Edition du 20-10-2021

Ingénierie des génomes : partenariat entre Cellectis et Stemgent

Publié le vendredi 8 mars 2013

Ingénierie des génomes : partenariat entre Cellectis et StemgentCellectis bioresearch, filiale commerciale du groupe Cellectis, le spécialiste de l’ingénierie des génomes, a annoncé son partenariat avec Stemgent pour fournir des services de recherche, associant la technologie de reprogrammation d’ARNm (1) à l’ingénierie des génomes.

Ce partenariat associe l’expertise de Cellectis bioresearch en matière d’ingénierie des génomes à celle de Stemgent en matière de reprogrammation cellulaire. La technologie de reprogrammation (par ARNm) dont Stemgent est propriétaire, permet de générer, sans utilisation de vecteurs viraux ni intégration d’ADN, des cellules souches pluripotentes induites (iPS), cliniquement pertinentes, qui peuvent être utilisées en médecine régénératrice, pour la découverte de médicaments ou la recherche fondamentale. Cette technologie permet de s’affranchir des méthodes traditionnelles de reprogrammation qui peuvent conduire à l’intégration de matériel génétique indésirable dans le génome hôte et être ainsi préjudiciables à la fonction de la cellule reprogrammée.

L’ingénierie génomique ciblée est une technologie puissante qui peut être utilisée pour comprendre l’origine génétique de maladies ou encore évaluer des candidats-médicaments par le biais de tests cellulaires. TALEN™, la technologie d’ingénierie des génomes de Cellectis bioresearch, permet l’introduction ciblée de mutations génétiques spécifiques pour mimer une maladie ainsi que des gènes rapporteurs avec des marqueurs fluorescents et luminescents pour évaluer l’efficacité, la spécificité et la toxicité de candidats-médicaments. Ensemble, ces deux technologies puissantes ouvrent la voie à des applications cliniques prometteuses dans le domaine de la médecine régénératrice.

« La collaboration entre Stemgent et Cellectis s’inscrit dans notre mission, en permettant aux scientifiques du monde entier de générer, grâce à nos outils, des cellules iPS génétiquement modifiées pour un usage en recherche et en médecine régénératrice. », a affirmé André Choulika, Président-Directeur général du Groupe Cellectis.

« L’évaluation de la toxicité est un élément important du développement de médicaments, notamment au stade précoce », a indiqué Ian Ratcliffe, Président-Directeur général de Stemgent. « Les chercheurs qui testent des médicaments sont souvent confrontés à l’inadéquation des modèles actuels. Grâce à ce partenariat et à nos technologies complémentaires, on peut introduire des mutations dans les cellules souches reprogrammées et, en aval, les différencier vers des tissus ou des types cellulaires. Les chercheurs peuvent les utiliser pour évaluer comment les mutations, connues ou inconnues, altèrent la biologie des cellules lorsqu’elles sont exposées à des médicaments. »

1 L’ARNm, ou ARN messager, est une copie de l’ADN utilisée comme intermédiaire par les cellules dans la synthèse des protéines.

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Publié le 20 octobre 2021
Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé le lancement de TeloSizer® Triathlon, un programme offrant aux chercheurs académiques un accès privilégié à ses nouveaux services TeloSizer®.

Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d’innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Publié le 20 octobre 2021
Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d'innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Lys Therapeutics, société de biotechnologie française développant des thérapies innovantes contre les maladies neurologiques vient d’annoncer avoir reçu une subvention de 600 000 euros en tant que Lauréat et Grand Prix du Concours d’innovation i-Lab pour son candidat-médicament Glunozumab®.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents