Edition du 12-05-2021

Inventiva lève 35,5 millions d’euros auprès d’investisseurs européens et américains

Publié le vendredi 13 avril 2018

Inventiva lève 35,5 millions d'euros auprès d'investisseurs européens et américainsInventiva, biotech spécialisée dans le développement de traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé vendredi le succès de son émission de 5 572 500 actions ordinaires nouvelles avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires pour un produit brut total d’environ 35,5 millions d’euros dans le cadre d’un placement privé.

Dans un communiqué, la société indique que le produit net de cette opération servira à hauteur de 16 millions d’euros afin d’assurer la poursuite du développement clinique du lanifibranor et en particulier pour mener les travaux préparatoires de la Phase III dans le traitement de la NASH ainsi que pour les futurs développements cliniques dans le traitement de la SSc.

Douze millions d’euros seront utilisés afin d’assurer la poursuite du développement clinique de l’odiparcil et en particulier pour le lancement de la Phase Ib chez les enfants souffrant de la MPS VI ;  pour assurer le développement du « package » clinique dans les MPS I, II, IVa et VII et pour mener les travaux préparatoires de la Phase III dans le traitement des MPS I, II, IVa, VI et VII.

Enfin, 3,5 millions d’euros seront alloués à la poursuite du développement des différents programmes de recherche en cours; et le solde des fonds levés non affecté à ces opérations serait affecté aux besoins généraux de la société.

Inventiva indique que le produit net de l’émission devrait lui permettre de financer ses activités sur la base des programmes déjà engagés jusqu’à mi-2020.

Les principales étapes à venir comprennent :

. Les résultats de l’étude de cancérogénicité sur 2 ans du lanifibranor, attendus d’ici la fin du deuxième trimestre 2018 ;
. Les résultats de l’étude de la phase IIb SSc du lanifibranor, attendus début 2019 et les résultats de l’étude de la phase IIb NASH, attendus dans la seconde moitié de 2019 ;
et Odiparcil : les résultats de l’étude de la phase IIa MPS VI, attendus dans la première moitié de 2019 et les résultats de l’étude chez les enfants de la phase Ib souffrant de la MPS VI, attendus en 2019.

Source : Inventiva








MyPharma Editions

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents