Edition du 24-04-2018

BioBank for Life s’implante sur le parc technologique Biocitech

Publié le vendredi 2 décembre 2011

Biocitech, le parc technologique parisien dédié aux sciences de la vie, annonce l’implantation sur son site de BioBank for Life, une société dédiée au stockage de ressources biologiques. Il s’agit du 3e résident qui s’installe à Biocitech depuis le début de l’année 2011. Cette implantation, effective en septembre 2011, permet de renforcer l’offre de services pour les entreprises de biotechnologies françaises et européennes, ainsi que pour les résidents de Biocitech.

BioBank for Life, créée en mai 2011, stocke pour le compte de centres de recherche et d’établissements de soins, publics et privés, des ressources biologiques, que ce soit à température ambiante ou à très basse température, selon leur nature. Elle est l’une des seules sociétés en France à proposer des capacités importantes de stockage à très basse température (-80°C ou -150°C). La société a été accompagnée lors de sa création par Initiative 93, membre du réseau France Initiative.

Ces dernières années, les collections de ressources biologiques, outils indispensables de la recherche scientifique, ont connu un essor considérable. Ces collections servent notamment au développement de biomarqueurs, indicateurs de processus biologiques normaux ou pathologiques ou de réponses à un traitement. On a vu également se développer les grandes cohortes épidémiologiques, qui associent les données cliniques et les prélèvements biologiques, dont le suivi doit être assuré sur de nombreuses années, et parfois sur des décennies. Face à ces évolutions, les centres de ressources biologiques existants ont des capacités de stockage limitées, d’autant plus que par mesure de sécurité, on conserve de plus en plus d’échantillons « doublons » ou de banques « miroirs ».

Typiquement, des échantillons et données biologiques sont prélevés sur des humains, des animaux ou des végétaux (sérum, plasma, ADN, cellules, tissus, etc.). Ces échantillons sont ensuite analysés et classés. C’est au moment du stockage et de l’informatisation de ces données que BioBank for Life intervient, en proposant des solutions complètes, qui répondent à des normes de sécurité et de qualité. Les ressources sont recueillies chez le client et transportées jusqu’au site de stockage. Elles sont ensuite stockées dans des congélateurs à basse ou à très basse température pour les ressources biologiques congelées (congélateurs à –20°C, -80°C et -150°C) ou à température ambiante contrôlée, ne dépassant pas 20°C, pour les lames d’anatomo-cytopathologie et les tissus fixés dans des blocs de paraffine. Les stocks sont gérés de façon informatisée pour assurer leur traçabilité (puce électronique ou code barre).

« Nous avons choisi de nous implanter à Biocitech principalement en raison des conditions de sécurité du site, qui sont indispensables pour notre métier », indique Isabelle Beillard, gérante de BioBank for Life. « Nous prévoyons d’embaucher près de 10 personnes dans les cinq ans à venir, pour soutenir notre croissance. »

« Les prestations fournies par BioBank for Life viennent renforcer l’offre de services disponibles sur le site de Biocitech, à la fois pour les entreprises résidentes et pour les entreprises françaises et européennes », précise Jean-François Boussard, Président de Biocitech. « Avec ce nouveau résident, l’écosystème de Biocitech, caractérisé par une ouverture des résidents vers le marché, se renforce. De plus, Biocitech propose des solutions résidentielles adaptées aux entreprises dès leur création. »

Source :  Biocitech








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions