Edition du 20-07-2018

Ipsen renforce ses capacités de R&D en neurologie avec l’acquisition de Syntaxin

Publié le lundi 15 juillet 2013

Le groupe biopharmaceutique Ipsen a annoncé lundi la clôture de l’acquisition de Syntaxin, une société britannique privée du secteur des sciences de la vie, spécialisée dans l’ingénierie des toxines botuliques.

Selon les modalités de l’accord, Ipsen effectuera un paiement initial de 28 millions d’euros, suivi de paiements en fonction de l’atteinte d’étapes-clés de développement et de commercialisation pour un montant pouvant atteindre ou dépasser 130 millions d’euros. En outre, les actionnaires de Syntaxin recevront la majeure partie des paiements liés à l’actif le plus avancé de la société, faisant actuellement l’objet d’essais cliniques de phase II.

La transaction s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’Ipsen de renforcer ses propres plates-formes technologiques de peptides et toxines. Syntaxin dispose d’une expérience étendue dans le domaine de la biologie des toxines botuliques, étayée par un vaste portefeuille de brevets, notamment 75 brevets délivrés et plus de 130 brevets en cours d’examen.

Syntaxin and Ipsen ont débuté leur collaboration en 2010. En 2011, ils ont conclu un partenariat stratégique d’envergure pour la découverte et le développement de nouveaux composés dans le domaine des toxines botuliques recombinantes. Les équipes de Syntaxin ont tiré profit de leur expertise approfondie dans la découverte de nouveaux candidats thérapeutiques tandis qu’Ipsen a déployé ses compétences dans l’évaluation pharmacologique, préclinique et clinique des composés. Avant la transaction, Ipsen détenait environ 10 % du capital de Syntaxin sur une base pleinement diluée.

Marc de Garidel, Président-Directeur général d’Ipsen a déclaré : « Nous sommes heureux d’accueillir Syntaxin au sein d’Ipsen. Cette étape importante va dans le sens de notre ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies invalidantes. L’acquisition de Syntaxin constitue un apport majeur à notre franchise Neurologie, parfaitement en ligne avec notre stratégie de spécialisation. »

Syntaxin possède un solide portefeuille de R&D qui exploite la diversité des toxines botuliques, notamment des toxines botuliques recombinantes dont la conception et les propriétés sont améliorées. La technologie de Syntaxin a été validée par les essais cliniques de phase II du candidat médicament le plus avancé. Le Dr Keith Foster et le Dr John Chaddock, co-fondateurs de Syntaxin, rejoindront Ipsen pour l’aider à construire une plate-forme de toxines fortement différenciée et innovante. L’expertise de Syntaxin dans le domaine des toxines recombinantes et le savoir-faire d’Ipsen se complètent parfaitement et permettront de libérer tout le potentiel de la plate-forme des inhibiteurs de sécrétion ciblés (Targeted Secretion Inhibitors, TSI) dans les domaines thérapeutiques d’Ipsen, à savoir la neurologie, l’endocrinologie et l’uro-oncologie.

Ipsen compte parvenir à une pleine intégration d’ici la fin de l’année.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

EUSA Pharma acquiert les droits mondiaux sur Sylvant® auprès de Janssen

Publié le 19 juillet 2018
EUSA Pharma acquiert les droits mondiaux sur Sylvant® auprès de Janssen

EUSA Pharma, une société biopharmaceutique spécialisée dans l’oncologie et les maladies rares, a annoncé la signature d’un accord définitif avec Janssen Sciences Ireland UC, filiale de Janssen R&D Ireland (Janssen) pour acquérir les droits mondiaux de Sylvant® (siltuximab) pour 115 millions de dollars en liquidités.

Abivax termine l’administration de doses dans l’essai de phase 2a d’ABX464 dans la colite ulcéreuse

Publié le 19 juillet 2018
Abivax termine l’administration de doses dans l'essai de phase 2a d'ABX464 dans la colite ulcéreuse

Abivax a annoncé l’achèvement de l’administration des doses chez 32 patients atteints de colite ulcéreuse (CU) modérée à sévère dans le cadre de son essai clinique de Phase 2a ABX464-101. Les patients seront suivis et les données seront recueillies puis analysées par les investigateurs selon le protocole d’essai. Les premiers résultats sont attendus au courant du mois de septembre 2018.

Hybrigenics : fin du recrutement de l’étude clinique internationale de Phase II de l’inécalcitol dans la LMA

Publié le 19 juillet 2018
Hybrigenics : fin du recrutement de l’étude clinique internationale de Phase II de l’inécalcitol dans la LMA

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, a annoncé la fin du recrutement de l’étude clinique internationale de Phase II de l’inécalcitol dans la Leucémie Myéloïde Aiguë (LMA).

Ipsen et BioLabs ouvrent un nouveau centre d’innovation aux Etats-Unis

Publié le 19 juillet 2018
Ipsen et BioLabs ouvrent un nouveau centre d'innovation aux Etats-Unis

Le groupe biopharmaceutique Ipsen a annoncé un partenariat avec le réseau de laboratoires BioLabs pour l’ouverture d’un espace de travail partagé dédié aux sciences de la vie, au sein de son nouveau hub mondial situé en Amérique du Nord, à Kendall Square, Cambridge (Massachusetts).

Médicaments pédiatriques : les derniers avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 18 juillet 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis et recommandations du Comité de l'EMA

L’ANSM vient de faire le point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 29 mai au 1 juin 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 8 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Primex Pharmaceuticals : Tomaso Dameno nommé responsable des opérations

Publié le 18 juillet 2018
Primex Pharmaceuticals : Tomaso Dameno nommé responsable des opérations

La société pharmaceutique suisse Primex Pharmaceuticals vient d’annoncer le renforcement de son équipe dirigeante avec l’arrivée de Tomaso Dameno, qui est nommé responsable des opérations.

Pharnext : délivrance de nouveaux brevets de produits pour ses PLEODRUG™ « first-in-class » PXT3003 et PXT864

Publié le 18 juillet 2018
Pharnext : délivrance de nouveaux brevets de produits pour ses PLEODRUG™ "first-in-class" PXT3003 et PXT864

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé aujourd’hui la délivrance de brevets de produits, sécurisant la protection de nouvelles entités, pour les PLEODRUG™ PXT3003 et PXT864.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions