Edition du 25-01-2020

L’hôpital des Quinze-Vingts et GenSight Biologics annoncent une 1ère Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) de Lumevoq™

Publié le lundi 9 décembre 2019

L'hôpital des Quinze-Vingts et GenSight Biologics annoncent une 1ère Autorisation Temporaire d'Utilisation (ATU) de Lumevoq™Le Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie des Quinze-Vingts à Paris et GenSight Biologics, société biopharmaceutique qui développe des thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, ont annoncé aujourd’hui que l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) a accordé une Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) nominative de Lumevoq™ (GS010) au CHNO des Quinze-Vingts.

Le Dr Catherine Vignal, à l’origine de cette demande, est autorisée à traiter avec Lumevoq™ un patient récemment atteint de Neuropathie Optique Héréditaire de Leber (NOHL). GenSight Biologics s’est engagé à fournir le produit pour une injection bilatérale.

« Alors que nous nous apprêtons à déposer une demande d’AMM en Europe en 2020, cette ATU témoigne à la fois du fort intérêt de la communauté médicale pour Lumevoq™ et de l’impact auprès des patients, » commente Bernard Gilly, Co-fondateur et Directeur Général de GenSight. « Nous sommes bien évidemment disposés à fournir les produits disponibles si d’autres demandes étaient autorisées. »

La Neuropathie Optique Héréditaire de Leber (NOHL) est une maladie mitochondriale rare, de transmission maternelle, caractérisée par une dégénérescence des cellules ganglionnaires de la rétine et provoquant en moins d’un an une perte brutale et irréversible de la vision conduisant généralement à la cécité légale. Ces symptômes apparaissent principalement chez les adolescents et les jeunes adultes. La NOHL provoque une perte brutale, soudaine et sans douleur de la vision centrale dans le 1er œil, puis le 2nd œil est atteint à son tour, de manière irréversible. 97% des patients présentent une perte bilatérale de la vision en moins d’un an, l’atteinte simultanée des deux yeux se produisant dans 25% des cas. La NOHL entrainerait la cécité de 1 400 à 1 500 personnes par an aux Etats-Unis et en Europe.

«  Le programme d’ATU en France est un moyen unique pour offrir aux patients atteints de NOHL avec la mutation ND4, une solution thérapeutique que constitue la thérapie génique Lumevoq, » déclare le Dr Catherine Vignal, Investigateur Principal au Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie des Quinze-Vingts (Service du Pr José-Alain Sahel) et Chef du Service de Neuro-Ophtalmologie à la Fondation Rothschild. «  En tant que clinicienne, il est important d’avoir la possibilité de traiter ces patients, en étroite collaboration avec les autorités compétentes de l’ANSM, dans l’attente de l’autorisation officielle de mise sur le marché de la thérapie. »

Cette autorisation est le fruit d’une étroite collaboration entre les médecins et pharmaciens du CHNO des Quinze-Vingts, l’association de patients « Ouvrir Les Yeux » et GenSight Biologics, au service des patients atteints de NOHL.

« L’accès au traitement par thérapie génique des personnes atteintes de NOHL est le fruit d’une décennie de recherche à l’Institut de la Vision et d’un partenariat réussi avec les équipes de GenSight Biologics, » déclare le Pr José-Alain Sahel, Directeur de l’Institut de la Vision (Sorbonne-Université/Inserm/CNRS), Paris; Chef du service d’Ophtalmologie, Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie des Quinze-Vingts, Paris; Professeur et Chef du service d’Ophtalmologie, University of Pittsburgh School of Medicine et UPMC (University of Pittsburgh Medical Center); et Co-fondateur de GenSight Biologics.

«  Notre association s’implique avec cœur dans toutes les démarches qui peuvent améliorer la vie des patients atteints d’une neuropathie héréditaire et de leur famille. La thérapie génique vise à apporter une amélioration dans l’une des 3 principales mutations de la NOHL, » déclare Maryse Roger, Présidente de l’association Ouvrir les yeux. « Nous espérons l’aboutissement rapide des différentes recherches en cours afin que tous les patients puissent bénéficier d’un traitement au plus vite. Dans cette attente, Ouvrir les Yeux continue de faire entendre la voix des patients frappés brutalement par la cécité. »

En France, l’utilisation de spécialités pharmaceutiques ne bénéficiant pas encore d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) et ne faisant pas l’objet d’un essai clinique est conditionnée à l’obtention préalable d’une ATU de l’ANSM.

Les ATU nominatives sont délivrées par l’ANSM dans les conditions suivantes :

· Les spécialités sont destinées à traiter, prévenir ou diagnostiquer des maladies graves ou rares,
· ll n’existe pas de traitement approprié disponible sur le marché,
· Leur efficacité et leur sécurité d’emploi sont présumées en l’état des connaissances scientifiques et la mise en œuvre du traitement ne peut pas être différée,
· L’ATU est délivrée à la demande et sous la responsabilité du médecin prescripteur dès lors que le médicament est susceptible de présenter un bénéfice pour ce patient.

« L’hôpital des Quinze-Vingts, la plus ancienne institution au monde de lutte contre la cécité, soutient sans réserve la stratégie d’innovation conduite par les équipes cliniques de l’établissement et celles de l’Institut de la Vision, » indique Jean-François Ségovia, Directeur du Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie des Quinze-Vingts.

Source : GenSight Biologics








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents