Edition du 17-01-2021

La Direction européenne de la qualité du médicament et des soins de santé du Conseil de l’Europe inaugure son site secondaire

Publié le vendredi 15 novembre 2019

La Direction européenne de la qualité du médicament et des soins de santé du Conseil de l’Europe inaugure son site secondaireLe Conseil de l’Europe inaugure et ouvre, le 15 novembre, le nouveau site secondaire de la Direction européenne de la qualité du médicament & soins de santé (EDQM) à Ars-Laquenexy, près de Metz (Est de la France). Il permettra de stocker en toute sécurité les stocks de réserve d’étalons de référence de la Pharmacopée Européenne et de continuer à en assurer la distribution dans le monde entier en cas d’incident majeur affectant le bâtiment principal à Strasbourg.

Les étalons de référence de la Pharmacopée Européenne (Ph. Eur.) sont indispensables à l’application des normes de qualité de la Ph. Eur. Dans la cadre d’analyses pharmaceutiques, ils sont par exemple utilisés pour effectuer les essais d’identification, les essais de pureté ou les dosages prescrits dans les monographies ou chapitres généraux correspondants de la Ph. Eur. Ces étalons de référence sont essentiels au contrôle de la qualité des médicaments. Toute rupture d’approvisionnement pour les autorités de santé, les laboratoires officiels de contrôle des médicaments ou l’industrie pharmaceutique reviendrait à bloquer la mise sur le marché de plusieurs lots de médicaments en Europe et dans les autres pays appliquant la Ph. Eur., et donc à priver les patients de leurs médicaments.

Le nouveau site s’inscrit dans la stratégie de continuité des activités de l’EDQM qui comprend la création d’un stock complet de secours, de manière à réduire les risques de rupture des livraisons d’étalons de référence de la Ph. Eur. Snežana Samardžić-Marković, Directrice Générale de la Démocratie au Conseil de l’Europe, explique les raisons de cet investissement : « Les étalons de référence produits par l’EDQM sont fondamentaux pour garantir à tous les patients, en Europe et au-delà, un accès ininterrompu aux médicaments de bonne qualité dont ils ont besoin ».

Les étalons de référence de la Ph. Eur. sont actuellement produits et stockés par l’EDQM à Strasbourg. L’EDQM propose un catalogue d’environ 3 000 étalons de référence qui sont utilisés et distribués dans plus de 120 pays. L’an dernier, plus de 1 600 000 flacons d’étalons de référence ont été fabriqués par l’EDQM pour constituer le stock de réserve qui sera conservé dans le nouveau bâtiment. Dans une optique de sécurité des patients, l’EDQM a la responsabilité d’anticiper les risques et de s’assurer que rien ne vienne perturber la disponibilité de ses étalons de référence.

Le nouveau bâtiment a été conçu en accordant une attention particulière à son esthétique, à sa fonctionnalité et à la protection de l’environnement. La surface au sol est de 2 770 m2 (y compris les espaces techniques), dont 235 m2 consacrés à la préparation des échantillons nécessaires aux études de laboratoire effectuées lors de l’élaboration des monographies et de l’établissement des étalons de référence. La capacité totale de stockage est de 9 400 000 flacons à +5 °C, 2 211 840 à -20 °C et 378 palettes. Le nouveau bâtiment disposera également de salles dédiées à l’hébergement de serveurs informatiques de secours pour l’EDQM et le Conseil de l’Europe.

À ce jour, 38 pays et l’Union européenne participent aux travaux de la Pharmacopée Européenne, qui définit des normes juridiquement contraignantes visant à assurer la qualité des médicaments. Ces travaux sont suivis par 28 États observateurs des cinq continents, dont 22 États non européens, ainsi que par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Taiwan Food and Drug Administration. Ces normes sont des références scientifiques et techniques visant à garantir une même qualité des médicaments en Europe et au-delà.

L’inauguration du nouveau bâtiment témoigne du dynamisme et de la valeur ajoutée de l’EDQM, mais aussi de la force du modèle de coopération internationale mis en place par le Conseil de l’Europe dans tous les domaines liés aux droits humains fondamentaux. C’est avant tout la preuve de l’engagement de l’EDQM à œuvrer pour la protection du droit fondamental du droit à la santé garanti par les traités du Conseil de l’Europe, tels que la Charte sociale européenne.

Pour plus d’informations, consulter le dossier de presse

Source : Conseil de l’Europe








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents