Edition du 27-02-2021

Inventiva : publication d’un article sur le rôle des PPAR dans le traitement de la NASH dans « Nature Review Gastroenterology & Hepatology »

Publié le mardi 3 novembre 2020

Inventiva : publication d'un article sur le rôle des PPAR dans le traitement de la NASH dans « Nature Review Gastroenterology & Hepatology »Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé la publication d’un article scientifique sur le rôle des récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes (PPAR) dans le traitement de la NASH par la revue médicale évaluée par des pairs « Nature Review Gastroenterology & Hepatology ».

Intitulé « Non-alcoholic steatohepatitis: the role of peroxisome proliferator-activated receptors » l’article a été publié en coordination avec l’initiative panNASH™. Cet article revient sur la littérature actuelle de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD), décrit le rôle des PPAR dans la NASH ainsi que dans les maladies métaboliques associées, et résume les données précliniques et cliniques sur l’utilisation des agonistes PPAR.

La NAFLD est une maladie multi-systémique avec des complications extra-hépatiques, dont le développement du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires. Comme le souligne l’article, les patients atteints de la NAFLD ont tendance à développer de nombreuses manifestations du syndrome métabolique : obésité abdominale, dyslipidémie athérogène, hypertension, et tolérance au glucose et résistance à l’insuline anormales. Par ailleurs, lors de la progression de la NAFLD vers la NASH, les patients développent également une inflammation du foie et souvent une fibrose.

Selon l’article, les PPAR sont des régulateurs clés de nombreuses voies affectées négativement par la maladie, ce qui en font des cibles thérapeutiques prometteuses pour le traitement de la NASH. L’article décrit les PPAR comme ayant des effets bénéfiques sur le foie, améliorant diverses manifestations du syndrome métabolique et réduisant le risque de développer des maladies extra-hépatiques associées telles que le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires.

Evoquant également les effets secondaires bien identifiés des PPAR comme la prise de poids excessive et la rétention d’eau, l’article explique que ces derniers peuvent être contrôlés par l’utilisation de biomarqueurs et disparaissent après l’arrêt du traitement.

Jean-Louis Junien, Président du Conseil Scientifique d’Inventiva, a commenté : « Cet article scientifique illustre clairement que, malgré des études précédentes démontrant une efficacité limitée des ‘single’ PPAR, les études cliniques en cours suggèrent un potentiel thérapeutique plus large notamment des agonistes pan-PPAR pour traiter la maladie multi-systémique qu’est la NASH. Cela peut notamment être attribué à leur capacité à cibler différents mécanismes interdépendants dans la physiopathologie de la NASH. Lanifibranor, le principal candidat médicament d’Inventiva et seul agoniste pan-PPAR en développement pour le traitement de la NASH à ce jour, est ainsi idéalement positionné dans ce domaine, comme le montrent les résultats récents de l’étude clinique de Phase IIb NATIVE de la Société. »

Détails de la publication

Titre de l’article scientifique :
« Non-alcoholic steatohepatitis: the role of peroxisome proliferator-activated receptors »
Date de publication :
22 octobre 2020
Auteurs :
Sven Francque1, Gyongyi Szabo2, Manal F. Abdelmalek3, Christopher D. Byrne4, Kenneth Cusi5, Jean-François Dufour6, Michael Roden7, Frank Sacks8 et Frank Tacke9
Lien vers l’article :
https://www.nature.com/articles/s41575-020-00366-5

____________________________________

1 Sven Francque : Department of Gastroenterology and Hepatology, Antwerp University Hospital, Antwerp, Belgium.
2 Gyongyi Szabo : Beth Israel Deaconess Medical Center, Harvard Medical School, Boston, MA, USA.
3 Manal F. Abdelmalek : Division of Gastroenterology and Hepatology, Department of Medicine, Duke University Health System, Durham, NC, USA.
4 Christopher D. Byrne : Nutrition & Metabolism, Human Development & Health, Faculty of Medicine, University Hospital Southampton, Southampton, UK.
5 Kenneth Cusi : Division of Endocrinology, Diabetes and Metabolism, University of Florida, Gainesville, FL, USA.
6 Jean-François Dufour : Hepatology, Department of Clinical Research, University Hospital of Bern, Bern, Switzerland & University Clinic for Visceral Surgery and Medicine, Inselspital, Bern, Switzerland.
7 Michael Roden : Division of Endocrinology and Diabetology, Medical Faculty, Heinrich Heine University Düsseldorf, University Clinics Düsseldorf, Düsseldorf, Germany & Institute for Clinical Diabetology, German Diabetes Center (DDZ), Leibniz Center for Diabetes Research at Heinrich Heine University Düsseldorf, Düsseldorf, Germany.
8 Frank Sacks : Departments of Nutrition and Molecular Metabolism, Harvard T.H. Chan School of Public Health, Boston, MA, USA & Channing Division, Department of Medicine Harvard Medical School and Brigham and Women’s Hospital, Boston, MA, USA.
9 Frank Tacke : Department of Hepatology & Gastroenterology, Charité University Medical Center, Berlin, Germany.

Source et visuel : Inventiva








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents