Edition du 21-04-2021

Inotrem : son étude de Phase IIa dans la COVID-19 déclarée « priorité nationale de recherche » par le Comité de pilotage des essais thérapeutiques du gouvernement français

Publié le mercredi 30 décembre 2020

Inotrem : son étude de Phase IIa dans la COVID-19 déclarée « priorité nationale de recherche » par le Comité de pilotage des essais thérapeutiques du gouvernement françaisInotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’immunothérapies qui ciblent la voie TREM-1, a annoncé que l’étude en cours de Phase IIa visant évaluer son candidat-médicament, nangibotide, chez les patients atteints de formes sévères de la COVID-19 a reçu le label de « priorité nationale de recherche » par le Comité ad hoc de pilotage national des essais thérapeutiques et autres recherches (CAPNET).

Dans un contexte marqué par un élan de recherche sur la COVID-19 et une multiplicité d’études lancées, ce comité de pilotage a été créé par le gouvernement afin de prioriser et accélérer les études à fort potentiel. Le label de « priorité nationale de recherche », délivré par le CAPNET sur la base d’évaluations réalisées par le conseil scientifique du consortium REACTing, permet d’accélérer le recrutement des patients dans les études cliniques, de déclencher des procédures accélérées d’évaluation des dossiers d’autorisation réglementaires par les CPP (Comité de Protection des Personnes) et l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) et de permettre aux centres de recherche qui participent à ces essais de mieux valoriser leur participation active.

L’étude de Phase IIa d’Inotrem qui se déroule en France, en Belgique et aux Etats Unis permettra d’évaluer la sécurité, la tolérance et les signes d’efficacité potentielle de nangibotide, le principal candidat-médicament de la société, chez les patients gravement atteints par la COVID-19. Cette étude de Phase IIa intervient dans le prolongement d’une étude préliminaire conduite par le Pr. Sébastien Gibot au CHRU de Nancy, qui a constaté une surexpression de la voie TREM-1 chez les malades sévères COVID-19. TREM-1 est un récepteur exprimé par des cellules de l’immunité innée et endothéliales qui amplifie et maintient la réponse inflammatoire. Sur la base d’une étude intermédiaire, un Data Monitoring Committee (DMC) indépendant a recommandé le 21 décembre dernier la continuation de l’étude de Phase IIa dont les premiers résultats sont attendus au début du deuxième trimestre 2021.

Jean-Jacques Garaud, Président d’Inotrem, déclare : « L’obtention du label de priorité nationale de recherche est une reconnaissance à la fois du travail que nous avons accompli jusqu’à présent pour contribuer à l’effort collectif de lutte contre la COVID-19 et du potentiel de notre candidat-médicament, nangibotide, pour soigner les patients atteints de formes sévères de la COVID-19 hospitalisés en unités de soins intensifs. Avec nos partenaires, le CHRU de Nancy et le CHU de Limoges, nous avons pu démarrer cette étude dans des délais particulièrement rapides grâce à la mobilisation autorités de santé et le financement de Bpifrance. Ce label gouvernemental va nous permettre d’accélérer cette étude afin d’évaluer rapidement le potentiel de ce traitement dans les formes sévères de la COVID-19 ».

Pr. Sébastien Gibot, Investigateur principal, poursuit : « Nous sommes ravis de cette décision qui va nous permettre d’accélérer le recrutement des patients en France ; nous prévoyions d’inclure au total 60 patients. Les résultats que nous attendons pour le début du deuxième trimestre 2021 serviront à évaluer la sécurité, la tolérance et les signes d’efficacité potentielle de nangibotide chez les patients gravement atteints par la COVID-19. Des études cliniques antérieures ont démontré la sécurité et la tolérance de nangibotide chez les patients atteints de choc septique, qui présentent aussi des réactions inflammatoires systémiques ».

Parallèlement, Inotrem conduit une étude de Phase IIb (ASTONISH) sur nangibotide pour traiter les patients atteints de choc septique dans six pays européens et aux Etats Unis. Des études cliniques antérieures dans le choc septique ont démontré la sécurité et la tolérance de nangibotide et ont montré des signes d’efficacité clinique pertinente. Des modèles pré-cliniques ont mis en évidence que nangibotide permettait de moduler l’amplification de la réponse immunitaire liée à l’activation de la voie TREM-1 et était capable de restaurer une réponse inflammatoire et vasculaire appropriées, permettant ainsi d’accroître le taux de survie dans les modèles de chocs septiques.

Source et visuel : Inotrem








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents