Edition du 06-07-2022

Inotrem : son étude de Phase IIa dans la COVID-19 déclarée « priorité nationale de recherche » par le Comité de pilotage des essais thérapeutiques du gouvernement français

Publié le mercredi 30 décembre 2020

Inotrem : son étude de Phase IIa dans la COVID-19 déclarée « priorité nationale de recherche » par le Comité de pilotage des essais thérapeutiques du gouvernement françaisInotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’immunothérapies qui ciblent la voie TREM-1, a annoncé que l’étude en cours de Phase IIa visant évaluer son candidat-médicament, nangibotide, chez les patients atteints de formes sévères de la COVID-19 a reçu le label de « priorité nationale de recherche » par le Comité ad hoc de pilotage national des essais thérapeutiques et autres recherches (CAPNET).

Dans un contexte marqué par un élan de recherche sur la COVID-19 et une multiplicité d’études lancées, ce comité de pilotage a été créé par le gouvernement afin de prioriser et accélérer les études à fort potentiel. Le label de « priorité nationale de recherche », délivré par le CAPNET sur la base d’évaluations réalisées par le conseil scientifique du consortium REACTing, permet d’accélérer le recrutement des patients dans les études cliniques, de déclencher des procédures accélérées d’évaluation des dossiers d’autorisation réglementaires par les CPP (Comité de Protection des Personnes) et l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) et de permettre aux centres de recherche qui participent à ces essais de mieux valoriser leur participation active.

L’étude de Phase IIa d’Inotrem qui se déroule en France, en Belgique et aux Etats Unis permettra d’évaluer la sécurité, la tolérance et les signes d’efficacité potentielle de nangibotide, le principal candidat-médicament de la société, chez les patients gravement atteints par la COVID-19. Cette étude de Phase IIa intervient dans le prolongement d’une étude préliminaire conduite par le Pr. Sébastien Gibot au CHRU de Nancy, qui a constaté une surexpression de la voie TREM-1 chez les malades sévères COVID-19. TREM-1 est un récepteur exprimé par des cellules de l’immunité innée et endothéliales qui amplifie et maintient la réponse inflammatoire. Sur la base d’une étude intermédiaire, un Data Monitoring Committee (DMC) indépendant a recommandé le 21 décembre dernier la continuation de l’étude de Phase IIa dont les premiers résultats sont attendus au début du deuxième trimestre 2021.

Jean-Jacques Garaud, Président d’Inotrem, déclare : « L’obtention du label de priorité nationale de recherche est une reconnaissance à la fois du travail que nous avons accompli jusqu’à présent pour contribuer à l’effort collectif de lutte contre la COVID-19 et du potentiel de notre candidat-médicament, nangibotide, pour soigner les patients atteints de formes sévères de la COVID-19 hospitalisés en unités de soins intensifs. Avec nos partenaires, le CHRU de Nancy et le CHU de Limoges, nous avons pu démarrer cette étude dans des délais particulièrement rapides grâce à la mobilisation autorités de santé et le financement de Bpifrance. Ce label gouvernemental va nous permettre d’accélérer cette étude afin d’évaluer rapidement le potentiel de ce traitement dans les formes sévères de la COVID-19 ».

Pr. Sébastien Gibot, Investigateur principal, poursuit : « Nous sommes ravis de cette décision qui va nous permettre d’accélérer le recrutement des patients en France ; nous prévoyions d’inclure au total 60 patients. Les résultats que nous attendons pour le début du deuxième trimestre 2021 serviront à évaluer la sécurité, la tolérance et les signes d’efficacité potentielle de nangibotide chez les patients gravement atteints par la COVID-19. Des études cliniques antérieures ont démontré la sécurité et la tolérance de nangibotide chez les patients atteints de choc septique, qui présentent aussi des réactions inflammatoires systémiques ».

Parallèlement, Inotrem conduit une étude de Phase IIb (ASTONISH) sur nangibotide pour traiter les patients atteints de choc septique dans six pays européens et aux Etats Unis. Des études cliniques antérieures dans le choc septique ont démontré la sécurité et la tolérance de nangibotide et ont montré des signes d’efficacité clinique pertinente. Des modèles pré-cliniques ont mis en évidence que nangibotide permettait de moduler l’amplification de la réponse immunitaire liée à l’activation de la voie TREM-1 et était capable de restaurer une réponse inflammatoire et vasculaire appropriées, permettant ainsi d’accroître le taux de survie dans les modèles de chocs septiques.

Source et visuel : Inotrem








MyPharma Editions

Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Publié le 5 juillet 2022
Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Les laboratoires Mayoly Spindler viennent d’annoncer la signature du contrat d’acquisition du groupe Pharm Nature, entreprise bretonne spécialisée dans la conception et la commercialisation de compléments alimentaires haut de gamme à base de plantes et d’ingrédients naturels. À travers cette opération, Mayoly Spindler poursuit son développement dans le secteur des compléments alimentaires avec l’ambition de devenir un des leaders du marché européen.

Juvisé Pharmaceuticals réalise avec succès un refinancement de 400M€ suite à l’acquisition des droits mondiaux de Pylera®

Publié le 5 juillet 2022

Le laboratoire pharmaceutique français, Juvisé Pharmaceuticals, est récemment parvenu à un accord avec AbbVie pour l’acquisition des droits commerciaux mondiaux de Pylera®, une trithérapie indiquée dans l’éradication d’Helicobacter pylori, responsable d’infections gastro-intestinales. Les détails de cette transaction restent non divulgués.

Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 5 juillet 2022
Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui la publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans le traitement de l’adrénoleucodystrophie (ALD) liée au chromosome X.

Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

Publié le 4 juillet 2022
Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

L’Institut Curie, premier centre français de lutte contre le cancer, associant un centre menant une recherche interdisciplinaire tant fondamentale qu’appliquée en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe, a annoné la signature d’un accord-cadre stratégique pour une durée de 5 ans avec Janssen-Cilag, une des sociétés pharmaceutiques du groupe Johnson & Johnson.

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Publié le 4 juillet 2022
Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Sanofi Global Health a annoncé le lancement d’Impact®, une nouvelle marque de médicaments de référence produits par Sanofi qui seront distribués sans aucun profit aux populations à risque des pays les plus pauvres de la planète. La marque Impact® qui englobe, entre autres, l’insuline, le glibenclamide et l’oxaliplatine, permettra d’assurer la distribution de 30 médicaments de Sanofi dans 40 pays à faible revenu.

ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d’administration

Publié le 4 juillet 2022
ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d'administration

ADC Therapeutics vient d’annoncer la nomination du spécialiste du développement de médicaments oncologiques Jean-Pierre Bizzari, MD, à son CA. Par ailleurs, Ameet Mallik, nommé au poste de PDG de la société en mai 2022, rejoindra également le CA.

Drépanocytose : l’Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d’édition du génome

Publié le 4 juillet 2022
Drépanocytose : l'Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d'édition du génome

L’institut hospitalo-universitaire Imagine (Inserm, AP-HP, Université Paris Cité), également labellisé Institut Carnot, va coordonner un projet financé par Horizon Europe, le programme cadre de financement de la recherche et de l’innovation de l’Union européenne pour la période 2021-2027.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents