Edition du 20-02-2019

Le contrat doctoral lance le doctorant dans le monde professionnel depuis un an

Publié le mercredi 24 novembre 2010

Créé en 2009, le contrat doctoral a pour objectif de professionnaliser les jeunes chercheurs et de rendre plus attractif le doctorat. Près de 5 500 doctorants ont bénéficié de ce contrat dès la première année.
Pour Valérie Pécresse, il fallait en finir « avec ce particularisme français, qui faisait du diplôme le plus prestigieux un passeport incertain pour l’emploi. »

Créé à la rentrée 2009, le contrat doctoral a bénéficié à près de 5 500 étudiants en doctorat dès la première année, a annoncé la ministre le 17 novembre dernier.
Destiné à revaloriser le doctorat pour en faire un des piliers des réformes engagées depuis 2007, le contrat doctoral est conçu comme un vrai contrat de travail, assurant au doctorant des garanties sociales et une rémunération minimale.

Le doctorant signe avec son entreprise un contrat d’une durée de trois ans qui pourra être prolongé de un an, pour des raisons particulières liées soit à la thèse, soit à la vie personnelle du doctorant (une maternité ou un congé maladie, par exemple). Le doctorant assure pour l’entreprise des fonctions propres aux métiers de la recherche telles que l’expertise, le conseil, l’enseignement. L’employeur de son côté s’engage à proposer au doctorant toutes les formations nécessaires à l’accomplissement de ses missions.

Le contrat doctoral répond à trois enjeux : offrir un nouveau contrat simplifié, avec plus de garanties et qui s’adapte aux situations individuelles. L’objectif est d’intégrer davantage les étudiants en doctorat dans le monde de l’entreprise. « Parce qu’il incarne l’excellence de la recherche française, ce diplôme, le plus élevé et le plus exigeant de tous, doit devenir le diplôme phare de notre enseignement supérieur », souligne Valérie Pécresse.

Source : Gouvernement.fr








MyPharma Editions

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d’une nanoparticule innovante

Publié le 18 février 2019
Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d'une nanoparticule innovante

AGuIX® est une nanoparticule innovante qui est issue de la découverte de NH TherAGuIX, une start-up française basée à Lyon et créée en 2015 par deux chercheurs, Géraldine Le Duc et Olivier Tillement. Ce médicament radiosensibilisant est en cours de développement clinique dans le traitement des tumeurs solides par radiothérapie, avec une entrée en Phase 2 prochaine sur l’indication des métastases cérébrales.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions