Edition du 22-01-2022

Inventiva : résultats positifs de l’étude de toxicité de 12 mois avec IVA337

Publié le mardi 16 mai 2017

Inventiva : résultats positifs de l’étude de toxicité de 12 mois avec IVA337Inventiva vient d’annoncer les résultats de l’étude toxicologique de 12 mois chez des primates non humains portant sur son principal candidat-médicament, IVA337, un agoniste pan-PPAR actuellement en phase IIb de développement clinique dans la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et la sclérodermie systémique.

« Au cours de la période de traitement et quelle que soit la dose, aucun signe clinique indésirable dont ceux habituellement liés aux thiazolidinediones n’ont été observés », indique la société dans un communiqué.

Cette étude toxicologique a été conduite pour répondre aux exigences règlementaires des autorités de santé, dont la FDA et l’EMA. Inventiva mène également actuellement deux études de carcinogénicité de 24 mois chez des rongeurs, et après 18 mois de traitement les deux études se déroulent comme prévu. Lorsque ces études seront terminées, Inventiva disposera alors mi-2018 du dossier toxicologique requis pour initier les études de phase III et demander les autorisations de mise sur le marché.

« Ces résultats seront importants pour les discussions de fin de phase IIb que nous aurons avec les autorités réglementaires. Inventiva poursuit ainsi sa stratégie qui consiste à préparer IVA337 pour les études pivots d’enregistrement dans la NASH et la sclérodermie systémique, » commente le Dr Pierre Broqua, Directeur scientifique et cofondateur d’Inventiva. « Nous sommes impressionnés par le profil d’innocuité d’IVA337, qui ne montre pas les effets indésirables habituellement observés avec les thiazolidinediones ou les fibrates, » ajoute le Dr Jeri El-Hage, Toxicologue et Consultant Règlementaire spécialiste du domaine des PPARs au sein de Aclairo Pharmaceutical Development Group.

Principaux résultats :

. Aucun signe clinique indésirable n’a été observé au cours de la période de traitement, quelle que soit la dose étudiée,
. Il n’y a pas eu d’effets sur le poids corporel ou le poids du cœur, pas d’hémodilution ou d’augmentation de . la créatinine,
. L’électrocardiographie n’a révélé aucun effet indésirable lié au traitement par IVA337,
. Les examens ophtalmologiques n’ont révélé aucun effet indésirable lié au traitement par IVA337,
. Les études de pathologie clinique (hématologie, biochimie et analyse d’urine) n’ont révélé aucun effet indésirable lié au traitement par IVA337.

L’objectif de cette étude était d’évaluer le profil de tolérance d’IVA337 après administration orale quotidienne à des singes Cynomolgus pendant 52 semaines. Quarante-huit singes ont reçu une administration orale quotidienne d’IVA337 à des doses de 100, 250 ou 625 mg/kg/jour ou un placebo pendant 52 semaines. À la fin de la période de traitement, des animaux désignés ont été maintenus sans traitement sur une période de 6 semaines afin d’évaluer la réversibilité des effets indésirables éventuels.

Inventiva conduit actuellement des études cliniques de phase IIb avec IVA337, à la fois dans la NASH et la sclérodermie systémique, pour des résultats attendus au cours du second semestre 2018. Dans les études cliniques antérieures réalisées avec IVA337, le médicament a été bien toléré et a montré une bonne sécurité d’emploi, avec notamment une absence d’effet sur les taux sanguins de créatinine, les paramètres hépatiques, la CPK, la pression artérielle, l’hémodilution ou la prise de poids.

Source : Inventiva








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents