Edition du 26-01-2020

Innate Pharma : de nouvelles données précliniques sur lirilumab présentées au congrès annuel de l’ASH

Publié le mardi 9 décembre 2014

Innate Pharma, la société marseillaise qui développe des anticorps thérapeutiques innovants contre le cancer et les maladies inflammatoires, a annoncé mardi que de nouvelles données précliniques sur lirilumab, un anticorps anti-KIR « first-in-class », ont été présentées au 56ème congrès annuel de l’ASH (American Society of Hematology) à San Francisco. Ces données portent sur la combinaison de lirilumab et elotuzumab.

Elotuzumab est un anticorps ciblant CS1 (connu aussi sous le nom SLAMF7 [1]) présent à la surface des cellules de myélome multiple (MM). En recrutant les cellules Natural Killer (NK), elotuzumab peut déclencher la lyse des cellules tumorales par ces dernières, un mécanisme appelé ADCC (antibody dependant cell cytotoxicity). L’ADCC est inhibé par les récepteurs inhibiteurs KIR présents sur les cellules NK. Combiner lirilumab, un anticorps anti-KIR, et elotuzumab présente donc un rationnel scientifique fort. Les deux posters présentés montrent que lirilumab améliore l’activité d’elotuzumab in vitro et in vivo. Ces données soutiennent le rationnel de l’essai clinique de Phase I conduit actuellement par Bristol-Myers Squibb dans le MM combinant ces deux agents thérapeutiques.

« Lirilumab renforce l’efficacité anti-tumorale d’elotuzumab »

Dans un modèle in vitro de lignées cellulaires de MM, l’activation de cellules NK de donneurs sains a été significativement améliorée par lirilumab et elotuzumab respectivement et plus encore par la combinaison des deux anticorps. L’effet combinatoire le plus important a été observé en réponse à des cellules de MM montrant une faible expression de CS1. Ces données suggèrent que lirilumab pourrait augmenter l’efficacité thérapeutique d’elotuzumab.

Dans des modèles murins double-transgéniques de MM traités à haut volume tumoral, la combinaison de lirilumab et elotuzumab a résulté en un effet anti-tumoral significativement supérieur et une amélioration de la survie par rapport à chacun des anticorps.

En conclusion, le blocage de KIR par lirilumab a augmenté l’ADCC d’elotuzumab in vitro et son activité anti-tumorale in vivo.

« Effets de l’IL-21, du blocage du récepteur inhibiteur KIR et de l’effet agoniste de CD137 sur l’activité non clinique d’elotuzumab »

La capacité de l’interleukine-21 (IL-21 [2]), d’un anticorps agoniste anti-CD137 et d’un anticorps inhibiteur anti-KIR, lirilumab, à augmenter l’activité in vitro et in vivo d’elotuzumab a été examinée. Bien que l’IL-21 ait augmenté l’ADCC d’elotuzumab in vitro, l’amélioration de l’activité d’elotuzumab dans un modèle murin a été faible ou inexistante.

L’anti-CD137 a montré une amélioration minimale de l’ADCC d’elotuzumab in vitro mais a démontré une synergie in vivo et conduit à une forte activité anti-tumorale dans un modèle murin de xénogreffe. Enfin, lirilumab a démontré une augmentation de l’ADCC d’elotuzumab in vitro et une synergie in vivo et conduit à une forte activité anti-tumorale dans un modèle murin transgénique immunodéficient.

Les posters sont disponibles sur le site web d’Innate Pharma dans la section « Produits en développement

[1] SLAMF7 pour « signaling lymphocyte activation molecule family member 7 ».
[2] Une cytokine stimulant globalement le système immunitaire.

Source: Innate Pharma








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents