Edition du 08-08-2022

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Ipsen interrompt les essais cliniques menés avec le BIM 23A760

Publié le mercredi 15 décembre 2010

Ipsen a annoncé mercredi que les données préliminaires de phase II à doses répétées dans l’acromégalie avec le BIM 23A760 ne démontrent pas l’efficacité attendue en termes d’inhibition de l’hormone de croissance et des taux d’IGF-1. Dans un communiqué, le groupe biopharmaceutique confirme son engagement dans le traitement de l’acromégalie et des tumeurs neuroendocriniennes.

Ipsen a annoncé mercredi que les données préliminaires de l’étude de phase IIb en cours chez les patients atteints d’acromégalie avec le BIM 23A760 à doses répétées n’ont pas montré l’inhibition attendue des niveaux d’hormone de croissance et d’IGF-1. Les données préliminaires de la phase IIb ont montré une forte activité dopaminergique, mais un faible effet somatostatinergique. L’essai a montré un bon profil de tolérance et de sécurité. Par conséquent, Ipsen a décidé d’arrêter le développement du BIM 23A760. A la fin de leur suivi, les patients recevront un traitement approprié, approuvé par les autorités réglementaires.

« Nous sommes confiants dans le rationnel scientifique des molécules chimériques, qui peuvent montrer une activité biologique plus importante que leurs composants co-administrés séparément. Les molécules chimériques ouvrent une voie prometteuse pour Ipsen et continueront à alimenter certains de nos programmes de R&D dans plusieurs aires thérapeutiques. », a déclaré Claude Bertrand, Vice-Président Exécutif, Chief Scientific Officer du Groupe Ipsen.

Afin d’assurer la croissance de sa franchise de premier plan dans les troubles hypophysaires, Ipsen va désormais focaliser ses programmes de développement sur Somatuline®. Somatuline® bénéficie d’une présence commerciale mondiale bien établie. Ce médicament est actuellement disponible dans plus de 45 pays pour le traitement de l’acromégalie, et dans une moindre mesure, des tumeurs neuro-endocriniennes. En 2009, les ventes mondiales de Somatuline® ont atteint près de 140 millions d’euros, enregistrant depuis 2004 une croissance annuelle de plus de 14%. Les développements actuels de Somatuline® comprennent les projets suivants:

• Une étude de phase III en cours avec Somatuline® dans les tumeurs neuroendocriniennes fonctionnelles aux Etats-Unis ;
• Une étude de phase III en cours avec Somatuline® dans les tumeurs neuroendocriniennes non fonctionnelles, dont le succès positionnerait cette molécule comme le premier analogue de la somatostatine enregistré dans cette indication au
plan mondial ;
• Une étude de phase III dans l’acromégalie en cours au Japon, réalisée par le partenaire d’Ipsen, Teijin ;
• Un dispositif d’injection amélioré permettant une innocuité et un contrôle de la dose totale administrée ;
• Certains programmes de développement de formulations innovantes.

« Malgré l’interruption du développement du BIM 23A760, Ipsen confirme son engagement pour proposer aux patients et aux médecins des solutions thérapeutiques à valeur ajoutée dans le domaine de l’endocrinologie, en particulier pour le traitement des troubles hypophysaires et staturaux. Les patients souffrant d’acromégalie et dans certains pays de tumeurs neuro-endocriniennes peuvent aujourd’hui être soignés avec Somatuline®. Nous poursuivons nos efforts pour améliorer la mise à disposition de Somatuline® aux patients qui en ont besoin, étudier son potentiel dans de nouvelles indications et améliorer encore son apport thérapeutique et sa facilité d’utilisation dans ces indications. », a ajouté Stéphane Thiroloix, Vice-Président Exécutif, Corporate Developement du Groupe.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents