Edition du 23-03-2019

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Ipsen interrompt les essais cliniques menés avec le BIM 23A760

Publié le mercredi 15 décembre 2010

Ipsen a annoncé mercredi que les données préliminaires de phase II à doses répétées dans l’acromégalie avec le BIM 23A760 ne démontrent pas l’efficacité attendue en termes d’inhibition de l’hormone de croissance et des taux d’IGF-1. Dans un communiqué, le groupe biopharmaceutique confirme son engagement dans le traitement de l’acromégalie et des tumeurs neuroendocriniennes.

Ipsen a annoncé mercredi que les données préliminaires de l’étude de phase IIb en cours chez les patients atteints d’acromégalie avec le BIM 23A760 à doses répétées n’ont pas montré l’inhibition attendue des niveaux d’hormone de croissance et d’IGF-1. Les données préliminaires de la phase IIb ont montré une forte activité dopaminergique, mais un faible effet somatostatinergique. L’essai a montré un bon profil de tolérance et de sécurité. Par conséquent, Ipsen a décidé d’arrêter le développement du BIM 23A760. A la fin de leur suivi, les patients recevront un traitement approprié, approuvé par les autorités réglementaires.

« Nous sommes confiants dans le rationnel scientifique des molécules chimériques, qui peuvent montrer une activité biologique plus importante que leurs composants co-administrés séparément. Les molécules chimériques ouvrent une voie prometteuse pour Ipsen et continueront à alimenter certains de nos programmes de R&D dans plusieurs aires thérapeutiques. », a déclaré Claude Bertrand, Vice-Président Exécutif, Chief Scientific Officer du Groupe Ipsen.

Afin d’assurer la croissance de sa franchise de premier plan dans les troubles hypophysaires, Ipsen va désormais focaliser ses programmes de développement sur Somatuline®. Somatuline® bénéficie d’une présence commerciale mondiale bien établie. Ce médicament est actuellement disponible dans plus de 45 pays pour le traitement de l’acromégalie, et dans une moindre mesure, des tumeurs neuro-endocriniennes. En 2009, les ventes mondiales de Somatuline® ont atteint près de 140 millions d’euros, enregistrant depuis 2004 une croissance annuelle de plus de 14%. Les développements actuels de Somatuline® comprennent les projets suivants:

• Une étude de phase III en cours avec Somatuline® dans les tumeurs neuroendocriniennes fonctionnelles aux Etats-Unis ;
• Une étude de phase III en cours avec Somatuline® dans les tumeurs neuroendocriniennes non fonctionnelles, dont le succès positionnerait cette molécule comme le premier analogue de la somatostatine enregistré dans cette indication au
plan mondial ;
• Une étude de phase III dans l’acromégalie en cours au Japon, réalisée par le partenaire d’Ipsen, Teijin ;
• Un dispositif d’injection amélioré permettant une innocuité et un contrôle de la dose totale administrée ;
• Certains programmes de développement de formulations innovantes.

« Malgré l’interruption du développement du BIM 23A760, Ipsen confirme son engagement pour proposer aux patients et aux médecins des solutions thérapeutiques à valeur ajoutée dans le domaine de l’endocrinologie, en particulier pour le traitement des troubles hypophysaires et staturaux. Les patients souffrant d’acromégalie et dans certains pays de tumeurs neuro-endocriniennes peuvent aujourd’hui être soignés avec Somatuline®. Nous poursuivons nos efforts pour améliorer la mise à disposition de Somatuline® aux patients qui en ont besoin, étudier son potentiel dans de nouvelles indications et améliorer encore son apport thérapeutique et sa facilité d’utilisation dans ces indications. », a ajouté Stéphane Thiroloix, Vice-Président Exécutif, Corporate Developement du Groupe.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions