Edition du 27-02-2021

La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime

Publié le jeudi 14 novembre 2019

La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtimeExactCure – la solution de santé personnalisée aidant à lutter contre les médications inappropriées – annonce aujourd’hui sa levée de fonds d’un million d’euros auprès de OneRagtime. Avec pour objectif de révolutionner la manière dont les patients prennent leurs médicaments, ExactCure va profiter de cette levée pour agrandir son département R&D et continuer de recruter de nouveaux talents.

Accompagner les patients dans leurs prises quotidiennes de médicaments

Créé en 2018 par Frédéric Dayan, Fabien Astic et Sylvain Benito, ExactCure développe une solution de santé personnalisée qui aide à lutter contre les médications inappropriées. Les co-fondateurs sont partis du constat que chaque année en France entre 15000 et 30000 personnes meurent à cause d’une mauvaise médication, soit 5 fois plus que les accidents de la route. Et cela coûte près de 10 milliards d’euros par an à l’Assurance Maladie.

Ainsi, pour que chaque médication soit aussi unique que les patients, ExactCure a conçu un “Jumeau Digital”. Ce dernier simule l’efficacité et les interactions des médicaments dans le corps d’un individu en fonction de ses caractéristiques personnelles (âge, poids, statut rénal, génotype…). Le patient gagne donc en autonomie pour éviter sous-doses, surdoses et interactions médicamenteuses, en lien étroit avec ses professionnels de santé.

Concernant l’utilisation, le patient doit télécharger une application pour smartphone. Après avoir rentré ses informations, il lui sera permis de visualiser simplement l’effet des médicaments sur son corps. Pour le professionnel de santé (médecin, pharmacien), il sera désormais possible d’effectuer des simulations personnalisées pour affiner ses prescriptions et suivre au plus près ses patients.

Une ambition sous le signe de la réussite

En seulement quelques années, ExactCure a réussi à démontrer la pertinence de son modèle. Sa technologie de rupture, issue de 4 années de recherche fondamentale, a été couronnée de succès. En juillet dernier, la startup française est devenue lauréate du prix i-Lab 2019 dans la catégorie “Pharmacie et Biotechnologies”, remis par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation. Puis en septembre dernier, ExactCure a remporté le prix “Most Successful INNOLABS SME”, décerné par la Commissaire Européenne en charge des industries émergentes.

Avec l’ambition de révolutionner la façon dont les patients ingèrent les médicaments, ExactCure a également séduit le VIDAL group, dont l’activité est consacrée à l’information sur les produits thérapeutiques, l’aide à la décision sur les produits de santé ou encore la sécurisation des prescriptions, dans une volonté constante d’améliorer les pratiques. Dans un premier temps la technologie d’ExactCure sera proposée aux hôpitaux utilisant la solution VIDAL Sentinel en France.

« Nous sommes tous sujets à prendre des médicaments au cours de notre vie. L’idée que soumet ExactCure est de replacer le médicament comme un moyen de soin ultra sécurisé et efficace en l’adaptant en fonction des caractéristiques propres à chaque patient. Chaque être humain est unique et donc chaque médication doit l’être. » affirme Frédéric Dayan, co-fondateur de ExactCure.

« ExactCure est une pépite de la HealthTech ‘Made in France’ et nous sommes fiers de l’accompagner aujourd’hui dans son développement. Leur solution répond parfaitement aux besoins actuels liés à la personnalisation des traitements de santé. C’est une société à très fort potentiel de la HealthTech, qui combine excellence en matière de data science et impact pour la santé de centaines de millions de patients » se réjouit Stéphanie Hospital, fondatrice et CEO de OneRagtime.

Source : OneRagtime /ExactCure








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents