Edition du 26-01-2021

Le marché des génériques en hausse de 12,7% sur 2013

Publié le lundi 27 janvier 2014

Selon le GEMME, le marché des médicaments génériques a progressé de 12,7% en valeur et de 16% en volume sur l’ensemble de l’année 2013. Néanmoins, l’association qui réunit 14 industriels du secteur, constate un ralentissement puis une régression du marché à compter du mois d’aout. Elle estime ainsi que les perspectives d’évolution font état d’une croissance quasi-nulle pour 2014.
Ainsi, sur l’ensemble de l’année 2013, la croissance du marché des médicaments génériques retrouve les taux connus dans les années 2006 & 2007 : + 12,7% en valeur et + 16% en volume. En 2013, le marché du médicament générique a représenté 785 M de boites et 3,4 Md d’€ de chiffre d’affaires. « L’utilisation des médicaments génériques a permis une économie de 2,4 Md sur 2013 et de près de 15,5 Md d’€ depuis 2000 », souligne le Gemme

L’association indique que l’année 2013 a été marquée par « un retournement de tendance à compter du mois de Juillet ». En effet, suite au rattrapage constaté sur le premier semestre, on constate un ralentissement puis une régression du marché à compter du mois d’aout. « Le redémarrage du premier semestre est uniquement le prolongement d’une reprise «mécanique» après deux années consécutives de ralentissement ; on peut regretter que cette évolution soit avant tout le signe d’une reprise exclusivement soutenue par la mesure TPCG. », analyse le GEMME.

Ainsi, entre le premier et le second semestre, le marché ne progresse presque plus : + 1,81% en volume et 0,18 % en valeur. « Alors que l’année 2013 a connu de nombreuses échéances de brevets, ces dernières ont tout juste permis de compenser l’érosion du répertoire », souligne l’association.

Le GEMME regrette ainsi que la « LFSS 2014 n’ait proposé que des mesures comptables iniques pour le médicament générique » et regrette « qu’aucune mesure n’a été prise ni pour permettre de rectifier la structure de la prescription des médicaments ni pour reconstruire la confiance ».

Selon l’association, « les perspectives d’évolution du marché et des économies collectives font état d’une croissance quasi-nulle pour 2014 »,  « dans ces conditions et sans mesures à l’égard des prescripteurs tant en ville qu’à l’hôpital ».

Le GEMME rappelle ainsi qu’à partir du 1er février de nombreuses spécialités génériques verront leur prix baisser et, à compter du 1er mars, l’ensemble des spécialités de la classe des statines afficheront un prix unique. « Cette dernière mesure permettra de rectifier les effets d’une structure de prescription inappropriée sans pour autant résoudre le problème spécifiquement français de la prescription hors du champ de la concurrence des médicaments génériques », estime le GEMME. « Ainsi, à fin Décembre 2013 le médicament générique représentera seulement 31% du marché pharmaceutique remboursable en volume et 19 % en valeur », indique association. Ce qui place encore la France « loin derrière les autres pays européens », conclut-elle.

Source : Gemme








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents