Edition du 30-05-2020

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Ipsen : résultats de l’étude clinique randomisée de phase III SOFT

Publié le vendredi 12 décembre 2014

Le groupe pharmaceutique Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’International Breast Cancer Study Group (IBCSG) a présenté les résultats de l’étude clinique randomisée de phase III SOFT au San Antonio Breast Cancer Symposium 2014.

L’étude SOFT (Suppression of Ovarian Function Trial) a évalué la pertinence d’une inhibition de la fonction ovarienne dans la diminution de la récurrence du cancer du sein chez des jeunes femmes traitées par tamoxifen, et le rôle de l’inhibiteur de l’aromatase exemestane en association avec un inhibiteur de la fonction ovarienne dans cette population. L’inhibition de la sécrétion hormonale ovarienne a été obtenue grâce à des injections mensuelles de triptoréline (principe actif de Décapeptyl®) pendant 5 ans pour 81% des patients.

En comparaison à un traitement par tamoxifen seul, un traitement combinant tamoxifen et un inhibiteur de la fonction ovarienne réduit le risque relatif de récurrence d’un cancer du sein invasif de 22% chez les femmes n’étant pas encore ménopausées et ayant eu recours à la chimiothérapie. En moyenne, ces femmes étaient âgées de 40 ans lorsqu’elles ont débuté la thérapie hormonale après chimiothérapie. Une analyse secondaire a révélé qu’il pouvait y avoir un bénéfice additionnel en traitant ces femmes par exemestane et un inhibiteur de la fonction ovarienne, ce qui réduit le risque relatif de récurrence du cancer du sein de 35% en comparaison au tamoxifen seul, soit 7 ou 8 femmes supplémentaires sur 100 qui ne présenteront pas de récurrence du cancer du sein sur une période de 5 ans.

Prudence Francis, M.D., Responsable de l’Oncologie Médicale pour le Cancer du Sein, Centre de Cancer Peter MacCallum, Australie a déclaré : « Pour les femmes les plus jeunes atteintes d’un cancer du sein hormono-dépendant, l’inhibition de la fonction ovarienne sera de plus en plus recommandée. Pour les femmes qui ne sont pas encore ménopausées et sont atteintes d’un cancer du sein hormono-dépendant présentant un risque de récurrence suffisant pour justifier d’un recours à la chimiothérapie, il y a de fortes chances que les médecins aient recours à un traitement par une suppression de la fonction ovarienne associée à un inhibiteur de l’aromatase en alternative au tamoxifen. »

Gini Fleming, M.D., Directeur du Programme d’Oncologie Médicale Clinique pour le Cancer du Sein, Université de Chicago, Etats-Unis a ajouté: « Bien que l’inhibition de la fonction ovarienne ne soit pas recommandée pour tout le monde, en complément du tamoxifen, elle peut réduire la récurrence du cancer du sein chez les patientes à plus haut risque qui restent non ménauposées après leur chimiothérapie, particulièrement chez les femmes de moins de 35 ans. »

« Ipsen est très heureux d’avoir participé à cette étude d’envergure, qui pourrait modifier la pratique clinique dans le traitement du cancer du sein. En plus de solides résultats d’efficacité, l’étude clinique SOFT représente la plus importante base de données de tolérance dans le cadre d’une utilisation au long cours de la triptoréline chez la femme. », a déclaré Claude Bertrand, Vice-Président Exécutif Recherche & Développement et Chief Scientific Officer d’Ipsen.

De plus amples informations sont disponibles dans les abstracts SABCS S3-08 (SOFT Efficacy) et SABCS S3-09 (SOFT Quality of Life).

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Onxeo : approbation de l’étude REVocan par les autorités réglementaires

Publié le 29 mai 2020
Onxeo : approbation de l’étude REVocan par les autorités réglementaires

Onxeo a annoncé que l’étude REVocan1 de phase 1b/2, visant à évaluer l’effet d’AsiDNA™, l’inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral d’Onxeo, sur la résistance acquise au niraparib, un inhibiteur de PARP (PARPi), dans le traitement d’entretien de deuxième ligne du cancer de l’ovaire en récidive, a reçu l’approbation de Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et du comité de Protection des Personnes (CPP).

Sanofi nomme de nouveaux dirigeants au Comité Exécutif

Publié le 29 mai 2020
Sanofi nomme de nouveaux dirigeants au Comité Exécutif

Sanofi vient d’annoncer la désignation de quatre nouveaux membres au sein de son Comité Exécutif. Ces nominations viennent compléter les changements d’organisation apportés en février dernier, afin de resserrer l’équipe dirigeante de Sanofi.

Ipsen : David Loew nommé Directeur général

Publié le 29 mai 2020
Ipsen : David Loew nommé Directeur général

Ipsen a annoncé que le Conseil d’administration a nommé David Loew en qualité de Directeur général et membre du Conseil d’administration. Sa prise de fonction en qualité de Directeur général sera effective à compter du 1er juillet 2020.

Norgine fait l’acquisition du laboratoire Azanta

Publié le 28 mai 2020
Norgine fait l’acquisition du laboratoire Azanta

Norgine vient d’annoncer l’acquisition d’Azanta, une société biopharmaceutique spécialisée en gynécologie, addictologie et oncologie. Azanta devient une filiale à part entière de Norgine. Une acquisition qui permettra d’assurer un plus large accès pour les patients européens aux produits d’Azanta, à l’instar d’Angusta®.

France Biotech : création d’un nouveau groupe de travail dédié au « Market Access » des sociétés innovantes en santé

Publié le 28 mai 2020
France Biotech : création d'un nouveau groupe de travail dédié au « Market Access » des sociétés innovantes en santé

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé en France, a annoncé  la création d’un nouveau groupe de travail « Market Access » pour soutenir les entreprises Healthtech dans la mise à disposition rapide de leurs innovations auprès des patients et des professionnels de santé en France et sur les principaux marchés étrangers. Partager […]

Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Publié le 27 mai 2020
Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer un tour de financement de série A de 2,3 millions d’euros. Cette levée de fonds porte à 6,4 millions d’euros le montant total obtenu par la société depuis sa création en 2015.

4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

Publié le 27 mai 2020
4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

4P-Pharma, une société de biotechnologie spécialisée dans la sélection et le développement de molécules thérapeutiques, vient d’annoncer le recrutement de Patrice Denèfle, PhD, HDR, Pr. Adjoint, en tant que Directeur Scientifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents