Edition du 16-10-2018

Accueil » Industrie » Résultats

Ipsen : une croissance à deux chiffres pour ses médicaments de spécialité

Publié le lundi 3 mai 2010

Pour ce 1er trimestre, Ipsen affiche des ventes consolidées à 266,2 millions d’euros, en hausse de 5,7% d’une année sur l’autre.  Les ventes de médicaments ont atteint 258,0 millions d’euros, en hausse de 6,3%. Le groupe bénéfice de la forte croissance de ses médicaments de spécialité: +16,4 %. Le poids de la médecine de spécialité dans les ventes de médicaments approche les deux-tiers. Ipsen confirme ses objectifs de vente pour 2010.

 Commentant la performance du premier trimestre 2010, Jean-Luc Bélingard, Président du Groupe Ipsen a déclaré : « La franchise de médecine de spécialité d’Ipsen démontre plus que jamais son potentiel de croissance et a franchi une nouvelle étape dans la mesure où elle représente désormais près des deux tiers des ventes totales de médicaments du Groupe. Nos trois domaines thérapeutiques ciblés, l’oncologie, la neurologie et l’endocrinologie, ont connu des taux de croissance à deux chiffres ce trimestre, respectivement de 11,4%, 23,3% et 16,0% hors effets de change. Dans ce contexte, le lancement de la formulation 6 mois de Décapeptyl® en France et prochainement en Europe ainsi que notre entrée sur le marché américain illustrée par le lancement récent de Dysport®, sont des étapes clés qui permettront au Groupe de poursuivre la croissance très dynamique de ses médicaments de spécialité. »

Les ventes en médecine de spécialité ont progressé à un rythme soutenu, et tous les produits ont connu une croissance à deux chiffres. L’oncologie, l’endocrinologie et la neurologie ont crû, hors effets de change, de 11,4%, 23,3% et 16,0% respectivement sur la période. Les ventes en médecine de spécialité ont atteint 168,5 millions d’euros, en hausse de 17,1% sur la période et leur poids relatif représente désormais 65,3% des ventes totales de médicaments, contre 59,3% un an plus tôt. Les ventes de produits de médecine générale ont atteint 89,5 millions d’euros, en baisse de 9,5% sur la période, notamment en raison de la situation en France.

Les ventes dans les principaux pays d’Europe de l’Ouest se sont élevées à 138,3 millions d’euros, en légère diminution de 0,2% sur la période. Malgré un environnement concurrentiel durci, notamment dans le domaine de la médecine générale en France, les ventes ont été portées par les médicaments de spécialité. Les ventes dans cette région ont représenté 52,0% des ventes totales du Groupe, comparées à 55,1% un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires généré dans les Autres pays d’Europe a atteint 65,6 millions d’euros, en hausse de 29,1% par rapport à un faible premier trimestre en 2009. La croissance a été portée notamment par une activité soutenue en Scandinavie, tandis que la situation dans certains pays de l’Europe de l’Est et de la Russie se redresse nettement comparée à un faible premier trimestre 2009. De ce fait, les ventes sur la région sont en forte croissance, représentant 24,7% des ventes consolidées du Groupe contre 20,2% un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires généré en Amérique du Nord a atteint 9,9 millions d’euros, en hausse de 26,6% sur la période et en hausse de 35,3% hors effets de change, reflétant une croissance soutenue et dynamique de tous nos produits et notamment de Somatuline® en croissance de 51,9% hors effets de change. Dysport®, lancé fin 2009 dans l’indication thérapeutique, a généré des premières ventes commerciales au cours du premier trimestre, après une campagne de distribution d’échantillons réussie.

Les ventes générées dans les pays du Reste du Monde ont atteint 52,3 millions d’euros, en baisse de 4,4% hors effets de change. La région a été pénalisée par les changements de réglementation relatifs aux importations en Algérie intervenus fin 2009, qui ont affectées le cadencement des ventes locales, tandis qu’au Brésil, pour des raisons techniques, le premier trimestre 2009 constituait une base de comparaison élevée. De plus, la région a subi l’impact d’un ralentissement des ventes en Chine, notamment suite à la mise en œuvre progressive de l’Essential Drug List, affectant les volumes ainsi que la saisonnalité des ventes de Smecta®, qui pour l’instant ne participe pas à ce programme. Les ventes dans le Reste du Monde ont représenté 19,7% des ventes consolidées du Groupe contre 21,6% un an plus tôt.

Jean-Luc Bélingard a ajouté : « En parallèle et sur la même période, Ipsen a fortement valorisé son pipeline de Recherche et Développement, notamment grâce à plusieurs partenariats clés avec Inspiration en hématologie, Rhythm pour les désordres métaboliques, GTx en oncologie et Dicerna pour les molécules synthétiques de siARN. » Jean-Luc Bélingard de conclure : « Dans un avenir proche et en s’appuyant sur ces développements positifs, Ipsen continuera à faire progresser son excellent ‘pipeline’ en R&D, à optimiser sa présence en médecine générale et à renforcer l’organisation de sa R&D.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

LNC Therapeutics acquiert les droits d’exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l’université de Cornell

Publié le 15 octobre 2018
LNC Therapeutics acquiert les droits d'exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l'université de Cornell

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, a annoncé avoir conclu avec l’université de Cornell (Ithaca, NY, USA) un accord de license exclusif pour l’acquisition des droits d’exploitation sur sa famille de brevets Christensenella.

Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

Publié le 15 octobre 2018
Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

À la suite de la remise du rapport Villani, le Président de la république avait annoncé que la santé serait un des secteurs prioritaires pour le développement de l’intelligence artificielle. Le 16 mai dernier, Agnès Buzyn avait lancé une mission de préfiguration afin de créer un « Health Data Hub » et d’élargir le système national de données de santé.

Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Publié le 15 octobre 2018
Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Genkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé qu’un abstract sur des données précliniques démontrant que le GKT831, le produit candidat phare de la société, a fait régresser la fibrose dans un modèle de souris déficientes en MDR2, sera présenté lors du congrès annuel de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) (le « Liver Meeting® »), qui se tiendra à San Francisco du 9 au 13 novembre 2018.

Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Publié le 15 octobre 2018
Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Chugai, la filiale japonaise du groupe pharmaceutique Roche, a annoncé la sortie d’un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde doublé en anglais et sous-titré en chinois, coréen, français et espagnol, célébrant la Journée mondiale de l’arthrite le 12 octobre.

Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Publié le 11 octobre 2018
Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 9 octobre 2018, à la cooptation de Michael Danon, Directeur Général Adjoint et Secrétaire Général du Groupe Pierre Fabre, dans la famille géographique des « moyens laboratoires français ». Il remplace Frédéric Duchesne.

Néovacs : poursuite du développement de l’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Publié le 11 octobre 2018
Néovacs : poursuite du développement de l'IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Néovacs a annoncé la poursuite du développement de son vaccin thérapeutique phare : L’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud avec la société coréenne CKD pharm, sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en décembre 2015 d’une valeur potentielle de 5M€ au total. Cet accord de licence vise le développement et la commercialisation de l’IFNalpha Kinoide dans les indications Lupus et Dermatomyosite, en Corée du Sud.

OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d’essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

Publié le 11 octobre 2018
OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d'essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

OSE Immunotherapeutics a annoncé la soumission d’une demande d’autorisation d’un essai clinique de Phase 2 de Tedopi® dans le cancer du pancréas avancé ou métastatique. Cet essai évaluera Tedopi®, 10 néoépitopes associés qui activent les lymphocytes T cytotoxiques, utilisé seul ou en combinaison avec nivolumab, inhibiteur de point de contrôle immunitaire qui lève les freins empêchant l’action des lymphocytes T, versus le traitement de maintenance standard par Folfiri*.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions