Edition du 20-01-2021

Accueil » Industrie » Produits

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le vendredi 3 juillet 2020

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-UnisSanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

Les tendances positives mineures que l’analyse primaire pré-spécifiée des données avaient permis d’observer (concernant des patients dans un état critique traités par Kevzara 400 mg, qui étaient sous ventilation mécanique à leur inclusion dans l’étude) n’ont pas atteint le seuil de signification statistique et ont été contrebalancées par des tendances négatives dans le sous-groupe de patients dans un état critique qui n’étaient pas sous ventilation mécanique lors de leur inclusion dans l’étude1. Dans le groupe pris en compte dans l’analyse primaire, respectivement 80 % des patients traités par Kevzara et 77 % des patients traités par placebo ont présenté des événements indésirables. Les événements indésirables graves observés chez au moins 3 % des patients et plus fréquemment chez les patients traités par Kevzara ont été les suivants : syndrome de défaillance multiviscérale (6 % pour Kevzara, 5 % pour le placebo) et hypotension artérielle (4 % pour Kevzara, 3 % pour le placebo).

Compte tenu de ces résultats, l’essai mené aux États-Unis a été arrêté, y compris dans une seconde cohorte de patients traités par une dose plus élevé de Kevzara (800 mg). Des résultats détaillés seront soumis à une publication scientifique avec comité de lecture dans le courant de l’année.

Le groupe sur lequel a porté l’analyse primaire incluait 194 patients présentant une forme critique de Covid-19 qui étaient sous ventilation mécanique au moment de leur inclusion dans l’étude. Le critère d’évaluation principal correspondait au pourcentage de patients ayant obtenu une variation d’au moins un point de leur score initial sur une échelle de 7 points correspondant aux résultats suivants : 1) décès ; 2) hospitalisation avec ventilation mécanique invasive ou oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO) ; 3) hospitalisation avec ventilation mécanique non-invasive ou oxygénation haut débit ; 4) hospitalisation avec supplémentation en oxygène ; 5) hospitalisation sans supplémentation en oxygène – nécessitant des soins médicaux continus (liés au COVID-19 ou autres) ; 6) hospitalisation sans supplémentation en oxygène – n’ayant plus besoin de soins médicaux continus ; 7) sortie de l’hôpital. Une seconde cohorte de patients, dont le recrutement a été partiellement effectué (n=27), a cherché à comparer Kevzara 800 mg à un placebo.

L’essai consacré à Kevzara a été motivé par une petite étude (n=21) à un groupe de traitement, menée en Chine (Xu et al) chez des patients hospitalisés présentant une forme sévère de Covid-19, ainsi que de la fièvre et des concentrations élevées d’IL-6, dont les résultats ont donné à penser que l’inhibition de la voie IL-6 par tocilizumab (un inhibiteur IL-6) avait permis de réduire rapidement la fièvre, d’améliorer l’oxygénation et de mettre fin à l’hospitalisation. L’essai de phase III de Kevzara avait pour but d’évaluer cette hypothèse dans le cadre d’une étude de grande ampleur contrôlée par placebo. Celle-ci a été partiellement financée par le Bureau du Secrétaire adjoint à la préparation et la réponse du ministère de la Santé et des Services sociaux du gouvernement fédéral, ainsi que par la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) (no OT : HHSO100201700020C).

Un essai distinct, piloté par Sanofi et reposant sur un schéma posologique différent, est actuellement mené en dehors des États-Unis auprès de patients hospitalisés pour une forme sévère et critique de Covid-19. L’essai mené par Regeneron aux États-Unis et celui mené par Sanofi en dehors des États-Unis est encadré par le même Comité indépendant chargé du suivi des données. Celui-ci a recommandé la poursuite de l’essai mené en dehors des États-Unis. Sanofi et Regeneron prévoient de rendre compte des résultats au troisième trimestre de 2020.

[1] Les critères d’évaluation qui affichaient des tendances positives chez les patients sous ventilation mécanique à l’inclusion dans l’étude et qui ont été contrebalancés par des tendances négatives chez les patients qui n’étaient pas sous ventilation mécanique à l’inclusion dans l’étude étaient les suivants : la proportion de patient dont le score s’est amélioré d’un point au jour 22 (critère d’évaluation principal pour les patients du groupe sous ventilation mécanique), la proportion de patients décédés au jour 29 et la proportion de patients qui étaient rétablis au jour 22.

Source et visuel : Sanofi








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents