Edition du 21-08-2018

Accueil » Industrie » Résultats

Ipsen : une croissance à deux chiffres pour ses médicaments de spécialité

Publié le lundi 3 mai 2010

Pour ce 1er trimestre, Ipsen affiche des ventes consolidées à 266,2 millions d’euros, en hausse de 5,7% d’une année sur l’autre.  Les ventes de médicaments ont atteint 258,0 millions d’euros, en hausse de 6,3%. Le groupe bénéfice de la forte croissance de ses médicaments de spécialité: +16,4 %. Le poids de la médecine de spécialité dans les ventes de médicaments approche les deux-tiers. Ipsen confirme ses objectifs de vente pour 2010.

 Commentant la performance du premier trimestre 2010, Jean-Luc Bélingard, Président du Groupe Ipsen a déclaré : « La franchise de médecine de spécialité d’Ipsen démontre plus que jamais son potentiel de croissance et a franchi une nouvelle étape dans la mesure où elle représente désormais près des deux tiers des ventes totales de médicaments du Groupe. Nos trois domaines thérapeutiques ciblés, l’oncologie, la neurologie et l’endocrinologie, ont connu des taux de croissance à deux chiffres ce trimestre, respectivement de 11,4%, 23,3% et 16,0% hors effets de change. Dans ce contexte, le lancement de la formulation 6 mois de Décapeptyl® en France et prochainement en Europe ainsi que notre entrée sur le marché américain illustrée par le lancement récent de Dysport®, sont des étapes clés qui permettront au Groupe de poursuivre la croissance très dynamique de ses médicaments de spécialité. »

Les ventes en médecine de spécialité ont progressé à un rythme soutenu, et tous les produits ont connu une croissance à deux chiffres. L’oncologie, l’endocrinologie et la neurologie ont crû, hors effets de change, de 11,4%, 23,3% et 16,0% respectivement sur la période. Les ventes en médecine de spécialité ont atteint 168,5 millions d’euros, en hausse de 17,1% sur la période et leur poids relatif représente désormais 65,3% des ventes totales de médicaments, contre 59,3% un an plus tôt. Les ventes de produits de médecine générale ont atteint 89,5 millions d’euros, en baisse de 9,5% sur la période, notamment en raison de la situation en France.

Les ventes dans les principaux pays d’Europe de l’Ouest se sont élevées à 138,3 millions d’euros, en légère diminution de 0,2% sur la période. Malgré un environnement concurrentiel durci, notamment dans le domaine de la médecine générale en France, les ventes ont été portées par les médicaments de spécialité. Les ventes dans cette région ont représenté 52,0% des ventes totales du Groupe, comparées à 55,1% un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires généré dans les Autres pays d’Europe a atteint 65,6 millions d’euros, en hausse de 29,1% par rapport à un faible premier trimestre en 2009. La croissance a été portée notamment par une activité soutenue en Scandinavie, tandis que la situation dans certains pays de l’Europe de l’Est et de la Russie se redresse nettement comparée à un faible premier trimestre 2009. De ce fait, les ventes sur la région sont en forte croissance, représentant 24,7% des ventes consolidées du Groupe contre 20,2% un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires généré en Amérique du Nord a atteint 9,9 millions d’euros, en hausse de 26,6% sur la période et en hausse de 35,3% hors effets de change, reflétant une croissance soutenue et dynamique de tous nos produits et notamment de Somatuline® en croissance de 51,9% hors effets de change. Dysport®, lancé fin 2009 dans l’indication thérapeutique, a généré des premières ventes commerciales au cours du premier trimestre, après une campagne de distribution d’échantillons réussie.

Les ventes générées dans les pays du Reste du Monde ont atteint 52,3 millions d’euros, en baisse de 4,4% hors effets de change. La région a été pénalisée par les changements de réglementation relatifs aux importations en Algérie intervenus fin 2009, qui ont affectées le cadencement des ventes locales, tandis qu’au Brésil, pour des raisons techniques, le premier trimestre 2009 constituait une base de comparaison élevée. De plus, la région a subi l’impact d’un ralentissement des ventes en Chine, notamment suite à la mise en œuvre progressive de l’Essential Drug List, affectant les volumes ainsi que la saisonnalité des ventes de Smecta®, qui pour l’instant ne participe pas à ce programme. Les ventes dans le Reste du Monde ont représenté 19,7% des ventes consolidées du Groupe contre 21,6% un an plus tôt.

Jean-Luc Bélingard a ajouté : « En parallèle et sur la même période, Ipsen a fortement valorisé son pipeline de Recherche et Développement, notamment grâce à plusieurs partenariats clés avec Inspiration en hématologie, Rhythm pour les désordres métaboliques, GTx en oncologie et Dicerna pour les molécules synthétiques de siARN. » Jean-Luc Bélingard de conclure : « Dans un avenir proche et en s’appuyant sur ces développements positifs, Ipsen continuera à faire progresser son excellent ‘pipeline’ en R&D, à optimiser sa présence en médecine générale et à renforcer l’organisation de sa R&D.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions