche en faveur de l'emploi des jeunesDans le contexte de crise sanitaire sans précédent que nous connaissons depuis 18 mois, les jeunes sont rapidement apparus parmi les plus exposés à ses conséquences sur l’emploi. Conscients de l’enjeu sociétal de l’emploi des jeunes, le Leem et les partenaires sociaux de la branche sont parvenus à un accord pour améliorer l’attractivité du secteur, accroitre l’intégration et la formation en milieu professionnel des jeunes. Objectif : les intégrer durablement dans la filière.

L’accord signé le 1er juillet dernier par le Leem et 5 des 6 organisations syndicales de salariés représentatives (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO, UNSA) couvre toutes les étapes du parcours des jeunes, dans sa réflexion professionnelle : information sur les métiers, orientation, formation initiale et conditions de pratique professionnelle en entreprise, insertion dans l’emploi… Cet accord renforce les mesures déjà mises en place dans les accords de branche signés en 2011 et 2016, il s’inscrit également dans le contexte des engagements du gouvernement envers les jeunes et l’emploi avec le programme « 1 jeune, 1 solution », intégré dans le premier volet du plan de relance détaillé en juillet 2020.

Dans ce nouvel accord, plusieurs engagements forts de la branche concernent l’alternance et les stages :

. Révision à la hausse des rémunérations minimales des apprentis et des gratifications des stagiaires
. Renforcement de l’accompagnement des apprentis et des stagiaires par un salarié au cours de leur activité professionnelle (tutorat renforcé, dispositif de mentorat…)
.  Objectif de 8 000 alternants formés par an dès 2024.

En outre, cet accord prévoit des mesures spécifiques en faveur de l’emploi des jeunes les plus fragilisés : les talents issus des quartiers prioritaires de la ville, des zones de revitalisation rurales ou en situation de handicap sont en particulier ciblés.

« Avec la signature de cet accord de branche ambitieux, les entreprises du médicament s’engagent pleinement dans l’effort national de relance, notamment sur la question majeure de l’emploi des jeunes », analyse Frédéric Collet, Président du Leem. « Ces engagements de nos entreprises constituent une forme de réponse aux annonces importantes du Conseil stratégique des industries de santé (CSIS) du 29 juin dernier qui ont démontré le caractère stratégique des industries de santé pour la relance et l’emploi en France. »

Répondre à une nécessité pour les entreprises de la branche à travers un engagement sociétal

L’enjeu de cet accord pour les entreprises du médicament dépasse toutefois le seul enjeu sociétal. Il est tout simplement nécessaire d’une part pour que toutes les tranches d’âge soient représentées parmi les salariés du secteur, et d’autre part pour diversifier les recrutements.

« L’investissement dans les compétences des jeunes est vital pour notre industrie : l’âge moyen des salariés dépasse aujourd’hui 44 ans et continue de progresser chaque année. Dans cet accord, la branche agit sur toutes les étapes qui mènent chaque jeune vers l’emploi. Les entreprises du médicament y prennent un engagement fort en matière d’alternance ; 8 000 alternants représenteraient 6,4 % des effectifs salariés de la branche, bien au-delà du seuil légal de 5 %. Il a également pour vocation d’élargir les recrutements de nos entreprises, en s’ouvrant davantage à de nouveaux publics et en s’investissant davantage dans le parcours des jeunes par des dispositifs comme l’alternance, le mentorat, … », conclut Michaël Danon, Président de la Commission emploi, compétences, empreinte territoriale du Leem.

Source : Leem








MyPharma Editions

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Abivax reçoit l’avis scientifique de l’EMA soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 14 janvier 2022
Abivax reçoit l'avis scientifique de l'EMA soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires et le cancer, a annoncé que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré son avis scientifique soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), visant par la suite à l’obtention potentielle d’une autorisation de mise sur le marché et à la commercialisation d’ABX464.

Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a déclaré que son partenaire sous licence, Allogene Therapeutics, Inc., a annoncé la levée de l’avis de suspension par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de ses essais cliniques.

Takeda en passe d’acquérir Adaptate Biotherapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Takeda en passe d'acquérir Adaptate Biotherapeutics

Takeda a annoncé l’exercice de son option d’acquisition d’Adaptate Biotherapeutics, une société britannique orientée sur le développement de thérapies à base d’anticorps pour la modulation des cellules T delta 1 (Vδ1) gamma delta (γδ) variables. Grâce à cette acquisition, Takeda obtiendra la plateforme d’engageurs de cellules T γδ à base d’anticorps d’Adaptate, notamment les programmes précliniques de candidats et de découverte en cours de développement.

NovAliX acquiert le site Sanofi de Strasbourg et crée le Campus de Recherche Guy Ourisson

Publié le 10 janvier 2022
NovAliX acquiert le site Sanofi de Strasbourg et crée le Campus de Recherche Guy Ourisson

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche préclinique, vient d’annoncer la première étape d’un projet de développement qui lui permettra d’offrir à ses clients un portefeuille enrichi de capacités nouvelles en biologie et en pharmacologie dans un environnement de grande qualité.

Intelligence artificielle : Exscientia et Sanofi vont collaborer pour développer un portefeuille de médicaments de précision

Publié le 7 janvier 2022
Intelligence artificielle : Exscientia et Sanofi vont collaborer pour développer un portefeuille de médicaments de précision

Sanofi et Exscientia ont annoncé la conclusion d’un accord de licence et de collaboration de recherche novateur en vue du développement de jusqu’à 15 nouvelles petites molécules candidates en oncologie et immunologie, à l’aide de la plateforme d’intelligence artificielle (IA) entièrement intégrée d’Exscientia utilisant des échantillons biologiques de patients.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents