Edition du 24-10-2020

Ingénierie des génomes : partenariat entre Cellectis et Stemgent

Publié le vendredi 8 mars 2013

Ingénierie des génomes : partenariat entre Cellectis et StemgentCellectis bioresearch, filiale commerciale du groupe Cellectis, le spécialiste de l’ingénierie des génomes, a annoncé son partenariat avec Stemgent pour fournir des services de recherche, associant la technologie de reprogrammation d’ARNm (1) à l’ingénierie des génomes.

Ce partenariat associe l’expertise de Cellectis bioresearch en matière d’ingénierie des génomes à celle de Stemgent en matière de reprogrammation cellulaire. La technologie de reprogrammation (par ARNm) dont Stemgent est propriétaire, permet de générer, sans utilisation de vecteurs viraux ni intégration d’ADN, des cellules souches pluripotentes induites (iPS), cliniquement pertinentes, qui peuvent être utilisées en médecine régénératrice, pour la découverte de médicaments ou la recherche fondamentale. Cette technologie permet de s’affranchir des méthodes traditionnelles de reprogrammation qui peuvent conduire à l’intégration de matériel génétique indésirable dans le génome hôte et être ainsi préjudiciables à la fonction de la cellule reprogrammée.

L’ingénierie génomique ciblée est une technologie puissante qui peut être utilisée pour comprendre l’origine génétique de maladies ou encore évaluer des candidats-médicaments par le biais de tests cellulaires. TALEN™, la technologie d’ingénierie des génomes de Cellectis bioresearch, permet l’introduction ciblée de mutations génétiques spécifiques pour mimer une maladie ainsi que des gènes rapporteurs avec des marqueurs fluorescents et luminescents pour évaluer l’efficacité, la spécificité et la toxicité de candidats-médicaments. Ensemble, ces deux technologies puissantes ouvrent la voie à des applications cliniques prometteuses dans le domaine de la médecine régénératrice.

« La collaboration entre Stemgent et Cellectis s’inscrit dans notre mission, en permettant aux scientifiques du monde entier de générer, grâce à nos outils, des cellules iPS génétiquement modifiées pour un usage en recherche et en médecine régénératrice. », a affirmé André Choulika, Président-Directeur général du Groupe Cellectis.

« L’évaluation de la toxicité est un élément important du développement de médicaments, notamment au stade précoce », a indiqué Ian Ratcliffe, Président-Directeur général de Stemgent. « Les chercheurs qui testent des médicaments sont souvent confrontés à l’inadéquation des modèles actuels. Grâce à ce partenariat et à nos technologies complémentaires, on peut introduire des mutations dans les cellules souches reprogrammées et, en aval, les différencier vers des tissus ou des types cellulaires. Les chercheurs peuvent les utiliser pour évaluer comment les mutations, connues ou inconnues, altèrent la biologie des cellules lorsqu’elles sont exposées à des médicaments. »

1 L’ARNm, ou ARN messager, est une copie de l’ADN utilisée comme intermédiaire par les cellules dans la synthèse des protéines.

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents